Halte ! Traversée de batraciens

Le 16/03/2021
Environnement

Le printemps approche et les amphibiens quittent les sous-bois forestiers pour rejoindre les mares voisines et se reproduire.

Comme chaque année, le crapaudrome entre Marines et le Heaulme a été installé par des bénévoles et des agents du Département.

Le but est d’empêcher les grenouilles, crapauds, salamandres et tritons et amphibiens... de traverser la route pour rejoindre les mares et de se faire écraser par les automobilistes. Pour cela les bénévoles ont installé une toile tendue sur 400 mètres en bord de route et y ont placé des seaux enterrés afin que les amphibiens y tombent en longeant la bâche. Tous les matins, et jusqu’au mois d’avril, les bénévoles ou les élèves du collège des Hautiers à Marines, les récupèrent, les recensent puis les relâchent de l’autre côté de la route afin qu'ils assurent la pérennité de leurs espèces.

L’année dernière, pas moins de 632 amphibiens ont été dénombrés dont la salamandre tachetée, le triton palmé et alpestre, le crapaud commun, la grenouille rousse, agile, verte et rieuse.

Outre son fort intérêt environnemental, cette action permet également de sensibiliser le public par la participation citoyenne et de nombreuses animations pédagogiques réalisées par le Parc Naturel Régional du Vexin Français et le Conseil Départemental du Val d'Oise auprès des scolaires de Marines.