Hommage à Gérard Claudel

Publié le 26/03/2021
La Présidente, Marie-Christine Cavecchi a tenu à rendre hommage, ce matin lors de l'Assemblée départementale, à Gérard Claudel, ancien Conseiller général, Président du PNR du Vexin français, Président de l’Union des maires du Val d’Oise, Sénateur et Maire d’Ennery. Les élus du Département ont ensuite observé une minute de silence en sa mémoire.

« C’est le cœur lourd que je vous annonce ce matin la disparition de notre ami et collègue Gérard Claudel.

Je ne dirai pas de lui qu’il était une figure incontournable du Val d’Oise – il n’aimait guère cette distinction. Et pourtant !

Rares sont ceux qui auront marqués autant que lui la mémoire de notre département et des hommes qui l’ont façonné.

Gérard Claudel se définissait en simple militant au service de ses concitoyens, de son territoire qu’il aimait tant, et au service des fonctions qu’il aura honorées tout au long de sa vie.

Gérard avait la modestie chevillée au corps, et le mérite exceptionnel qui va avec. Un mérite acquis dès les premiers balbutiements de notre département, quand il a fallu créer, dessiner et bâtir son avenir.

Il aura investi 35 ans de sa vie au Conseil général, 16 ans à la présidence des Maires du Val d’Oise, 48 ans à sa ville d’Ennery qui lui rendra hommage en 2012 en donnant son nom à un nouveau groupe scolaire. Il fut même sénateur, durant quelques mois en 2004.

Mais plus que des mandats, Gérard Claudel collectionnait les adhésions et les amitiés de ses collègues tout autour de la table, à droite comme à gauche.

Chaque occasion où il y avait à faire œuvre utile, à servir les Valdoisiens, il apportait son précieux concours à la collectivité grâce à sa connaissance parfaite du territoire.

Gérard avait une gouaille et un humour communicatifs. Et j’aime à penser que ce caractère attachant et authentique joua un rôle important dans la réalisation des grands projets pour le Val d’Oise.

Cette « belle aventure du Vexin » comme il aimait à le dire, en fait partie.

Gérard présida le Parc régional naturel du Vexin français dès ses débuts et y imprima son ambition : celle de protéger un territoire exceptionnel tout en permettant aux collectivités de donner satisfaction aux besoins de ses populations. Faire vivre le Vexin, tout en le préservant. Une ambition qui a tracé le sillon pour son petit-fils Benjamin Demailly et à qui je veux dire ce matin ma profonde émotion.

Je voudrais, au nom de l’ensemble des élus du Département, et en mon nom personnel, adresser mes condoléances et ma sincère affection à sa famille, et à ses proches.

Mes pensées vont également aux élus, aux agents de la Ville d’Ennery et à tous les Annericiens.

Nous avons perdu un Valdoisien de cœur et de conviction, un Valdoisien qui fait honneur à notre Institution. Je sais qu’il lui manquera, qu’il nous manquera.

Il nous manque déjà.

Je vous remercie » Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département

 

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
Les réactions sur le site étant modérées, votre message ne sera pas immédiatement publié : il est d'abord relu par nos équipes qui se réservent un droit de publication.

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)