Ángela Jiménez Durán

Le 01/04/2021
Culture/Loisirs

En résidence d'avril à juin 2021

Ángela Jiménez Durán, diplômée de l’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy en 2019, construit son travail comme une sorte d’histoire, avec différents chapitres, personnages, lieux ou évènements.

Pour son projet de résidence, l’artiste travaille sur différentes interventions éphémères, notamment dans le parc, et imagine des sculptures-antennes, endormies ou somnambules, à partir de recherches sur les images et fictions liées à l’Abbaye de Maubuisson. Elle explore ainsi les univers de fictions qui se créent avec le passage du temps mais aussi dans nos rêves, et de propose des dispositifs-créatures capables de les réceptionner.

"Parfois il manque des chapitres et des ellipses ont lieu, mais l’histoire continue, d’un saut temporel à l’autre, d’une œuvre à l’autre. Chaque exposition est un espace habité par ces présences -parfois absences- presque fantômes. Peut-être qu'un fantôme est simplement un autre mode de vie, non exclusif pour les êtres précédemment vivants. Peut-être qu’un mur, un tunnel ou une lampe torche possèdent leur propre reflet-fantôme. Habitées, les expositions abritent une chorégraphie des pièces et du public, générant des nouveaux fantômes." Ángela Jiménez Durán