Repas estival

Le 21/06/2021
Education

Une journée pour sensibiliser, expliquer et faire changer les habitudes.

Jeudi 17 juin, le département a proposé son repas estival aux 111 collèges du Val d’Oise.
La Présidente, Marie-Christine Cavecchi ainsi que les élus Virginie Tinland et Yannick Boëdec se sont joints aux élèves du collège Louise Weiss à Cormeilles-en-Parisis pour déguster le délicieux menu du chef !

En effet, le bio et les circuits courts sont devenus essentiels dans la vie quotidienne de certains, désirant obtenir un mode de vie plus sain.

Le Département a anticipé cette évolution en ayant une approche globale « de la fourche à la fourchette ».

L’arrivée de produits locaux dans les restaurants scolaires n’est donc pas le fruit du hasard, mais d’une volonté du Département qui a travaillé main dans la main avec la Chambre d’agriculture et en concertation avec les agriculteurs valdoisiens.

La restauration scolaire est redevenue un restaurant avec une véritable exigence sur la qualité, la saveur, la présentation. Le service public suit l’évolution de la société et colle aux exigences de l’équilibre alimentaire avec des denrées de qualité. De plus, le bio a des avantages sur l’environnement. En limitant la pollution environnementale, c’est l’écosystème qui est impacté positivement.

Cela fait deux ans que le Département a monté un partenariat avec la laiterie d’Argenteuil qui produit les yaourts Quart de lait (aussi servis à la « cantine » de L’Elysée).

C’est aussi le cas pour les Vergers d’Ableiges, devenus partenaires de la cuisine centrale départementale de Saint-Leu-la-Forêt pour l’approvisionnement de 35 collèges (sur les 111) en pommes et poires depuis janvier 2021,.

En moyenne, 35 000 repas sont produits par jour dans les collèges du Département.