Espace presse

Les critères

288 résultats
Affiner votre recherche
 

17 festivals culturels d’envergure soutenus par le Département du Val d’Oise

CULTURE

Le rayonnement culturel sur le territoire valdoisien constitue une priorité pour le Département. Les festivals d’envergure départementale sont un vecteur de diffusion de la culture pour tous, d’ouverture à la création artistique et d’attractivité du territoire. Ils développent de nombreuses actions de sensibilisation qui permettent de conquérir de nouveaux publics chaque année.

« La culture est un mets fin qui se partage et surtout se vit à l’occasion de moments privilégiés comme les festivals. Si le renforcement de l’accès à la culture fait partie des missions prioritaires de notre Département, c’est parce qu’elle est le moyen le plus efficace de créer du lien entre les individus venus de tous les horizons, mais aussi de forger nos imaginaires et d’alimenter un socle de valeurs partagées. Nous avons cette chance en Val d’Oise de compter des festivals de grande qualité qui ont ce mérite de séduire toutes les sensibilités et tous les âges. C’est pourquoi nous soutenons, partout sur notre territoire, tous les acteurs et partenaires qui contribuent à la vitalité culturelle du Val d’Oise ! » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

Le Département du Val d’Oise, soucieux de proposer une offre culturelle sur l’ensemble du territoire, pour toutes et tous, renouvelle son soutien aux acteurs qui déploient leurs actions sur une partie significative du territoire.

Ces festivals de musique, d’arts de la rue, de cirque et de cinéma, portés par des associations ou des collectivités, sont un vecteur important de diffusion de la création et de la diversité artistiques. Ils développent une offre d’événements (concerts, spectacles, expositions, projections…) et d’actions culturelles sur le territoire valdoisien.

En 2023, ces festivals ont été fréquentés par plus de 64 000 personnes, les programmations se sont déployées sur une cinquantaine de communes, dont 28 de moins de 5 000 habitants. Plus de 7 000 jeunes ont bénéficié d’actions culturelles en lien avec ces événements.

Pour l’année 2024, le Département soutient 17 festivals culturels d’envergure (liste en PJ).

Diffusé le 21/06/2024

Fonds Val d'Oise Territoires - Deux nouvelles maisons médicales sur le territoire valdoisien

AIDE AUX COMMUNES

Ce week-end, Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, a inauguré la maison médicale Aristide Briand à Cormeilles-en-Parisis et Anne Fromenteil, Conseillère départementale en charge de la Santé a posé la première pierre de la maison de santé à Margency.

Inauguration de la maison médicale Aristide Briand à Cormeilles-en-Parisis

« L’inauguration de la maison médicale qui nous rassemble aujourd’hui, est à la fois une nouvelle preuve du soutien indéfectible du Département à toutes les initiatives qui participent au développement de ses communes, mais aussi une nouvelle bataille remportée face à ce que d’aucuns appellent la désertification médicale. En dix ans, notre département a perdu près de 200 généralistes et presqu’autant de spécialistes alors que le nombre d’habitants, lui, n’a cessé de croître. Cette réalité est pour nous, élus et professionnels de santé, un défi majeur pour les dix prochaines années. C’est précisément la raison pour laquelle notre majorité a érigé la santé en véritable priorité de notre mandature » a souligné Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

La commune de Cormeilles-en-Parisis présente une densité de 43 médecins généralistes pour 100 000 habitants contre 95 pour 100 000 à l’échelle départementale. Afin de maintenir et de développer l’offre de soins, la commune a entrepris plusieurs mesures ces deux dernières années. Par exemple, une cabine de téléconsultation a été installée au rez-de-chaussée de l’Hôtel de Ville. La commune a également fait l’acquisition du terrain et du bâtiment qui accueillait initialement un centre de dialyse rue Aristide Briand. Après des travaux de réaménagement, la maison médicale peut désormais accueillir 4 médecins généralistes, un interne en médecine, une secrétaire médicale et un cabinet infirmier.

Pose de la première pierre de la maison de santé de Margency

« Parce qu’elle vise à protéger ce que nous avons de plus précieux, à savoir notre santé, la pose de la première pierre d’une maison de santé n’est pas un événement comme les autres. Une fois cette première pierre posée, tout commence ! D’abord faire aboutir les travaux de cette future maison qui du reste s’annonce être une très belle maison. Et bien sûr, réussir l’accueil des professionnels de santé qui feront vivre cette pluridisciplinarité qui vous tient à cœur et qui a tant de sens et d’importance. Cette pluridisciplinarité est non seulement un gage d’attractivité des professionnels, mais elle participe aussi d’une meilleure prise en charge des patients » a souligné Anne Fromenteil, Conseillère départementale en charge de la Santé du Département du Val d’Oise.

La commune de Margency est classée en zone d’actions complémentaires (ZAC) par l’Agence régionale de la Santé d’Ile-de-France. Afin de maintenir une offre de soin pluridisciplinaire, la commune a souhaité regrouper au sein d’une maison de santé médecins et professionnels paramédicaux déjà installés sur la commune. Cette maison médicale accueillera : médecins généralistes, psychologue, kinésithérapeute, orthophoniste, diététicienne, pédicure-podologue, infirmière, dentiste, ostéopathe, endocrinologue et une sage-femme. Ce regroupement permettra de favoriser et d’améliorer la prise en charge des patients. Dans ce cadre, la commune prévoit la construction d’une maison de santé au croisement de la rue Georges Pompidou et de la rue d’Eaubonne. La construction durable, économe en énergie et en entretien comprendra, 15 cabinets médicaux ainsi que des salles d’attente, une salle commune, des sanitaires et un local technique. Le bâtiment sera complété de 47 places de parking et 10 places de stationnement vélos.

Dans le cadre du Fonds Val d’Oise Territoires, le Département a investi près de 277 000 € dans la création de la maison médicale Aristide Briand à Cormeilles-en-Parisis et plus de 725 000 € pour la création de la maison de santé pluriprofessionnelle à Margency.

Diffusé le 18/06/2024

Finale de VOBot, le challenge de robotique dédié aux collégiens

EDUCATION

Depuis sept ans, le Département du Val d’Oise met en place le dispositif « Codage pour tous » et dote les établissements d’un kit d’initiation à la robotique pour permettre aux enseignants et aux élèves d’appréhender la robotique. En fin de chaque année scolaire, les collégiens se retrouvent pour s’affronter à l’occasion de la compétition annuelle de robotique appelée « VOBot Challenge ».

« Le Département du Val d’Oise est connu pour être une terre d’innovation, un territoire connecté et ancré dans son époque ! VOBot Challenge est un concours qui compte en Val d’Oise, parce qu’il témoigne de la formidable ingéniosité, mais également de la richesse du savoir-faire technique de nos collégiens. Il révèle la difficulté du travail en équipe, l’importance de savoir résister à la pression avec un chronomètre qui défile ; les vertus de la persévérance, de la logique et de l’imagination. Il met en lumière toute la complexité de la robotique mais aussi tout son potentiel. Bravo à toutes et à tous pour votre participation et surtout pour votre créativité » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

Le numérique est un outil devenu indispensable dans le domaine éducatif. Utilisé à bon escient, il favorise l’apprentissage des collégiens et leur fournit les clefs de la réussite pour les métiers de demain. Lancé en 2018, le VOBot challenge a permis au Département d’introduire l’apprentissage du codage dès le collège, une compétence nécessaire notamment pour se projeter dans les métiers du numérique et des « Ed Tech » de demain.

Le nombre de collèges participants à ce défi augmente chaque année. La première édition avait réuni 10 collèges contre 66 cette année. De plus, pour continuer de sensibiliser dès le plus jeune âge les collégiennes aux métiers de la tech, le Département a choisi de créer un prix féminin, visant à récompenser la meilleure équipe 100% féminine.

Pour la 8ème édition, 724 collégiens répartis en plus de 180 équipes se sont affrontés pendant 2 jours à Franconville. Pour la première fois, la médaille d’or toute catégorie et le prix féminin ont été attribués à la même équipe, « les Pierrots 3.0 » du collège Pierre Perret de Bernes-sur-Oise.

Chaque année, le Département investit environ 125 000 euros dans la numérisation des 112 collèges du Val d’Oise. Cet investissement permet l’installation de tableaux numériques interactifs, le déploiement de la fibre optique, de nombreux autres équipements tels que des tablettes, des webradios ou WebTV.

Retour sur le challenge VObot édition 2024

Diffusé le 14/06/2024

Inauguration d'Athletica, Centre de hautes performances sportives du Val d'Oise

SPORT

Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, et Xavier Haquin, Conseiller départemental délégué à l’Olympisme et au Paralympisme et Président d’Athletica, ont inauguré Athletica, le centre de hautes performances sportives du Val d’Oise à Eaubonne.

« Plus qu’un pôle sportif d’élite, Athletica est un symbole éclatant de notre engagement sans failles en faveur de l’accès au sport pour tous les Valdoisiens et de la vitalité sportive de notre territoire. Avec un nouveau centre de régénération sportive, un pôle santé, des salles de formation, un espace de restauration et d’hébergement, ce renforcement des équipements s’inscrit bien sûr dans la perspective des Jeux de Paris 2024, mais pas seulement. Grâce à Athletica, nous souhaitons permettre aux futures générations de s’éveiller aux valeurs d’excellence, d’engagement, d’inclusion, de respect et de partage qui animent le centre. 27 millions d’euros ont été investis pour l’excellence sportive et pour l’héritage des Jeux 2024 » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

Centre de référence du sport valdoisien et propriété du Département du Val d’Oise, Athletica incarne l’excellence sportive en Val d’Oise depuis 30 ans. Cet équipement départemental a récemment été labellisé « Grand INSEP » et s’est engagé dans une démarche active de développement auprès des fédérations sportives et des comités départementaux. Sur 7 hectares, ce site est composé d’un stade couvert Stéphane Diagano, d’un complexe sportif Luc Abalo, d’un terrain extérieur (football et rugby), d’une piste d’athlétisme (saut à la perche), d’une aire de lancer et d’un bâtiment administratif, de restauration, de formation et d’hébergement.

En 2022, le Département a entrepris des travaux majeurs pour reconstruire et moderniser les équipements d’Athletica dans la perspective des Jeux 2024 et l’héritage pour tous les Valdoisiens. Il accueille toute l’année les pôles de basket, handball et d’athlétisme et plus de 250 000 utilisateurs.

Ce chantier a permis de reconstruire le bâtiment administratif. Il accueille dorénavant de nouvelles salles de formation, un espace médico-sportif (espace kinésithérapeutes, cryothérapie, bain chaud/froid et hydrojet), 200 couchages et un nouvel espace de restauration avec une terrasse extérieure de plus de 200m² surplombant le site. Un parking de 120 places a aussi été créé.

Sur les espaces extérieurs, une aire de lancer de marteau et de poids a été réaménagée et la piste d’athlétisme a été rénovée. Enfin, l’éclairage du terrain synthétique a été modernisé pour améliorer son impact environnemental (LED).

Enfin, afin d’améliorer les conditions d’accueil des sportifs de très haut niveau, le Département a mené une opération d’amélioration de la performance énergétique sur le complexe Luc Abalo. L’isolation de la toiture existante a été renforcée, les menuiseries remplacées et le traitement de l’air et du chauffage modernisé. Le complexe dispose également d’un nouveau parquet dans la halle nord.

Au total, le Département a investi 27 millions d’euros dans la reconstruction et modernisation d’Athletica, avec le soutien de l’Etat, de la Région Ile-de-France, du Fonds de solidarité et d’investissement interdépartemental et de l’Agence nationale du sport.

Jeux 2024 : Athletica prêt à accueillir de la Team USA

Athletica sera le centre d’entraînement de la Team USA à l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. La délégation sera composée de 800 à 1 200 personnes entre juillet et septembre. Coachs, physiothérapeutes, experts médicaux, nutritionnistes, chefs cuisiniers et logisticiens seront aux petits soins pour placer les athlètes américains dans les meilleures conditions. Quant aux athlètes, ils seront hébergés au Village Olympique et Paralympique à Saint-Denis (à 20 minutes d’Athletica). « Le Val d’Oise a été reconnu par la première délégation Olympique et Paralympique au monde comme le meilleur site d’entraînement pour Paris 2024 et je me réjouis de l’accueillir ici à l’Athletica. Il s’agit d’une opportunité pour promouvoir la qualité de nos équipements, notre savoir-faire local dans l’accueil de sportifs de très haut niveau et véritablement un vecteur pour la promotion de notre territoire » a souligné Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

Diffusé le 13/06/2024

Championnats d'Europe d'Athlétisme à Rome : 6 athlètes Valdoisiens en compétion

SPORT

Du 7 au 12 juin 2024, six athlètes Valdoisiens soutenus par le Département, Ninon Chapelle, Mekdes Woldu, Sarah Madeleine, Anaïs Bourgoin, Aurelien Quinion, et Paul Anselmini représenteront la France aux Championnats d’Europe d’Athlétisme à Rome. Ils sont licenciés à l’Entente Agglomération Cergy-Pontoise Athlétisme, et l’Entente Franconville Cesame Val d’Oise, deux clubs « Excellence » soutenus par le Département.

« Nous sommes fiers de soutenir ces ambassadeurs sportifs qui participent au rayonnement de notre département au-delà de nos frontières grâce à leur performance et leurs valeurs de dépassement de soi, de partage et de générosité qu’ils n’hésitent pas à transmettre auprès de plus jeunes. Je souhaite leur adresser une belle réussite dans leurs performances pour ces Championnats d’Europe d’Athlétisme avec à la clef pour certains l’espoir de décrocher un ticket pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

Ces athlètes valdoisiens accompagnés par le Département ont déjà réalisé de grandes performances depuis le début de l’année. Ninon Chapelle, athlète de haut niveau soutenue par le Département et multimédaillée, s’est classée deuxième aux Championnats de France d’athlétisme en février. Sarah Madeleine, a remporté le 10 km de Nice en 31 min 52 s en janvier dernier, signant ainsi le meilleur chrono de l’histoire pour une Française faisant ses débuts sur cette distance. Anaïs Bourgoin a quant à elle décroché le titre de championne de France sur le 800 m lors des Championnats de France élite en salle en février dernier.

Cette 26e édition des Championnats d’Europe d’athlétisme s’annonce décisive pour les athlètes souhaitant décrocher un ticket d’entrée pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. La réalisation des minimas les rendra sélectionnables pour les Jeux. Dans le monde de l’athlétisme, la moitié des qualifications seront obtenues par les minimas. L’autre part sera accordée en fonction du classement mondial de World Athletics.

Parmi eux, deux athlètes sont d’ores et déjà qualifiés pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Aurélien Quinion, a réalisé les minimas pour les Jeux Olympiques 2024 en mars dernier à Aix-les-Bains en remportant le 20 km marche en 1 h 19 min et 57 s aux Championnats de France. Mekdes Woldu, connue pour ses nombreuses performances sur les plus prestigieux marathons du monde, a quant à elle décroché il y a un mois son ticket pour le marathon des Jeux de Paris 2024.

Les disciplines pour lesquelles ils concourront lors de ces Championnats d’Europe :

- Mekdes Woldu : semi-marathon

- Ninon Chapelle : saut à la perche

- Aurélien Quinion : 20 km marche

- Sarah Madeleine : 5 000 mètres

- Paul Anselmini : 800 mètres

- Anais Bourgoin : 800 mètres

Diffusé le 06/06/2024

Fonds Val d'Oise Territoires : Inauguration de la nouvelle voie verte "Sente du Val de Seine"

AIDE AUX COMMUNES

Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département, a inauguré la nouvelle voie verte « Sente du Val de Seine » à Herblay-sur-Seine, en présence de Philippe Rouleau, Vice-président du Département et Maire d’Herblay-sur-Seine.

« Accessible aux piétons, aux cyclistes, mais aussi aux poussettes et aux personnes à mobilité réduite, cette jolie voie verte offre aux Herblaysiens une alternative sécurisée à la rue du Val, en leur ouvrant la possibilité de couper à travers bois pour gagner les quais de Seine, le temps d’une promenade enchanteresse dans un environnement verdoyant et apaisé, où le tumulte de la circulation laisse place au chant des oiseaux nichés dans les arbres. Je me réjouis d’autant plus de la sortie de terre de cette nouvelle « Sente verte », que le renforcement du maillage des itinéraires cyclables fait partie des priorités de l’action du Val d’Oise dans le cadre de sa stratégie de développement des mobilités douces. C’est la raison pour laquelle, comme ici, à Herblay-sur-Seine, nous soutenons financièrement toutes les initiatives locales qui contribuent à faciliter et à promouvoir la pratique du vélo du quotidien dans le cadre de notre Fonds Val d’Oise Territoires » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

Afin de développer un réseau cyclable de 44 km à l’horizon 2026, la commune d’Herblay-sur-Seine mène depuis quelques années une politique active en matière d’aménagement pour les mobilités douces. Dans ce contexte, la municipalité a souhaité aménager une voie verte entre le quai du génie et l’avenue Foch, reliant l’avenue des Pierges et le quai de Gaillon, nommée « Sente du Val de Seine ».

Aménagée à partir du chemin en terre déjà existant, sur un linéaire de 250 mètres de long et 3 mètres de large, elle permet de couper à travers un bois pour gagner plus rapidement les quais de Seine. Le revêtement choisi est en grave concassé afin de respecter l’environnement, la biodiversité présente et favoriser l’infiltration des eaux pluviales.

Cet aménagement renforce la sécurité des cyclistes qui avaient auparavant pour seule option d’emprunter la rue du Val, très inclinée et étroite où se croise des véhicules motorisés, et des bus pour rejoindre les quais de Seine depuis le centre-ville.

Le Département soutient le réaménagement de cette voie verte « Sente du Val de Seine »à Herblay-sur-Seine, dans le cadre du Fonds Val d’Oise Territoires.

Diffusé le 06/06/2024

Fonds Val d'Oise Territoires : Inauguration du "Théâtre de verdure" de Viarmes

AIDE AUX COMMUNES

Ce week-end, Patrice Robin, Conseiller départemental délégué aux Aides aux communes et intercommunalités, a inauguré le nouveau « Théâtre de Verdure » de Viarmes, en présence du Maire de la commune.

« Très attaché à la protection de son patrimoine vert et à la promotion de ses nombreux joyaux environnementaux, le Département du Val d’Oise est très fier d’avoir répondu à la sollicitation de la commune de Viarmes en soutenant le projet de réaménagement de cet écrin de verdure à hauteur de 200 000 euros. La réhabilitation du Théâtre de verdure répond à des enjeux environnementaux. Sa nouvelle configuration permettra de lutter contre les îlots de chaleur, de faciliter l’infiltration des eaux pluviales et de favoriser le développement de la biodiversité tout en veillant à la sécurisation des mobilités douces » asouligné Patrice Robin, Conseiller départemental délégué aux Aides aux communes et intercommunalités.

Afin de réaménager son jardin public vieillissant et les abords de son étang, la commune de Viarmes a souhaité aménager un « théâtre de Verdure » et proposer un espace qualitatif pour le lien social et les enjeux environnementaux.

L’enjeu des travaux, était d’aménager différentes ambiances à partir des espaces déjà existants : une grande prairie, un espace boisé et un grand bassin. Au sud, un espace convivialité équipé de mobilier et de terrain de pétanque a été installé autour d’un kiosque proche de l’entrée. A proximité du kiosque, un espace polyvalent a été agencé pour permettre d’accueillir des petites animations. Au nord, au cœur du jardin, une aire de jeux a été aménagée pour les enfants, avec un espace boisé équipé de bancs pour les parents. Enfin à l’ouest, un terrain-plein permettant l’installation d’une petite scène, vient compléter l’espace prairie déjà existant.

Ce nouvel espace de 6 700m² se situe à l’entrée de la ville de Viarmes, au croisement de la rue de l’Etang et de la rue Georges Clémenceau.

Le Département a investi près de 200 000 euros dans le réaménagement de l’espace public dit « théâtre de verdure » à Viarmes dans le cadre du Fonds Val d’Oise Territoires.

Diffusé le 03/06/2024

Inauguration de nouveaux aménagements paysagers sur deux espaces naturels sensibles

ENVIRONNEMENT - AGRICULTURE

Ce week-end, Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département, a inauguré les nouveaux aménagements paysagers de la butte Pinson à Montmagny et du Bois des Aulnaies dans le Val Parisis, en présence de Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France et Sophie Deschiens, Présidente d’Ile-de-France Nature.

« L’embellissement et le renforcement de l’accessibilité de la Butte Pinson et du Bois des Aulnaies sont d’autant plus importants aux yeux du Département du Val d’Oise, que la protection et la préservation de notre espaces naturels sensibles. L’objectif que nous poursuivons est simple : améliorer le cadre de vie des habitants en conciliant le respect de la biodiversité avec de bonnes conditions d’accueil pour le public. Car si la nature est un sanctuaire qu’il convient de protéger, notre ambition écologique est d’abord tournée vers le bien-être des habitants et je me réjouis de constater que les nouveaux aménagements faciliteront l’accès des Valdoisiens à un lieu de villégiature qui leur est avant tout destiné » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

Inauguration de la grande promenade transversale de la Butte Pinson

La Butte Pinson est un maillon essentiel de la ceinture verte d’Ile-de-France qui offre un point de vue exceptionnel pour les Valdoisiens et qui s’étend sur 91 hectares. Ancien site d’exploitation de carrières pour ses ressources de gypse, matière première du plâtre, la Butte Pinson fait l’objet depuis près de 15 ans d’un vaste plan de réaménagements paysagers, afin d’offrir un nouvel écrin de verdure et de promenade pour les Valdoisiens. Ces aménagements paysagers ont permis de créer une allée piétonne appelée « Ruban Vert », d’aménager des jardins familiaux, de sécuriser le Parc Sud et de renforcer l’accès du Bois Moreau Fontaine. La grande promenade transversale de 700 mètres inaugurée ce week-end permet de rallier le site depuis le centre de Montmagny.

Inauguration des aménagements paysagers du Bois de Boissy et des Aulnaies

Le Bois des Aulnaies s’étend sur 92 hectares et constitue une liaison verte entre la forêt de Montmorency et les buttes du Parisis. Les nouveaux aménagements paysagers visent à concilier l’accueil du public et la préservation de la biodiversité. Les travaux ont permis de rénover le chemin piéton principal, d’installer du mobilier (barrières empêchant l’intrusion de véhicules motorisées, passerelles de franchissement pour les piétons, bancs, panneaux pédagogiques, ect…). Les aménagements ont également permis la plantation de 135 arbres supplémentaires, 140 jeunes arbres et 1 700 arbustes.

Le Département participe à l’entretien et l’aménagement de ces deux espaces naturels sensibles régionaux à hauteur de 100 000 euros par an.

Diffusé le 03/06/2024

Contacts presse