Plan jeunes Val d'Oise

La pandémie de la COVID 19 a entrainé une crise économique mondiale inédite par sa brutalité et son ampleur.

Le marché de l’emploi va ainsi être fortement dégradé ces prochains mois, avec des impacts sociaux importants pour le Val d’Oise. Les jeunes seront particulièrement concernés par la crise, qu’il s’agisse des jeunes peu qualifiés ou des jeunes diplômés de l’enseignement supérieur qui souhaitent rentrer sur le marché du travail.

Le Conseil départemental du Val d’Oise mène une politique ambitieuse en faveur de l’égalité des chances et de l’insertion des jeunes valdoisiens.

En complément des actions déjà conduites, les élus départementaux ont approuvé le 25 septembre dernier un plan départemental de relance en faveur des jeunes valdoisiens afin d'amortir les effets de la crise sur ce public, articulé autour de six volets complémentaires.

Au total, les dispositifs proposés dans ce Plan Jeunes représentent un budget de 1,4 million d'euros, portant ainsi à 3,6 millions d'euros le montant total des actions menées en faveur de l'insertion et de l'égalité des chances des jeunes valdoisiens.

1) Le Conseil départemental s’engage pour les jeunes en doublant le budget du Fonds d’Aide aux Jeunes (FAJ)

Cette aide financière, destinée aux jeunes de 18 à 25 ans révolus en difficulté d’insertion sociale et/ou professionnelle, peut être sollicitée en urgence par les jeunes auprès des Missions locales conventionnées ou au titre d’un projet (le dossier est alors instruit par un professionnel du Département, référent du jeune).

Pour en savoir plus

2) Le Conseil départemental lance un appel à projets pour la création d’une trentaine de places en Ateliers Chantiers d’Insertion (ACI) à destination des jeunes valoisiens peu ou pas qualifiés dès 202

Le Conseil départemental lance un appel à projets, en partenariat avec la Direccte Ile-de-France, en vue de créer une trentaine de nouvelles places en ACI pour les jeunes de moins de 25 ans dans des filières porteuses d’emplois (aide à la personne, utilité sociale, métiers de l’artisanat ou de l’industrie en tension, développement durable, etc.). Les projets sélectionnés proposeront des actions de formation et de qualification des bénéficiaires, et notamment de développer quand cela est possible, des passerelles vers les formations en alternance des Centres de Formation des Apprentis (CFA).

L’appel à projets est ouvert jusqu’au 26 octobre.

Le règlement de l’appel à projets est disponible ci-dessous.

Règlement de l’appel à projets

3) Le Conseil départemental aide les étudiants boursiers dans la poursuite de leurs études

Le Conseil départemental s’engage auprès des étudiants pour leur permettre de réussir leurs études. Ainsi, le Département met en place en partenariat avec CY Cergy Paris Université et ses établissements associés, une bourse pour l’année scolaire 2020/2021 d’un montant de 400 euros par jeune, pour l’acquisition de matériel informatique et/ ou une aide à la subsistance.

Cette bourse est destinée aux étudiants valdoisiens de CY Université et des établissements associés, boursiers et justifiant d’un parcours scolaire exemplaire (assiduité et investissement dans le parcours scolaire).

Lien vers le site de CY université

4) Le Département accompagne les jeunes diplômés dans leurs démarches d’insertion dans l’emploi

Les promotions de jeunes diplômés bac +2 à bac +5 rentrant sur le marché du travail vont être particulièrement touchées par la dégradation du marché de l’emploi, mais aussi par les conditions de finalisation de leurs études.

C’est pourquoi, le Conseil départemental lance un appel à projets pour soutenir les actions d’accompagnement des jeunes diplômés de l’enseignement supérieur qui rencontrent des difficultés d’insertion sur le marché du travail.

Les projets présentés devront proposer des parcours intégrant un accompagnement individuel et le cas échéant collectif (projet professionnel, confiance en soi, parrainage, présence sur les réseaux sociaux professionnels…), couplés si possible avec des phases d’immersion en entreprise, des missions / chantiers d’utilité sociale, de formation, ou encore d’entrepreneuriat.

Les actions devront permettre aux jeunes Valdoisiens d’utiliser la période qui vient pour développer leurs compétences et leur employabilité et d’éviter ainsi qu’elle ne soit vécue comme une phase d’inactivité et de découragement pour eux.

L’appel à projets est ouvert jusqu’au 26 octobre.

Le règlement de l’appel à projets est disponible ci-dessous

Règlement de l'appel à projet

5) Le Département soutient les futurs entrepreneurs engagés

En partenariat avec l’association Initiactive 95, le Conseil départemental crée une bourse destinée à soutenir des jeunes valdoisiens âgés de 18 à 30 ans ayant une idée de création d’entreprise dans des domaines ayant un impact social ou environnemental. Sont ainsi visés en particulier les projets d’utilité sociale et/ou environnementale et notamment ceux renforçant l’emploi local valdoisien, ou encore des activités dans les secteurs du développement durable, de la transition écologique ainsi que l’aide à la personne.

Les lauréats se verront attribuer une bourse pouvant aller de 1 000€ à 8 000€ pour leur permettre de faire mûrir leur idée puis de concrétiser leur projet de création d’entreprise. Ils seront également accompagnés dans leurs démarches par Initiactive 95.

L’appel à candidature est ouvert jusqu’au vendredi 30 octobre.

Le dossier de candidature et le règlement sont disponibles ici :

Dossier de candidature et règlement

6) Le Conseil départemental s’engage pour développer l’apprentissage

Le Conseil départemental, en tant qu’employeur, s’engage à doubler le recrutement d’apprentis au sein de la collectivité et à augmenter le nombre de stagiaires gratifiés accueillis.

Les métiers proposés en apprentissage concernent notamment le secteur social, la restauration, l’informatique, le bâtiment, la mécanique, l’environnement ou encore la voirie.

Le Département soutient également l’apprentissage dans ses établissements partenaires (établissements sociaux et médico-sociaux, associations de prévention spécialisées).