Pour un sanctuaire de biodiversité

Publié le 24/12/2019
Dans le Val d’Oise, comme ailleurs, la biodiversité est menacée : 11 % de la flore, 14 % des oiseaux nicheurs, 21 % des amphibiens, 27 % des chauves-souris, 18 % des papillons de jours... Or aucun site ne bénéficie d’une protection intégrale. C’est la création d’un tel site qui a été décidée par les élus départementaux le 20 décembre.

 

Voir l'image en grand

La création d’une zone refuge où l’intervention de l’homme serait réduite au strict minimum favoriserait le retour d’espèces emblématique, rares ou protégées. Un suivi scientifique régulier de cet espace laissé en libre évolution, permettra d'y évaluer l'évolution de la biodiversité. Les études ont identifié les îles de la Seine et de l’Oise comme les sites à privilégier en raison de de leur isolement naturel ; de leur situation sur un axe de migration des oiseaux et de la maîtrise foncière plus facile à obtenir. La mise en protection intégrale à titre expérimental de ces îles ne peut se faire sans la conduite préalable de travaux de renaturation / restauration pour laisser ensuite place à la libre évolution.

Le choix d’Herblay-sur-Seine

L’île d’Herblay a été choisie car elle présente le plus de potentialités : grande surface (11 hectares), non accessible, présence d’espèces floristiques et faunistiques intéressantes, accueil d’oiseaux spécialistes des zones humides soit en hivernage, halte migratoire ou nidification. Elle abrite une quinzaine de taxons dont certains sont très intéressants tels que le Potamot luisant, perfolié, la Sagittaire et le Rubanier. C’est aussi un habitat privilégié pour les odonates, comme la Naïade aux yeux bleus. De plus, de petites saulaies basses et les vieux arbres offrent des sites de reproduction pour les pics, et peuvent servir de "dortoir" pour des espèces communes comme les hérons en période de rassemblement pré-migratoire. Des projets de renaturation pourront aussi être confiés au Syndicat Mixte du Bassin de l’Oise pour les îles de Vaux (Méry-sur-Oise), de Champagne (L'Isle-Adam), ou du Pothuis à Pontoise, en raison de sa compétence sur la gestion des îles de l’Oise.

L'île d'Herblay-sur-Seine cdvo L'île d'Herblay-sur-Seine

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
Les réactions sur le site étant modérées, votre message ne sera pas immédiatement publié : il est d'abord relu par nos équipes qui se réservent un droit de publication.

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)