Communiqués et dossiers de presse

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Commission Permanente du 1er Février 2021 du Conseil Départemental du Val d'Oise

    Diffusé le 01/02/2021

    Les élus du Conseil départemental du Val d’Oise se sont réunis en commission permanente ce lundi 1er Février 2021 et ont délibéré sur 28 rapports à l’ordre du jour.

    Les élus ont voté notamment :

    - 100 000 € à 20 clubs sportifs du Val d’Oise labellisés « formateurs »,

    - 30 500 € alloués à la commune de Labbeville pour la réalisation de travaux sur la voirie,

    - 20 000 € à La Croix Rouge Françaisepour soutenir les personnes sans domiciles et la protection de l’enfance,

    - 11 200 € alloués à la commune de Genainville pour la réalisation de travaux d’urgence sur le réseau d’assainissement.

    Le chiffre du jour :

    300 000 €, le montant total de l’aide départementale alloué à la Communauté d’Agglomération Roissy – Pays-de-France pour la construction d’un équipement sportif polyvalent à Puiseux-en-France.

    Communiqué de presse complet en pj

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Campagne de vaccination des +75 ans : Transport gratuit des personnes à mobilité réduite

    Diffusé le 21/01/2021

    Le Département mobilise son service de transport PAM95 pour accompagner les personnes à mobilité réduite de plus de 75 ans vers l’un des dix centres de vaccination du Val d’Oise. Ce dispositif exceptionnel est gratuit.

    « 72 000 personnes de plus de 75 ans sont concernées par cette nouvelle phase de vaccination dans le Val d’Oise. Le Département a décidé de mettre en place ce dispositif exceptionnel de transport pour les plus de 75 ans à mobilité réduite. Ce service est réalisé par l’entreprise Flexcité – PAM 95 avec qui nous travaillons toute l’année pour le transport des personnes en situation de handicap. Il permettra de prendre en charge chaque personne en bas de son domicile jusqu’au centre de vaccination, aller et retour. Le Département financera ce dispositif exceptionnel pour tous les bénéficiaires » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    Plusieurs personnes pourront être transportées en même temps, dans le respect des règles sanitaires en vigueur. L’usager est déposé devant le centre de vaccination et repris en charge ensuite pour son retour à domicile.

    Comment réserver ce service ?

    Pour réserver une course, l’usager doit d'abord prendre rendez-vous au centre de vaccination le plus proche pendant les heures creuses en semaine (10h-16h) ou le week-end. Une fois qu'elle a son rendez-vous pour la vaccination, il faut contacter l’entreprise Flexcité 95 au 06 15 08 60 40 du lundi au dimanche, de 7h à 19h (minimum 48h avant la date de la vaccination). Un rendez-vous sera fixé immédiatement par téléphone pour sa prise en charge vers le centre de vaccination.

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Réaction de Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, aux dernières actualités du Triangle de Gonesse

    Diffusé le 17/01/2021

    « Une centaine de militants politisés représentant une minorité ne peuvent pas continuer de prendre en otage l’avenir et les nombreuses opportunités d’emplois de centaines de milliers de Valdoisiens à l’Est du département.

    La croissance durable de notre territoire est en jeu. Le Val d’Oise est un département en majorité rural et nous sommes tous attachés à l’environnement et à ses capacités agricoles.

    Il est aussi parmi les départements dont la population est la plus jeune de France (41,2% de sa population est âgée de moins de 30 ans). Les enjeux écologiques, économiques et sociaux doivent cohabiter pour le bien commun et en particulier pour les habitants de l’Est du département abandonnés depuis trop longtemps.

    Le rapport du Préfet dont les premières intentions sont dévoilées dans Le Parisien aujourd’hui semblent être modérées et reprendre largement les propositions faites par Conseil départemental fin novembre 2020 : une Cité internationale, un second Creps, un conservatoire national de la presse et le centre de conservation des collections de la Bnf ou encore la réflexion sur l’implantation d’un nouveau site des MIN en Val d’Oise autour des circuits-courts. Je suis disposée à avancer sur ces bases.

    Je tiens à rappeler que la seule gare du Grand Paris express dans le Val d’Oise, celle de la ligne 17 à Gonesse, est la principale chance pour le Grand Roissy d’accueillir des implantations économiques permettant une diversification de sa signature aujourd’hui majoritairement aéroportuaire.

    La ligne 17 est une ligne essentielle pour le département, et l’Ile-de-France. En la connectant au futur réseau métropolitain et donc à toutes les opportunités franciliennes, elle permettra de désenclaver cette partie de notre territoire peu desservie en transports publics. Les populations de l’Est du département sont en effet peu motorisées donc très captives des transports en commun. La fréquentation prévisionnelle quotidienne de la gare du Triangle de Gonesse est estimée à environ 15 000 voyageurs (sans le projet Europacity).

    Je reste bien entendu à la disposition des autorités de l’Etat pour examiner plus avant ces pistes pour l’Est de notre département et je réitère ma demande d’entretien au Premier ministre.

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Fitch Ratings confirme la note "AA-", perspective stable pour le Département

    Diffusé le 15/01/2021

    Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, se félicite de cette annonce de l’agence Fitch Ratings.

    « La gestion budgétaire du Conseil départemental est une nouvelle fois reconnue par l’agence de notation Fitch Ratings. En cette période de crise sanitaire, et aux regards des premières conséquences économiques et sociales sur le territoire, le Conseil départemental du Val d’Oise est un repère solide pour tous les secteurs d’activité durement touchés par la crise et les Valdoisiens en difficulté. Nous ne nous suffisons pas de cette bonne nouvelle et gardons notre cap depuis 2011 : maintenir un haut niveau d’investissement, se désendetter et être responsable de chaque euro dépensé. Les finances départementales sont impactées par la Covid19, notamment avec la baisse des dotations de mutation à titre onéreux, notre plan de relance et l’augmentation des dépenses sociales. En 2021, l’Etat supprime également nos recettes de taxes foncières pour les transférer aux communes. Le Conseil départemental reste vigilant et rigoureux dans sa gestion du quotidien sans augmenter les impôts locaux depuis cinq ans » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    Maintenir un haut niveau d’investissement

    L’agence Fitch Ratings a souligné dans son communiqué de presse que « le niveau d’investissement et de service est élevé au sein du département et sa capacité à réduire ses dépenses en cas de nécessité est forte par rapport à ses pairs internationaux. » Depuis 2011, le Conseil départemental a investi plus de 1,3 milliard d’euros pour le développement du territoire et l’amélioration du cadre de vie des Valdoisiens. Ces dernières années, les investissements sont en pleine augmentation (+11% en 2020 par rapport à 2019) pour faire face à l’évolution démographique du département (construction, extension et rénovation des collèges), améliorer le cadre de vie des Valdoisiens (rénovation des routes, aides aux communes, sauvegarde de son patrimoine…) et placer le territoire au cœur des grands enjeux de demain (extension du CDFAS, plan vélo, campus international…).

    Poursuite du désendettement

    Dans ce même communiqué, Fitch Ratings estime que « la dette du département est gérée de manière robuste et prudente ». Fin 2010, la dette du Conseil départemental s’élevait à plus d’un milliard d’euros. La nouvelle majorité élue en mars 2011 du Conseil départemental a décidé de stopper cet endettement et d’entreprendre un plan d’économie de près de 100 millions. En 2020, cette dette a fortement baissé pour atterrir à hauteur de 893 millions d’euros. Le Conseil départemental a également maintenu avec rigueur et responsabilité ses dépenses de fonctionnement dans le respect des règles mises en place par l’Etat en 2018 et 2019 (+1,2%), bien que le Département n’ait pas accepté de contractualiser avec lui au nom de la libre d’administration et de l’autonomie financière des collectivités.

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Lancement de l'édition 2021 des Trophées de l'Innovation Touristique

    Diffusé le 15/01/2021

    Les élus du Département réunis ce vendredi 15 janvier, en Assemblée départementale autour de Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, ont lancé la nouvelle édition des Trophées de l’Innovation Touristique.

    « Ce dispositif vise à soutenir les projets touristiques innovants ayant des impacts économiques et touristiques significatifs pour le territoire en matière de création de valeur et d’emplois, et de renforcement de l’attractivité. Depuis 2012, le Département a investi plus d’un million d’euros dans 67 projets sélectionnés. Ce soutien départemental a permis aux porteurs de projet d’investir près de 9,5 millions d’euros dans le développement touristique sur le territoire. Les Trophées de l’innovation touristique est un dispositif complémentaire dans l’action globale du Département et de son organisme Val d’Oise tourisme pour soutenir les acteurs du secteur touristique lourdement impactés par la crise de la Covid-19 depuis mars 2020 » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    L'objectif premier des Trophées de l’Innovation Touristique est de soutenir les initiatives de développement touristique susceptibles d'avoir un impact sur le renforcement de l'offre au sein des destinations valdoisiennes (Auvers-sur-Oise, Vexin, Vallée de l’Oise, Roissy-Carnelle Pays-de-France, Enghien-Forêt de Montmorency-Rives de Seine). Cet appel à projets est un outil essentiel pour la mise en œuvre de la stratégie touristique du Département.

    Les acteurs éligibles sont les collectivités territoriales, les établissements publics de coopération intercommunale, les associations, les fondations, ainsi que les personnes physiques. Une sélection des projets sera proposée au vote de l'Assemblée départementale à l’issue d’un Comité de sélection présidé par Monsieur Lambert-Motte, Conseiller départemental délégué à la culture, au tourisme et au patrimoine, et composé de conseillers départementaux et de membres du Conseil d’administration de Val d’Oise Tourisme, ainsi que d’experts du secteur.

    Ce comité de sélection des projets se réunira régulièrement en cours d’année pour examiner les dossiers reçus. Chaque projet lauréat pourra bénéficier d’un soutien du Département allant jusqu’à 30 000 euros. En 2021, le Département consacre 300 000 euros aux Trophées de l’innovation touristique.

    A noter : pour soutenir les professionnels du tourisme valdoisiens lourdement touchés par la crise de la Covid-19, le Département a décidé de consacrer la totalité des recettes de taxe de séjour perçues par la collectivité (près de 300 000 euros) en 2020 à des actions de promotion du territoire.

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Commission Permanente du 4 Janvier 2021 du Conseil Départemental du Val d'Oise

    Diffusé le 04/01/2021

    Les élus du Conseil départemental du Val d’Oise se sont réunis en commission permanente ce lundi 4 Janvier et ont délibéré sur 15 rapports à l’ordre du jour.

    Les élus ont voté notamment :

    - 220 000 € alloués à la commune de Garges-lès-Gonesse pour la création d’une halle de marché.

    - 149 729 € consacrés aux aides départementales aux communes de Jouy-le-Moutier et de Marly-la-Ville dans le secteur de la culture.

    - 36 000 € à trois associations culturelles du Val d’Oise pour leurs opérations de diffusion de la musique classique.

    Le chiffre du jour :

    415 772 €, le montant de la subvention départementale attribuée à l’association METIVTA pour la création d’une nouvelle crèche à Sarcelles.

    Communiqué de presse complet en pj

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Le magazine du Val d'Oise de janvier-février 2021 est sorti

    Diffusé le 04/01/2021

    Le magazine Val d’Oise de janvier-février 2021 vient de paraitre. Le Département met en « Une » l’artiste valdoisien, originaire de Saint-Gratien, Abi Bernadoth révélé dans l’émission The Voice sur TF1.

    Le dossier du magazine est consacré à notre « terre préservée et dynamique ». Le Val d’Oise est un territoire très marqué par son identité rurale et les Valdoisiens sont à l’initiative d’une dynamique locale qui profite à leurs agriculteurs. Ce dossier nous apprend également comment le Département accompagne au quotidien ses producteurs locaux en les associant aux menus des restaurants scolaires.

    A l’occasion de la sortie du rapport sénatorial de la mission d’information sur la place, le rôle et les compétences des Départements, Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département, échange avec Arnaud Bazin, Sénateur du Val d’Oise, dans le magazine. Ils reviennent sur l’action des Départements pendant la crise de la Covid19 et sur les propositions de cette mission d’information présidée par le Sénateur valdoisien.

    La rubrique « Comprendre » explique comment le Département maîtrise ses dépenses sociales liées au Revenu de Solidarité Active (RSA) pour mieux accompagner les bénéficiaires. En 2020, le Département a consacré 235 millions d’euros au RSA. Pour faire face aux conséquences sociales de la crise sanitaire, les élus du Département ont décidé de renforcer le Plan Départemental d’Insertion à hauteur de 1,4 million d’euros, ce qui représente une augmentation de 20%, et de recruter 10 nouveaux travailleurs sociaux pour accompagner l’accroissement des bénéficiaires. Par ailleurs, le Département souhaite également maîtriser les dépenses dédiées au Revenu de Solidarité Active et va donc renforcer le contrôle de l’attribution et du versement du RSA. C’est pourquoi de nouveaux contrôleurs vont être recrutés pour faire face à l’augmentation du nombre de demandes RSA. En 2019, ces contrôles ont permis de récupérer près de 3 millions d’euros.

    En soutien aux librairies du territoire, le magazine Val d’Oise met à l’honneur deux libraires : Nadia Mahjoub de la librairie À la page 2001 à Saint-Leu-la-Forêt et Damien Maillard de la librairie Imaginarium à l’Isle-Adam. Le Département offre un bon d’achat de 10 € aux collégiens de classe de 3ème valable dans les librairies indépendantes partenaires de l’opération.

    Tiré à 521 000 exemplaires, le magazine est distribué gratuitement dans toutes les boîtes à lettres et expédié aux principaux acteurs du territoire dont les élus et les entreprises. Il est aussi téléchargeable sur le site du Conseil départemental et disponible en version braille et audio. Le magazine Val d’Oise de janvier-février 2021 est à télécharger sur : https://www.valdoise.fr/ressource/463/9-vald-oise-n-9-janvier-fevrier-2021.htm

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Voeux 2021 de la Présidente du Département Marie-Christine Cavecchi

    Diffusé le 31/12/2020

    Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, présente ses vœux de la nouvelle année aux Valdoisiens sur les réseaux sociaux du Département. Le Val d’Oise est l’un des départements les plus jeunes de France. 41,2% de sa population est âgée de moins de 30 ans. Ces vœux 2021 originaux sont dédiés à toute cette jeunesse porteuse d’avenir, comme Juliane Lepoureau, collégienne à Méry-sur-Oise et comédienne. (La Ch’tite famille en 2018, Fais pas si, Fais pas ça en 2020, Les Vétos en 2020…).

    « Chères Valdoisiennes, Chers Valdoisiens,

    Nous voici au seuil d’une nouvelle année et avec elle, la promesse, nous l’espérons tous, de jours meilleurs. La Covid19 aura marquée l’année 2020, gageons que 2021 nous fasse oublier ces durs mois de confinement.

    Je veux saluer à nouveau l’engagement remarquable des soignants et des pompiers auprès des plus fragiles. Et de cette formidable chaine de solidarité qui s’est créé dans nos villes et villages.

    Mes premiers vœux iront aux personnes âgées et isolées, aux familles durement éprouvées, à travers lesquelles nous avons redécouvert l’importance des liens.

    Mes vœux iront également à nos commerçants, nos agriculteurs, nos restaurateurs et nos entrepreneurs qui font vivre notre économie et le lien social. Je pense aux acteurs culturels à tous ceux que la crise a durement touchés. Le Département reste mobilisé à leurs côtés.

    C’est à la jeunesse porteuse d’avenir que je veux adresser mes derniers vœux ; lui souhaiter une nouvelle année de réussite, de joies, de moments festifs. »

    Vœux 2021 de Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, à voir sur :

    Facebook : https://fr-fr.facebook.com/DepartementduValdoise

    Twitter : https://twitter.com/valdoise

    Instagram :https://www.instagram.com/_valdoise

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Charte de la laïcité et des valeurs de la République au Conseil Départemental du Val d'Oise

    Diffusé le 18/12/2020

    Dans le cadre du plan départemental de prévention et de lutte contre la radicalisation, les élus du Département réunis ce vendredi 18 décembre, en Assemblée départementale autour de Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Conseil Départemental du Val d’Oise, ont décidé la mise en place d’une charte de la laïcité et des valeurs de la République pour l’ensemble des organismes financés par le Département.

    « Convaincu du rôle essentiel que jouent les associations et organismes financés par la collectivité en matière de cohésion sociale, de solidarité et d’animation du territoire en lien avec l'ensemble des citoyens valdoisiens, le Département souhaite travailler à leur côté pour réaffirmer et partager le respect des principes de laïcité et des valeurs républicaines. Cette charte sera mise en place dès le 1er janvier 2021 » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    A partir du 1er janvier 2021, cette charte de la laïcité et des valeurs de la République sera associée à toute nouvelle demande de financement (associations, fondations, établissements sociaux et médico-sociaux…) auprès du Conseil départemental du Val d’Oise.

    Une commission départementale pourra être saisie par les Valdoisiens pour signaler un manquement au respect des principes de cette charte dans un organisme financé par le Département. Tout manquement avéré au respect des valeurs de la charte pourra conduire au non-versement ou à la restitution de la subvention accordée par la collectivité.

    Enfin, la mise en œuvre de cette charte s’accompagnera d’un dispositif de sensibilisation des acteurs associatifs, notamment sur ces questions précises des valeurs de la République et de la laïcité en partenariat avec les services de l’Etat.

    Charte de la laïcité et des valeurs de la République en pj

  • ECONOMIE - ATTRACTIVITE

    Covid-19 - Soutien aux commerces de proximité

    Diffusé le 18/12/2020

    Le Département offre un bon d’achat de 10 euros aux collégiens de 3ème valable dans les librairies partenaires et aide les communes dans la création de site e-commerces

    Les élus du Département réunis ce vendredi 18 décembre, en Assemblée départementale autour de Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Conseil Départemental du Val d’Oise, ont décidé de mettre en place deux nouveaux dispositifs pour venir en aide aux commerces de proximité.

    « Les confinements successifs ont fragilisé fortement notre tissu économique et en particulier nos commerces de proximité. En participant au fonds régional résilience, le Département et la Région ont apporté à ce jour 7,3 millions d’euros de prêts à 330 entreprises valdoisiennes et ainsi sauvegarder près de 1000 emplois. A partir de janvier, le Département va offrir un bon d’achat de 10 euros aux collégiens de 3ème valable dans nos librairies indépendantes impactées par cette crise. Le Département pourra également apporter une aide aux communes de 5000 euros pour les aider à lancer des sites internet d’e-commerce et ainsi valoriser nos commerçants de proximité » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    Bon d’achat valable dans les librairies indépendantes du département

    En soutien aux librairies indépendantes du Val d’Oise fermées pendant la période de confinement, le Département va offrir un bon d’achat de 10 euros aux collégiens de 3ème issus des établissements publics et privés (près de 19 000) valable dans une quinzaine de librairies indépendantes, partenaires de cette opération. La distribution de ce bon d’achat sera réalisée début janvier 2021 dans tous les collèges. Ce bon sera valable jusqu’au 31 juillet 2021.

    Création de places de marché virtuelles

    Alors que seulement un tiers des commerçants disposent d’un site internet, la création de sites internet commerciaux permet de promouvoir et faire connaitre l’offre des commerçants à l’échelle d’une commune ou d’une intercommunalité. L’objectif est donc d’accompagner la création de « place de marché virtuelle » via des sites internet, qui permettront d’acheter directement en ligne tous les produits issus des commerces du territoire.

    Les élus du Département ont décidé d’apporter une aide aux communes à hauteur de 5000 euros pour la mise en place de ces plateformes internet de commerce local.

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Extension du collège Gabriel Péri à Bezons

    Diffusé le 18/12/2020

    Les élus du Département réunis ce vendredi 18 décembre, en Assemblée départementale autour de Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, ont décidé le lancement de l’opération d’extension du Collège Gabriel Péri à Bezons.

    « 29% de la population du Val d’Oise est âgée de moins de 20 ans. Notre territoire est l’un des plus jeunes de France et j’en suis fière. C’est pourquoi, le Département investira plus de 120 millions d’euros d’ici 2024 dans la construction et la restructuration de collèges. Aujourd’hui, nous lançons l’opération d’extension du collège Gabriel Péri à Bezons pour accompagner l’évolution de la démographie scolaire de ce territoire et le développement de la commune » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    Cette extension de six classes (400m²) sera installée sur deux niveaux dans des bâtiments modulaires d’ici la rentrée de septembre 2021. Le Département aménagera également les abords. Cette extension permettra d’atteindre une capacité d’accueil de 750 élèves (aujourd’hui limitée à 650). Le Département investit 1,2 million d’euros dans cette opération.

    Parmi les grands projets de construction et de restructuration en 2021, le Département débutera la construction de deux nouveaux collèges (au Plessis-Bouchard et à Cergy),

    Les grands projets de construction et de réhabilitation des collèges en 2021

    Depuis quelques semaines, le collège Cécile Sorel à Mériel bénéficie d’une extension de 150 places supplémentaires et de la rénovation complète de sa demi-pension. En 2021, le Département lancera la construction de deux nouveaux collèges : au Plessis-Bouchard et à Cergy. Les travaux de la reconstruction partielle et la restructuration du collège Jean Bullant à Ecouen seront terminés début 2021. En septembre 2021, le nouveau bâtiment du collège Jules Ferry à Eaubonne sera livré ; l’opération globale sera finalisée d’ici mars 2022.

    Chiffres clés :

    ▪ 750, la nouvelle capacité d’accueil du collège Gabriel Péri à Bezons d’ici septembre 2021

    ▪ 64 037 collégiens dans les 111 établissements depuis la rentrée de septembre 2020 (+ 8000 collégiens par rapport à la rentrée 2010)

    ▪ 120 millions d’euros, le montant des investissements du Département dans les constructions et les restructurations des collèges d’ici 2024

    ▪ 2 nouveaux collèges seront construits au Plessis-Bouchard et à Cergy d’ici 2022

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Les Départements franciliens réaffirment leur solidarité

    Diffusé le 17/12/2020

    Le Conseil d’Administration du Fonds de Solidarité Interdépartemental et d’Investissement (FS2I) s’est réuni jeudi 17 décembre 2020 à l’Hôtel du Département de Seine-Saint-Denis à Bobigny.

    Ce Conseil d’administration a permis aux 7 Départements franciliens et à leurs présidents de faire un point d’étape sur la réalisation des projets soutenus par le Fonds de Solidarité.

    Les élus ont également débattu des orientations budgétaires 2021 du FS2I confirmant ainsi l’investissement de 141 millions d’euros supplémentaires en 2021. Cette somme s’ajoute aux investissements déjà votés depuis la création du FS2I en 2019 soit un total de 441 millions d’euros en trois exercices. Pour rappel, les 7 Départements franciliens financent 2 milliards d’euros d’investissement par an.

    Ensemble, ils ont réaffirmé leur solidarité et toute la pertinence des investissements publics permis et soutenus par le FS2I, alors que la région Île-de-France a été particulièrement impactée par la crise du COVID-19.

    A ce titre, ils souhaitent que le FS2I soit reconnu par l’Etat comme un interlocuteur à part entière du Plan de relance et qu’un travail s’engage entre l’Etat et le FS2I pour coordonner les crédits et permettre de faire jouer un véritable effet de levier.

    Le budget 2021 du FS2I sera voté fin janvier 2021 et la liste des projets soutenus en 2021 sera alors dévoilée. Ces projets locaux favoriseront la commande publique et participeront concrètement au soutien de l’emploi.

    Communiqué et dossier de presse en pj

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Commission Permanente du 7 Décembre 2020 du Conseil Départemental du Val d'Oise

    Diffusé le 07/12/2020

    Les élus du Conseil départemental du Val d’Oise se sont réunis en commission permanente ce lundi 7 Décembre et ont délibéré sur 30 rapports à l’ordre du jour.

    Les élus ont voté notamment :

    - 9 942 888 € dédiés à la réhabilitation du collège Pierre Ronsard à Montmorency.

    - 3 867 379,85 € consacrés aux aides départementales à 5 communes dans le secteur de l’éducation.

    - 843 798 € consacrés aux aides départementales à 4 communes dans le secteur du sport et de la jeunesse.

    Le chiffre du jour :

    19 600 000 €,le montant de la construction du collège de 700 élèves et d’un gymnase à Cergy. Il sera livré en septembre 2022.

    Communiqué de presse complet en pj

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Fonds d'aide exceptionnelle aux agriculteurs

    Diffusé le 03/12/2020

    Dans le cadre du Fonds d’aide exceptionnelle aux agriculteurs, Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, s’est rendue ce matin dans l’exploitation maraîchère « Les Plaisirs du Jardin » à Cergy et aux Ecuries du Val Fleuri à Nesles-la-Vallée. Ces deux exploitations font parties des 15 bénéficiaires de ce fonds.

    A l’occasion de ces visites aujourd’hui, la Présidente a pu échanger avec le propriétaire de l’exploitation maraîchère et les directrices du centre équestre. « Cette subvention servira à acheter du matériel agricole pour faciliter le travail dans les champs » a souligné Alain Crochot, exploitant de « Les Plaisirs du Jardin » à Cergy. « On se sent vraiment soutenu par le Département. Cette aide va notamment nous permettre d’investir dans des éclairages pour la carrière afin de pouvoir procéder à des cours le soir en hiver. Nous avons également pour projet d’acheter un marcheur électrique pour les chevaux » s’est réjouie Tiphaine Marain, directrice du centre équestre à Nesles-la-Vallée.

    « Les centres équestres et les agriculteurs spécialisés (maraichers, horticulteurs, pépiniéristes…) ont été fortement pénalisés pendant le premier confinement de la crise sanitaire de la Covid-19. Le Département est à leurs côtés pour affronter cette crise économique et sociale. Ces acteurs du monde agricole font partie de l’identité de notre territoire et agissent pour le bien et le bon local pour les Valdoisiens. 95 000 euros sont abondés par le Département dans ce fonds d’aide exceptionnelle pour quinze structures identifiées par le Chambre d’agriculture d’Ile-de-France » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    Ce fonds de 95 000 euros est dédié aux agriculteurs spécialisés et les centres équestres du département identifiés par la Chambre d’agriculture de la région (voir liste page suivante). Une commission des aides Agricoles constituée d’élus et de partenaires a examiné chaque dossier individuellement et s’est assuré que tous les autres dispositifs d’urgence existants ont été mobilisés pour ces acteurs en difficulté.

    Communiqué de presse complet en pj

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Réaction de Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, à l’annonce par Jean Castex, Premier Ministre, d’un « plan pour le Val d’Oise »

    Diffusé le 27/11/2020

    « Le Val d’Oise est l’un des départements avec la population la plus jeune de France ; 41% de sa population a moins de 30 ans. Je reçois ce projet de plan pour notre département avec espoir et comme une opportunité pour toute cette jeunesse pleine d’avenir. Je pense aussi à l’Est du département en grande difficulté sociale et économique, trop longtemps oublié par l’Etat. Aujourd’hui, nous attendons de l’Etat des actes forts et des perspectives d’avenir concrètes, notamment en matière d’emploi et de mobilité, pour les habitants. Il faut également que les moyens alloués à la sécurité et à la justice soient au rendez-vous. Le Val d’Oise ne se contentera pas de promesses. Ce plan doit être un plan de territoire connecté à notre réalité et articulé avec les propositions de Valérie Pécresse. Je souhaite être reçue par le Premier Ministre pour contribuer à la mise en œuvre de ce plan. »

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Le Département consacre 1,6 million € au service hivernal 2020/2021

    Diffusé le 25/11/2020

    Comme chaque année, le Département met en place son dispositif de viabilité hivernale afin d’assurer aux usagers les meilleures conditions de circulation et de sécurité sur son réseau routier départemental. Il est activé jusqu’au 19 mars 2021.

    « Les enjeux de ce dispositif sont importants, au premier rang desquels la sécurité des Valdoisiens, mais également la continuité de l’activité économique, et le libre déplacement des services d’urgence. Afin de garantir une capacité d’intervention permanente sur les 1108 km de routes départementales, le Département consacre 1,6 million d’euros à cette mission hivernale et 130 agents sont à pied d’œuvre, dont 31 agents mobilisés 7j/7 et 24h/24. Je salue tout le professionnalisme et la disponibilité dont font preuve nos agents des routes pour accomplir leur mission » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    Pour garantir la sécurité des usagers de la route tout en protégeant l’environnement, ainsi que le patrimoine naturel du Val d’Oise, le Département sale mieux tout en salant moins. C’est pourquoi un dosage de 10g/m2 en traitement pré-curatif est utilisé puisqu’il suffit pour lutter contre la plupart des phénomènes hivernaux.

    Communiqué de presse complet en pj

  • ECONOMIE - ATTRACTIVITE

    Laissons les commerçants travailler !

    Diffusé le 18/11/2020

    Pour de nombreux commerçants à bout de souffle, la survie économique se joue à quelques jours. A l’heure où les fêtes de fin d’année approchent, les Présidents* de Département du Groupe Droite, Centre et Indépendants (DCI) de l’Assemblée des Départements de France (ADF) réclament à l’unisson l’ouverture des commerces de proximité dès le 27 novembre.

    La survie de ces commerces, qui ont été empêchés d’ouvrir depuis le reconfinement, est en jeu. Hier, ils subissaient la concurrence déjà forte des sites de vente en ligne. Aujourd’hui, il ne s’agit plus d’une concurrence mais d’une situation de quasi-monopole des géants du e-commerce.

    Comme tous les acteurs de l’économie, les commerçants de proximité ont pourtant redoublé d’efforts et d’inventivité pour mettre en place des mesures de protection afin d’accueillir les clients en toute sécurité. Comment ne pas comprendre l’injustice ressentie par des coiffeurs, des vendeurs de vêtements ou encore des libraires, qui avaient su, depuis le déconfinement, instaurer des jauges limitant le nombre de clients dans leurs boutiques et faire respecter le port du masque et la distanciation. Ce sont ces mêmes commerçants à qui l’on interdit aujourd’hui de travailler alors même que les grandes surfaces, qui brassent bien plus de clients sans pouvoir assurer en permanence le respect des gestes barrières, peuvent rester ouvertes.

    A l’approche des fêtes de Noël, les commerçants de proximité, défendus par leurs fédérations professionnelles, ne souhaitent qu’une chose : travailler. Les Départements sont à leurs côtés et réclament donc la réouverture de ces commerces dès le 27 novembre.

    Communiqué de presse complet en pj

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Élection à la présidence de la Société du Grand Paris : le gouvernement décide seul contre tous

    Diffusé le 03/11/2020

    Chantier du siècle, le Grand Paris a connu bien des difficultés ces dernières années compte tenu des remises en cause par le gouvernement, sur le calendrier de réalisation comme sur la gouvernance.

    A l’occasion de l’élection du nouveau président du Conseil de surveillance de la SGP (Société du Grand Paris) cet automne, le gouvernement semblait disposé à ce que, pour la première fois, un président de Département soit élu à sa tête.

    Représentant 7 des 9 collectivités au sein de la SGP, les Départements sont en effet légitimes à assumer cette fonction.

    Ils sont indispensables à la réussite de cette entreprise en aidant à surmonter les nombreuses difficultés inhérentes à ce chantier, pour porter une véritable ambition d’aménagement autour des gares et enfin pour conduire un dialogue avec chacune des parties prenantes, collectivités comme étatiques. En un mot ils permettent le portage politique qui a fait jusqu’à présent défaut.

    La grande majorité des Départements s’était rassemblée autour de la candidature de François Durovray, président du Département de l’Essonne,très bon connaisseur des questions de mobilités.

    Mais, au dernier moment, le gouvernement a une nouvelle fois, considéré que ce dossier était sa seule affaire et a imposé un candidat qu’il avait lui-même choisi et dont l’élection était assurée, puisque ses représentants sont majoritaires dans cette instance.

    Dès lors, nous constatons de nouveau à regret que le gouvernement méprise les territoires et se moque du travail avec les élus alors même qu’il n’a jamais été aussi nécessaire. Nous en avons donc tiré les conséquences en nous retirant de cette séance du conseil de surveillance et donc du vote.

    Le gouvernement assumera désormais seul ses choix et fait la preuve, une fois encore, que la gouvernance de la SGP, tant qu'elle ne sera pas rééquilibrée, se fait sans les élus.

    Communiqué de presse complet en pj

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Commission Permanente du 2 Novembre 2020 du Conseil Départemental du Val d'Oise

    Diffusé le 02/11/2020

    Les élus du Conseil départemental du Val d’Oise se sont réunis en commission permanente ce lundi 2 Novembre et ont délibéré sur 28 rapports à l’ordre du jour.

    Les élus ont voté notamment :

    - 930 000 € pour participer au financement des études d’Avant-Projet « Bus entre Seine ». Ce projet vise à l’amélioration des liaisons de bus entre le Pont de Bezons (T2) et les gares d’Argenteuil (Transilien J), de Sartrouville (RER A et Transilien J) et de Cormeilles-en-Parisis (Transilien J).

    - 91 890 € aux associations « Du Côté des Femmes » et « Voix des Femmes ».

    - 82 214 € consacrés aux aides départementales aux communes de Saint-Gratien et d’Herblay-sur-Seine dans le secteur de la culture.

    - 38 500 € à la Délégation départementale du Val d’Oise de la Croix Rouge Française.

     

    Le chiffre du jour :

    311 000 €, le montant de la subvention départementale attribuée au Centre Régional de Coordination du Dépistage des Cancers d'Ile-de-France (CRCDC-IDF).

     

    Communiqué de presse complet en pj

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Covid-19 - Les 7 Départements franciliens demandent au Gouvernement de rouvrir les commerces de proximité et de pouvoir intervenir en soutien du secteur économique

    Diffusé le 01/11/2020

    Les 7 Départements franciliens demandent au Premier ministre de rouvrir les commerces de proximité dans le respect des règles sanitaires et de pouvoir intervenir en soutien du secteur économique durement touché par la crise.

    « Face à la crise sanitaire, économique et sociale, avec mes collègues présidents de Départements d’Ile de France, j’en appelle au Premier ministre pour la réouverture des petits commerces sous réserve du respect des gestes barrières. Les Départements étant au cœur de la réponse publique, nous souhaitons également que soit définitivement reconnue notre capacité d’intervention dans le domaine de l’économie. Soyez assurés de notre totale mobilisation à vos côtés » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    Courrier des 7 Présidents de Départements d’Ile-de-France en PJ

[1][2]3[4][5][6][7][8][Dernière]