13 MILLIONS € EN FAVEUR DE L’HABITAT INCLUSIF EN VAL D’OISE

Publié le 22/04/2022
Le Département lance un appel à manifestation d’intérêt en faveur des projets porteurs d’habitat inclusif

L’habitat inclusif est un habitat accompagné, partagé, et inséré dans la vie locale. Il est destiné principalement aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap qui font le choix, à titre de résidence principale, d’un mode d’habitation regroupé, entre elles ou avec d’autres personnes. Les habitants continuent de bénéficier de toutes les prestations sociales individuelles et peuvent faire intervenir des services d’aide et d’accompagnement à domicile.

« Chef de file de l’action sociale, le Département entend renforcer son soutien à l’accompagnement des personnes en situation de handicap ou en perte d’autonomie en favorisant leur maintien à domicile. Nous nous engageons aujourd’hui dans le dispositif de l’habitat inclusif pour permettre aux personnes âgées ou en situation de handicap de vivre confortablement dans un lieu adapté à leurs besoins et sécurisé. Plus de 13 millions d’euros seront consacrés ces prochaines années à l’aide à la vie partagée et aux investissements dans ces logements » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

L’objectif de ce projet est de favoriser le vivre ensemble pour limiter le risque d’isolement en proposant notamment la mise en place d’activités destinées à l’ensemble des habitants. Le Département a fait le choix d’ouvrir la prestation d’Aide à la vie partagée à partir de 2023 pour financer l’animation de la vie sociale et partagée dans ces logements s’adressant à son public fragile.

L’habitat inclusif peut prendre des formes variées selon les besoins et les souhaits exprimés par les habitants. Il peut être constitué dans un parc privé, dans un parc social ou dans les logements-foyers « habitat inclusif ».

Plus de 13 millions d’euros seront investis sur 2023-2029 par le Département, avec le soutien de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie, pour le financement de l’Aide à la vie partagée, le soutien en ingénierie et les investissements dans le parc social pour la construction ou la réhabilitation de logements.

 

 

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
msgDefautDepot

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)