Promouvoir jardins et parcs

Au même titre qu'un tableau, une sculpture ou un livre, le jardin est une œuvre de l'esprit.

De nombreuses créations paysagères en témoignent dans le Val-d’Oise : jardins du cloître, des neuf carrés et potager-jardin tout neuf de la Fondation Royaumont à Asnières-sur-Oise, jardins Renaissance des châteaux d’Ambleville et de Villarceaux à Chaussy, parterres classiques à la française du château d’Auvers, potager-fruitier des Lumières au château de La Roche-Guyon, parc romantique à l’anglaise du château de La Bûcherie à Saint-Cyr-en-Arthies, ...

Le Conseil départemental a confié à sa mission Parcs & Jardins :

  • Le suivi créatif et la valorisation des jardins des propriétés départementales.
  • L’accompagnement des partenaires éducatifs et culturels.
  • L’animation du réseau des amateurs et des professionnels.
  • L’expertise et le conseil auprès des propriétaires publics et privés.
  • La promotion des jardins remarquables et des villes fleuries.

Les jardins du Conseil départemental

Dans le respect de l’esprit des lieux, la mission Parcs & Jardins assure, avec la direction de l’Environnement & du Développement durable, le suivi créatif du parc de l'abbaye de Maubuisson (Saint-Ouen-l'Aumône), du jardin de la maison du docteur Gachet (Auvers-sur-Oise) et du jardin du musée de l’Outil (Wy-dit-Joli-Village), en encourageant des expositions ou des performances en plein air.

  • Le domaine de Maubuisson entoure l'ancienne abbaye cistercienne Notre-Dame-la-Royale, fondée en 1236 par la reine Blanche de Castille. Depuis 2007, une flore spontanée est réintroduite à titre expérimental sur trois parcelles : entre la grange et le petit pont, une prairie fleurie, fauchée deux fois l'an seulement, a remplacé la pelouse régulièrement tondue ; vers le miroir d'eau, la Grande aunée, l'Iris des marais ou la Valériane officinale prospèrent sur le sol humide de la mégaphorbiaie ; sur le site du monastère proprement dit, sous le gingko biloba et le grand érable, les fouilles archéologiques des années 1980 ont réveillé les graines de la Molène pulvérulente, qui s'exprime aux côtés du Chardon des ânes et de l'Onagre.

    La séduction de ce parc de dix hectares, installé au confluent du ru de Liesse et de l'Oise et intégré à la coulée verte de Saint-Ouen-l'Aumône, tient à la coexistence d'un patrimoine remarquable, d'expositions d'art contemporain et de manifestations éphémères – Rendez-vous aux jardins, Fête du Sport Nature, Journées européennes du patrimoine, Jardins ouverts en Île-de-France, Nuit Blanche, etc.
    Ouvert aux personnes de tous âges et toutes conditions, le « Jardin des possibles » est animé par l'entreprise Terr'Happy, spécialiste des jardins thrapeutiques, le Centre Simone-Veil de Jouy-le-Moutier, qui accueille de jeunes adultes autistes, et l'OPEJ (Œuvre de protection des enfants juifs). Créée en 1945 et reconnue d'utilité publique, cette fondation, propriétaire de l'ancien logis des hôtes de l'abbaye, mène des actions d'éducation spécialisée en faveur des enfants et adolescents que lui confient les services départementaux de l'aide sociale à l'enfance ainsi que la direction de la protection judiciaire de la jeunesse du ministère de la justice.

  • Le jardin du docteur Gachet apparaît dans trois tableaux de Vincent van Gogh conservés au musée d'Orsay. La pharmacopée de l'homéopathie, à laquelle s'intéressait le médecin, guide le choix des plantations auxquelles se mêlent parfois des œuvres d’art :
    • 2012 : Entre ciel et terre, fleurs de métal du "gentleman flower" Aligna.
    • 2015 : Digitalis, installation sonore interactive du compositeur Pierre Estève.
    • 2019 : JARDINS JOIES DU VAL D'OISE : installations artistiques, planches botaniques, dessins à la plume ou au crayon, gravures, aquarelles et gouaches, cartes postales et photographies...
  • Les jardins du musée de l’Outil à Wy-dit-Joli-Village, auxquels le Ministère de la culture vient de décerner le label « Jardin Remarquable ». D’une surface de 2 000 m², ils se déploient sur deux niveaux réunis par un escalier de pierre. Labels : EcoJardin, Jardin remarquable, Patrimoine d’intérêt régional.
    • D’inspiration médiévale ils entourent un ancien presbytère en partie basse dans la pure tradition des jardins de curé.
    En partie haute, un petit potager encadré de pommiers ainsi qu’un jardin bouquetier abritant de nombreuses fleurs aux vertus décoratives et odorantes côtoient le jardin médicinal appelé «carré des simples», sans oublier les nombreuses variétés de rosiers et clématites qui embellissent cet écrin poétique.

    • Intérêts majeurs du jardin : un jardin de curé traditionnel où la rose est reine mais où la curiosité du visiteur est éveillée par des plantes peu communes telles que :
    Clematis recta = clématite arbustive (et non grimpante)
    Akebia quinata = Akébie à 5 feuilles ou liane chocolat. Un Indigotier qui en général pousse peu sous nos climats.
    • 2020 : exposition "Sculptures en liberté" de Sophie Verger. Programmation  : visites scolaires, adultes, RDV aux jardins, Jardins ouverts, ateliers enfant, sorties nature, expositions temporaires…
  • Le parc du château de Grouchy à Osny (42 hectares) doit son nom au marquis Jean de Grouchy (1881-1944), dernier propriétaire des lieux avant que le département de Seinet-Oise n'y installe un orphelinat. Classé au titre des sites depuis 1945, il est implanté au nord-ouest de la commune et relie le plateau du Vexin français à la vallée marécageuse de la Viosne, qui le traverse d'est en ouest. Ce relief singulier est accentué par la densité des boisements en terrasses, auxquels s'adosse le château, et l'ouverture de l'espace que déroulent, devant lui, la pente douce des pelouses et les eaux calmes de l'étang.

  • Le parc Schlumberger à Cormeilles-en-Parisis s'étend sur le versant de la colline, entre le portail nord de la Route stratégique, à 170 mètres d'altitude, et le portail sud de la rue Guy-Patin, à 135 mètres. Une trouée ménagée sur la ligne de crête conduit l'œil jusqu'aux terrasses du château de Saint-Germain-en-Laye dans les Yvelines, par-delà le clocher de l'église Saint-Martin.

Un réseau très actif

Interlocutrice des propriétaires publics et privés de jardins, des professionnels du végétal et du paysage, des équipes chargées des espaces verts dans les collectivités locales, des associations de défense de l'environnement et de promotion des plantes, la mission Parcs & Jardins a su les réunir en un réseau qui est l'un des plus actifs en Île-de-France. Elle les rassemble chaque année dans un colloque printanier :

  • 2014 : Jardin et spiritualités, à l’abbaye de Royaumont.
  • 2015 : Jardins, les soigner pour se soigner ? au conservatoire d’Enghien-les-Bains.
  • 2016 : Plumes, griffes, élytres et sabots... Petites et grosses bêtes de nos jardins, au Dôme de Pontoise.
  • 2017 : Sous les yeux des jardins, les peintres ; sous les mains des peintres, les jardins, au château de La Roche-Guyon.
  • 2018 : Jardin, Japon, deux mots qui vont très bien ensemble ? à l'espace des Calandres d'Éragny-sur-Oise.
  • 2019 : Tant pour le profit que pour le plaisir, Renaissance et Jardins (1400-1600), au musée national de la Renaissance – château d'Écouen.

Disponible gratuitement sur simple demande, la brochure De parcs en jardins assure la promotion des parcs et jardins, promenades, coulées vertes, pépinières et autres potagers ouverts à la visite.

La mission coordonne la manifestation nationale Rendez-vous aux jardins pendant laquelle, le premier week-end de juin, plus d’une centaine de Valdoisiens ouvrent les portes de leur jardin.

Elle est membre du conseil scientifique du potager-fruitier du château de La Roche-Guyon, classé « jardin remarquable » et veille sur les cinq autres sites auxquels le ministère de la culture a décerné le même label : le jardin du cloître, le jardin des neuf carrés et le potager-jardin de l'abbaye de Royaumont, les jardins du château d'Ambleville et du château de Villarceaux, le Jardin de Campagne à Grisy-les-Plâtres et le jardin du musée de l'Outil à Wy-dit-Joli-Village.

Elle participe tous les ans aux jurys départemental et régional du concours des Villes et villages fleuris dont l'organisation est déléguée à Val d'Oise Tourisme et au Comité régional du Tourisme & des Loisirs.

Elle soutient les activités de jardinage au collège en s'appuyant sur le dispositif de l'appel à projet Environnement & Développement durable du Conseil départemental et pilote ou co-pilote des résidences Artistes au collège ! conçues autour du végétal et des jardins :

  • 2011-2012 : Dis-moi WY ! Film d’animation réalisé par Claude Delafosse et Samuel Yal avec la plasticienne Eva Hricovini et une classe de 5ème du collège Roland-Vasseur de Vigny.
  • 2012-2013 : Les matelots du commandant Cousteau avec la plasticienne Dominique Arthuis au collège Jacques-Yves Cousteau de Méry-sur-Oise.
  • 2012-2013 : Fleurs de mer avec le plasticien Aligna au collège des Explorateurs de Cergy.
  • 2013-2014 : Rési-Danse au jardin avec la compagnie Les Orpailleurs, au collège Évariste-Gallois de Sarcelles.
  • 2014-2015 : Poser ses valises au jardin ! avec la conteuse Alexandra Castagnetti, au collège Albert-Schweitzer de Soisy-sous-Montmorency.
  • 2015-2016 : L'Effet papillons avec la peintre, graveuse et sculptrice Marianne Le Vexier, au collège Stendhal de Fosses.
  • 2015-2016 : Rési-Danse au jardin avec la compagnie CFB 451 au collège Roland-Vasseur de Vigny.

Chez votre libraire ou en bibliothèque !

  • 50 parcs et jardins dans le Val d'Oise, par Michel Jourdheuil. Vaux-sur-Mer, Éditions Bonne Anse, 2018, 132 pages illustrées. Diffusion Val d'Oise Tourisme.
  • La maison Cueco, par Michel Jourdheuil et Catherine Brossais. Biarritz, Atlantica-Séguier, 2009, 117 pages illustrées (Galaxie Photos).
  • La maison Knapp, par Michel Jourdheuil et Peter Knapp. Biarritz, Atlantica-Séguier, 2008, 118 pages illustrées (Galaxie Photos).
  • Les arbres remarquables du Val-d'Oise, dir. Armelle Bonis. Paris, Dakota Éditions, 2005, 175 pages illustrées.
  • Jardins secrets en Val-d’Oise, par Annick Couffy et Michel Jourdheuil, photographies de Philippe Lhomel. Saint-Ouen-l’Aumône, Éditions du Valhermeil, 2005, 143 pages illustrées.
  • Jardins en Val-d'Oise, dir. Annick Couffy, Geneviève Roche-Bernard et Laurent Lempereur. Cergy-Pontoise, Conseil général du Val-d'Oise, 1993, 314 pages illustrées.