Communiqués et dossiers de presse

  • EDUCATION

    Innovation pédagogique : la robotique dans les collèges du département

    Diffusé le 15/10/2021

    A la pointe de l’innovation pédagogique, le Département développe depuis maintenant quatre ans la robotique éducative dans une approche ludique pour appréhender l’apprentissage du codage, développer le sens du travail en équipe, la créativité et l’estime de soi. En fin de chaque année scolaire, le Département organise une compétition robotique entre les collèges.

    « Le Département a toujours été précurseur dans l’usage du numérique et compte bien en faire profiter tous les Valdoisiens. L’utilisation des algorithmes, l’apprentissage du codage et la robotique permettent à nos collégiens de développer par le jeu leurs appétences pour les nouveaux métiers scientifiques. En 4 ans, la compétition VOBOT Challenge s’est installée durablement dans le calendrier scolaire et bénéficie d’un bel engouement auprès des collégiens et des enseignants. Je me réjouis qu’elle prenne aussi une dynamique régionale et s’ouvre aux collégiens des départements franciliens. La robotique éducative est un véritablement moteur de réussite scolaire et d’épanouissement » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    Toute l’année, les collégiens participants à la compétition VOBOT récupèrent leurs kits robotique en début d’année avec leur professeur avant d’entamer une session du parcours d’accompagnement. Toute l’année scolaire, ils travaillent sur la programmation informatique et le codage avant de se retrouver pour la compétition départementale « VOBot Challenge ». Elle se décline en plusieurs défis robotiques (parcours d’obstacles sur tapis) lors desquels il faut user de la meilleure stratégie en un temps limité. Au total, une quarantaine de collèges (sur 111) du département ont déjà participé à cette compétition.

    Nouveauté « codage pour tous » : compte-tenu de l’enthousiasme observé pour la robotique éducative et de sa forte appropriation auprès des collégiens et enseignants, le Département va lancer « le codage pour tous » et doter les 111 collèges d’un kit d’initiation à la robotique (tapis d’entrainement, 5 robots, ressources en ligne…). Ce dispositif permettra aux enseignants néophytes d’appréhender la robotique éducative avec leurs élèves avant de se lancer dans la compétition.

    L’édition 2022 du « VObot challenge » mettra à l’honneur les sites emblématiques du département à travers une chasse au trésor. Plus de 400 collégiens et leurs robots sont attendus cette année. Le succès de cette compétition au fil des années en Val d’Oise permet aujourd’hui d’ouvrir la compétition aux départements franciliens et de convier 20 équipes de collégiens de la région.

    Le Département investira 277 000 euros dans ces innovations pédagogiques cette année. 3,8 millions d’euros ont aussi été investis pour doubler le nombre de tablettes dans les collèges d’ici la fin de l’année, soit 7520 tablettes à disposition des collégiens et des enseignants.

  • ENVIRONNEMENT - DEVELOPPEMENT DURABLE

    Le département soutient le monde agricole

    Diffusé le 15/10/2021

    Aujourd'hui, l’Assemblée départementale a décidé d’attribuer 81 643 euros à quatre structures agricoles et à la Chambre d’agriculture de la région Ile-de-France. Le Val d’Oise renouvelle sa présence au Salon International de l’Agriculture en 2022.

    « Les paysages du département sont fortement marqués par l’agriculture. Nous sommes fiers de notre identité rurale et de notre histoire agricole. Les terres agricoles représentent plus de 55 000 hectares soit 50% du territoire départemental. Le Val d’Oise est le premier département arboricole d’Ile-de-France avec une superficie d’environ 400 hectares sur les 823 que compte la région. Le Département agit aux côtés du monde agricole pour préserver la biodiversité, valoriser notre territoire et la production locale et sensibiliser les habitants aux enjeux de l’agriculture de demain. Le Département est également au rendez-vous pour soutenir les exploitants agricoles lors des événements climatiques exceptionnels, comme en avril dernier où le Département a débloqué un fonds d’aide de 250 000 euros » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    Les élus du Département ont décidé d’attribuer les subventions suivantes :

    -4 000 euros à la Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles (FDSEA), pour pérenniser un projet agricole local permettant la préservation des pollinisateurs et de s’inscrire dans une démarche éco responsable ;

    -3 200 euros à l’association Terre de Lien qui mène des actions pour la promotion d’une agriculture durable, et favorisantes l’installation d’agriculteurs pratiquant l’agriculture biologique ;

    -4 200 euros aux Jeunes Agriculteurs d’Ile-de-France Ouest, afin de mener des actions pédagogiques contre les dépôts sauvages, mais également de donner de la visibilité aux jeunes agriculteurs en organisant des visites de leurs exploitations ;

    -5 000 euros à l’association régionale des Points Accueil Installation (PAI) d’Ile-de-France, pour informer et orienter toute personne souhaitant mettre en place un projet dans le domaine agricole.

    Le Département apporte également son soutien à la Chambre d’agriculture de la Région pour qu’elle puisse mener à bien ses actions sur la protection de l’eau et des terres agricoles, l’élevage et l’appui à l’installation et la transmission des exploitations. Le Département et la Chambre d’agriculture vont également poursuivre leur collaboration dans la valorisation des produits locaux dans les assiettes des collégiens.

    Le Val d’Oise au Salon international de l’Agriculture en 2022

    Le Département sera présent au Salon International de l’Agriculture du 26 février au 6 mars 2022 à Paris. Avec une affluence totale d’environ 500 000 visiteurs chaque année, le Salon de l’Agriculture constitue un moment fort pour le monde agricole et permet de sensibiliser e grand public aux réalités de l’agriculture d’aujourd’hui. « Ce rendez-vous populaire sera l’occasion pour le Département de valoriser son patrimoine naturel et ses producteurs locaux, mais aussi de sensibiliser le public à la consommation locale. Nous inviterons de nombreux Valdoisiens à découvrir le monde agricole, rencontrer et échanger avec les hommes et les femmes qui nourrissent le département et goûter aux saveurs des terroirs » précise Paul Dubray, Conseiller départemental en charge de la Ruralité et des Relations avec le monde agricole.

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Ligne 17 nord du Grand Paris Express : Les travaux se poursuivent

    Diffusé le 08/10/2021

    Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, se félicite de la décision de la Cour administrative d’appel de Paris du 7 octobre 2021 rejetant la requête en annulation de l’autorisation environnementale de la ligne 17 Nord.

    « Les travaux de la ligne 17 nord vont se poursuivre et je m’en réjouis. La gare du Triangle de Gonesse, et plus généralement le développement économique et durable de ce territoire, représente un espoir aux nombreuses perspectives positives (accès à l’emploi, la formation, la culture, les loisirs…) pour les habitants Valdoisiens et leurs enfants. 565 000 franciliens bénéficieront de la ligne 17 et de ses interconnexions du Grand Paris Express. Je pense naturellement à l’interconnexion avec la ligne H sur le Hub Saint-Denis-Pleyel pour laquelle nous nous sommes battus depuis des années et qui a été confirmée par la Région puis dans le Plan pour le Val d’Oise en mai dernier. Cette nouvelle décision de justice nous conforte dans le travail que nous menons avec tous nos partenaires (Etat, Région, Education nationale, Société du Grand Paris, Rungis, CY Paris Cergy Université, Gonesse, Roissy-Pays-de-France…) pour avancer collectivement dans la dynamique du renouveau du Triangle de Gonesse et du Val d’Oise. »

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Commission Permanente du 4 octobre 2021 du Conseil Départemental du Val d'Oise

    Diffusé le 05/10/2021

    Les élus du Département du Val d’Oise se sont réunis en commission permanente lundi 4 octobre 2021 et ont délibéré sur 20 rapports à l’ordre du jour.

    Les élus ont voté notamment :

    - 230 000 euros à la commune de Viarmes pour la restauration de la tour du clocher de l’église Saint-Pierre-Saint-Paul.

    - 700 000 euros à la commune de Gonesse pour la construction d’un gymnase à proximité du collège.

    - 81 190 euros à l’association « du côté des femmes » pour ses missions de soutien et d’accompagnement aux femmes victimes de violences.

    Le chiffre du jour :

    3 927 471,83 euros, l’investissement du Département dans le projet d’extension du collège Philippe Auguste à Gonesse. Il s’agit de la construction d’un bâtiment neuf comprenant la demi-pension et les vestiaires d’Education physique et sportive, ainsi que l’aménagement de 450 mètres carrés de salles de classes supplémentaires, portant la capacité d’accueil du collège à 750 places.

    Synthèse complète en PJ

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Franck Olivier Lachaud nommé Directeur général des services du Département du Val d'Oise

    Diffusé le 23/09/2021

    Franck Olivier Lachaud assure les fonctions de Directeur général des services du Département du Val d’Oise depuis le 1er septembre.

    Haut fonctionnaire diplômé de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), ancien directeur général des services de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Franck Olivier Lachaud a été auparavant directeur général des services du Département de la Somme, sous-préfet de Valenciennes et secrétaire général de nombreuses préfectures.

    Pour Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, « Franck Olivier Lachaud bénéficie d’une solide expérience en collectivités territoriales et administrations d’Etat et des qualités humaines certaines pour accompagner les élus du département à relever les nombreux défis de notre territoire parmi les plus jeunes de France métropolitaine. Je lui souhaite bienvenue en Val d’Oise ! »

    Le Val d’Oise compte 1,2 million d’habitants. La collectivité emploie 3600 agents et a un budget annuel de 1,5 milliard d’euros (2021).

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Marie-Christine Cavecchi Vice-présidente de l’Assemblée des départements de France

    Diffusé le 13/09/2021

    A l’occasion de l’Assemblée générale extraordinaire de l’Association des Départements de France (ADF), sur proposition de François Sauvadet, Président de l’ADF, Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, a été élue Vice-présidente de l’Assemblée des Départements de France.

    « Je me réjouis que le Val d’Oise soit aujourd’hui représenté dans l’exécutif de l’ADF, et je remercie François Sauvadet de sa confiance. Je serai animée par l’envie de partager mon expérience de terrain dans un département francilien pour avancer sur les grands enjeux de société d’aujourd’hui. Avec mes collègues, autour du Président, nous porterons haut l’avenir des Départements de France » a réagi Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    A propos de l’Assemblée des Départements de France :

    L'Assemblée des Départements de France (ADF), présidée par François Sauvadet, est une association pluraliste qui réunit les Présidents des 102 collectivités adhérentes, dont 95 Départements et 7 collectivités territoriales à compétences départementales. Elle remplit une triple mission :

    -Représenter les Départements auprès des pouvoirs publics,

    -Constituer un centre de ressources permanent pour les Conseils départementaux,

    -Offrir aux élus départementaux les moyens de confronter leurs idées, d'échanger leurs expériences et d'arrêter des positions communes sur les grands dossiers nationaux.

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Décès d'André Petit, ancien Conseiller général et maire d'Eaubonne

    Diffusé le 20/07/2021

    Réaction de Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d'Oise

    « Je salue la mémoire d’André Petit, décédé aujourd’hui au terme d’une vie riche, longue de près de cent années et tournée vers ses concitoyens.

    Emblématique Maire d’Eaubonne pendant plus de trente ans, André Petit a été une grande figure du paysage politique valdoisien.

    Conseiller général à la création du Département du Val d’Oise, Conseiller régional, brièvement Député, André Petit était aussi la mémoire vivante de notre vie publique qu’il avait si longtemps animée. Il y a encore peu de temps, il se montrait assidu aux rencontres de l’association des anciens Conseillers généraux du Val d’Oise, nous faisant profiter de ses souvenirs et de ses conseils toujours avisés.

    Avec sa disparition, c’est une nouvelle page de l’Histoire du Val d’Oise qui se tourne. J’ai, ce soir, une pensée pour les Eaubonnais qu’il a servis avec tant de passion, ainsi que pour ses proches et sa famille à qui j’adresse mes plus sincères condoléances. »

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Extension et restructuration du Collège Jean-Jacques Rousseau d'Argenteuil

    Diffusé le 16/07/2021

    Les élus du Département réunis ce vendredi 16 juillet, en Assemblée départementale autour de Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, ont approuvé le dossier d’enquête publique des travaux visant à étendre et restructurer le collège Jean-Jacques Rousseau à Argenteuil pour un montant de 5 millions d’euros. L’ouverture de l’enquête publique est programmée au 2e semestre 2021.

    « L’évolution de la démographie scolaire au sein des collèges du Département a mis en exergue des tensions aux niveau des effectifs sur la commune d’Argenteuil. Une étude de sectorisation est menée actuellement sur les neuf établissements de la commune d'Argenteuil. Elle indique que le nombre de nouveaux collégiens à accueillir en 2025 dans ce secteur est estimé à 750. L’extension et la réhabilitation du collège Jean-Jacques Rousseau d’Argenteuil est donc essentielle afin d'augmenter la capacité d’accueil du collège d’environ 200 élèves et d'atteindre une capacité de 750 collégiens à terme. Il s’agit toujours d’une priorité pour le Département d’améliorer les conditions d’enseignement des collégiens dans tous les établissements scolaires du Val d’Oise. Le début des travaux du collège est prévu en 2022 et la livraison en 2024 », souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    Le programme d'extension et de restructuration du collège consiste en la construction de l’extension pour accueillir la nouvelle demi-pension neuve et qualitative, et la restructuration de l’actuelle demi-pension en huit salles de classes. Cette opération va permettre d’augmenter la capacité d’accueil de l’établissement à hauteur de 750 places et d’améliorer concrètement les conditions d’accueil des élèves et des personnels. Le collège disposera également de nouveaux logements de fonction à l’Est de l’établissement.

    Ce projet est soumis à enquête publique, portant à la fois sur l'intérêt général du projet et sur la modification du PLU (Plan Local d’Urbanisme). Elle a pour objet d'assurer l'information et la participation du public, ainsi que la prise en compte des intérêts des tiers, lors de l'élaboration des décisions susceptibles d'affecter l'environnement.

    Le démarrage des travaux est prévu au premier semestre de l'année 2022, avec un objectif de livraison de l’extension fixé pour la rentrée scolaire de septembre 2023, et au premier trimestre 2024 pour la partie restructurée de l'établissement.

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Les lauréats de la 9ème édition du Prix de l'égalité des chances

    Diffusé le 16/07/2021

    Les élus du Département réunis ce vendredi 16 juillet, en Assemblée départementale autour de Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, ont annoncé les sept lauréats de la 9ème édition du Prix de l’égalité des chances. Ils recevront un soutien financier du Département de 2000 à 8000 euros pour réaliser leur projet scolaire et professionnel.

    « Le Département du Val d’Oise est l’un des plus jeune de France métropolitaine, 41,2 % des Valdoisiens ont moins de 30 ans. Le Prix de l’égalité des chances vise à soutenir financièrement les jeunes ayant un parcours scolaire et un engagement citoyen exemplaires pour la réalisation de leur projet. Depuis 2012, le Département a soutenu 50 jeunes dans la poursuite de leurs études. Au total, cette année, le Département consacre 35 000 euros aux 7 lauréats de cette édition. Les élus du Département se joignent à moi pour leur souhaiter une très belle réussite dans la poursuite de leur parcours scolaire et citoyen » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    Ces dernières semaines, un comité composé de Conseillers départementaux et des partenaires du Département (Etat, CY Paris Cergy Université, Education nationale, EBI, ESSEC, association Expli’Cite) ont proposé de retenir ces 7 lauréats (voir liste en pièce jointe) qui ont comme points communs : d’excellents résultats scolaires, un engagement citoyen fort, la nécessité de financer eux-mêmes leurs études par des emplois étudiants, et l’existence, aujourd’hui, de freins financiers susceptibles de compromettre leur réussite.

    « Le Département valorise et récompense le travail et l’effort de ces lauréats pour arriver à cette excellence éducative. Ils font également preuve d’un engagement citoyen remarquable chacun dans leurs domaines. Ces jeunes sont des exemples pour toute notre jeunesse valdoisienne, nous en sommes fiers » se réjouit Edwina Etoré-Manika, Conseillère départementale en charge de l’Egalité des chances, de l’Egalité Femmes-Hommes et des actions éducatives et citoyennes.

    Au total, le Département du Val d’Oise dédie une enveloppe de 35 000 euros pour cette 9ème édition du Prix de l’égalité des chances.

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Désignations des Vice-présidences et des Conseillers départementaux

    Diffusé le 09/07/2021

    A l’occasion de la séance publique de désignations de l’Assemblée départementale, Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, a annoncé les nouvelles vice-présidences et les délégations des conseillers départementaux.

    « J’ai souhaité qu’une large majorité d’élus puisse bénéficier d’un socle d’action sur lequel ils puissent travailler et s’épanouir durant leur mandat. Cela nécessite de travailler finement, notamment en fonction des souhaits et des compétences de chacune et de chacun. Cela implique de s’assurer au mieux de l’indispensable cohérence de l’ensemble. La majorité sera très large pendant ce mandat de 7 ans, et le Département compte un nombre délimité de missions. Pour autant, je me suis efforcée de faire ce qu’il me semblait juste et efficace, pour faire avancer notre groupe, pour chacune et chacun et en tant que collectif, mais aussi faire fonctionner notre institution à plein régime. Nous sommes aujourd’hui pleinement opérationnels et nous allons faire du bon travail au service du Val d’Oise, des Valdoisiennes et des Valdoisiens » a souligné Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    La liste des Vice-présidences et des Conseiller(e)s départementaux et leurs délégations :

    Luc Strehaiano, Vice-Président délégué du Conseil départemental, Président délégué du CA SDIS.

    Philippe Sueur, 1er Vice-Président du Conseil départemental délégué au Développement territorial et à l'Emploi.

    Virginie Tinland, 2ème Vice-Présidente du Conseil départemental déléguée à la Jeunesse et à l’Éducation.

    Muriel Scolan, 3ème Vice-Présidente du Conseil départemental déléguée au Personnel et à l’Innovation, Secrétaire Questeur.

    Philippe Rouleau, 4ème Vice-Président du Conseil départemental délégué aux Transports et aux Mobilités douces.

    Véronique Pélissier, 5ème Vice-Présidente du Conseil départemental déléguée à l’Enfance et à la Famille.

    Yannick Boëdec, 6ème Vice-Président du Conseil départemental délégué aux Finances et à l’Administration générale.

    Isabelle Rusin, 7ème Vice-Présidente du Conseil départemental déléguée à la Sécurité et à la Prévention spécialisée.

    Gérard Lambert-Motte, 8ème Vice-Président du Conseil départemental délégué à la Vie Sociale, à l’Insertion, au Logement Social et à la Santé.

    Céline Villecourt, 9ème Vice-Présidente du Conseil départemental déléguée à l’Environnement et au Développement Durable.

    Pierre-Edouard Eon, 10ème Vice-Président du Conseil départemental délégué à la Transformation numérique du territoire.

    Laetitia Boisseau, 11ème Vice-Présidente du Conseil départemental déléguée à l’Autonomie.

    Anthony Arciero, Conseiller départemental délégué aux Routes et au Grand Paris.

    Julien Bachard, Conseiller départemental délégué au Tourisme et des Relations internationales et européennes.

    Xavier Haquin, Conseiller départemental délégué à l’Olympisme et au Paralympisme.

    Patricia José, Conseillère départementale déléguée à la Culture.

    Aziza Philippon, Conseillère départementale déléguée en charge de la Vie étudiante et associative.

    Alexandre Pueyo, Conseiller départemental délégué au Développement durable.

    Agnès Rafaitin, Conseillère départementale déléguée en charge de la CAO, du Foncier et du COS.

    Patrice Robin, Conseiller départemental délégué aux Aides aux Communes et Intercommunalités.

    Malika Ahres, Conseillère départementale en charge de la Famille.

    Mickaël Declerck, Conseiller départemental en charge de l’Emploi.

    Paul Dubray, Conseiller départemental en charge de la Ruralité et des relations avec le monde agricole.

    Sabrina Ecard, Conseillère départementale en charge du Logement social et de la Condition animale dans la société.

    Edwina Étoré-Manika, Conseillère départementale en charge de l’Egalité des chances, de l’Egalité Femmes-Hommes et des actions éducatives et citoyennes.

    Anne Fromenteil, Conseillère départementale en charge de la Santé.

    Manuela Melo, Conseillère départementale en charge des Seniors.

    Sébastien Meurant, Conseiller départemental en charge du Contrôle budgétaire et de gestion et de l’Evaluation des Politiques publiques départementales.

    Sarah Moine, Conseillère départementale en charge de la Jeunesse.

    Noellie Plélan, Conseillère départementale en charge du Plan Vélo.

    Morgan Touboul, Conseiller départemental en charge du Patrimoine remarquable et du Syndicat Mixte du Bassin de l’Oise.

    Thomas Vatel, Conseiller départemental en charge de la Sécurité.

    Ramzi Zinaoui, Conseiller départemental en charge du Sport.

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Marie-Christine Cavecchi élue Présidente du Département du Val d'Oise

    Diffusé le 01/07/2021

    A l’occasion de la séance d’installation de la nouvelle Assemblée départementale, les élus du Département du Val d’Oise ont élu à la majorité, Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise. Depuis 2017, elle est la première femme présidente d’un département francilien.

    « L’Union pour le Val d’Oise remporte le nombre record de 17 cantons sur les 21 que compte notre département, soit 80% des 42 sièges. La majorité est forte de 34 élus, dont 16 ont été reconduits et 18 dont c’est la première élection au Département. Nous avons donc une équipe à la fois expérimentée et rajeunie, venant de tous nos territoires. C’est une chance et une belle promesse pour ces sept prochaines années. Ces résultats historiques sont d’autant plus satisfaisants qu’ils viennent sanctionner positivement le bilan des 6 années que nous avons passées au service du Val d’Oise au cours du mandat précédent. Ils nous obligent également, en démontrant aussi une confiance renouvelée des Valdoisiennes et des Valdoisiens envers notre projet pour un Val d’Oise en grand. Sur tous nos engagements, nous serons au rendez-vous pris avec les Valdoisiennes et les Valdoisiens. J’en serai, aux côtés de mes collègues, la garante. Je souhaite que nous fassions, ensemble, encore grandir le Val d’Oise » a annoncé Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, lors de son discours d’investiture.

    Marie-Christine Cavecchi est élue au Conseil départemental dans le canton de Franconville depuis 2011. Elle est Présidente du Conseil départemental depuis le 20 octobre 2017, succédant à Arnaud Bazin élu Sénateur du Val d’Oise. Engagée dans la commune de Franconville depuis plus de 30 ans, Marie-Christine Cavecchi est par ailleurs première adjointe au Maire de Franconville en charge de la Culture.

    Discours complet en pj

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Commission Permanente du 31 Mai 2021 du Conseil Départemental du Val d'Oise

    Diffusé le 02/06/2021

    Les élus du Conseil départemental du Val d’Oise se sont réunis en commission permanente lundi 31 Mai 2021 et ont délibéré sur 42 rapports à l’ordre du jour.

    Les élus ont voté notamment :

    - 264 284 € alloués aux communes de Montigny-lès-Cormeilles et Montsoult dans le secteur du sport et de la jeunesse,

    - 262 265,97 € alloués aux communes d’Arnouville, Arronville, Nesles-la-Vallée, Us, Bezons, Herblay-sur-Seine et Sannois pour des travaux de voirie et de sécurisation des établissements scolaires.

    - 66 855 € alloués aux communes d’Ermont et de Saint-Gervais dans le secteur du patrimoine,

    - 65 000 € alloués pour quatre projets de développement de l’accessibilité de l’offre culturelle valdoisienne auprès des personnes en situation de handicap,

    Le chiffre du jour :

    2 063 718,84 €, le montantalloué aux communes de Mours, Viarmes, Bruyères-sur-Oise, Sannois, Saint-Prix et Vallangoujard pour des travaux de construction, d’extension et de rénovation de leurs établissements scolaires.

    Communiqué de presse complet en pj

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Plus de 880 000 € alloués à 1312 associations

    Diffusé le 31/05/2021

    À l’occasion d’une commission permanente dédiée aux associations, les élus du Département réunis ce jour en visio-conférence ont décidé d’allouer 880 687 euros à plus d’un millier d’associations du territoire dans tous les domaines : le sport, la jeunesse, la culture, le social, l’agriculture, l’environnement, et les associations d’anciens combattants.

    « Les associations jouent un rôle essentiel dans la promotion de la citoyenneté, l’animation de la vie locale et la mise en œuvre d’actions d’intérêt général sur notre territoire. En Val d’Oise, elles représentent le lien social au sein de nos communes. Qu’elles soient issues du domaine sportif, de la culture, de l’environnement ou encore du social, elles poursuivent un intérêt commun départemental : celui d’améliorer la qualité de vie des citoyens à travers diverses activités d’épanouissement, de partage ou d’aide. Au total, Le Département soutient près de 2 000 associations chaque année » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    Le Département du Val d’Oise, soucieux de préserver la richesse du tissu associatif valdoisien, renouvelle son soutien aux associations chaque année. Parmi les subventions allouées, le Département soutient 574 associations sportives à hauteur de 505 894 € et 186 associations culturelles à hauteur de 52 457 €.

    Plus de 150 000 bénévoles sont engagés au sein d’une association dans le département. Cette dynamique sociale est soutenue par le Département du Val d’Oise qui propose un accompagnement performant en fonction des territoires, afin d’aider les associations dans le développement de leurs projets. Au total, le Conseil départemental consacre un budget de 25 millions d’euros aux associations en 2021.

  • ENVIRONNEMENT - DEVELOPPEMENT DURABLE

    Création d'un Fonds d'aide exceptionnelle aux agriculteurs

    Diffusé le 28/05/2021

    Les élus du Département réunis ce vendredi 28 mai par visio-conférence, en Assemblée départementale autour de Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, ont décidé de créer un fonds d’aide exceptionnelle de 250 000 € destiné à soutenir les exploitations agricoles valdoisiennes impactées par l’épisode de gel d’avril 2021.

    « Au cours des deux premières semaines d’avril 2021, notre département, comme d’autres en France, a connu une vague de froid très importante, qui a causé des dégâts dans un grand nombre d’exploitations agricoles. D’après le premier recensement de la Chambre d’agriculture de la région, certaines filières accusent de lourdes pertes ; je pense notamment à l’arboriculture, les betteraviers ou le viticulture. Le Département sera, comme il l’a toujours été, aux côtés des agriculteurs pour faire face aux conséquences économiques de ces intempéries exceptionnelles. 250 000 € sont dédiés en conséquence dans ce fonds exceptionnelle aux exploitants agricoles dont l’activité a été fortement impactée par l’épisode de gel du mois dernier » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    La semaine dernière, la Présidente du Département s’est déplacée auprès du viticulteur Bernard Laffont au Heaulme, et des arboriculteurs des vergers d’Ableiges et d’Hérouville-en-Vexin pour constater les dégâts sur les exploitations et échanger avec les agriculteurs.

    Le Conseil départemental mettra une place une commission, constituée d’élus et de partenaires, pour étudier les dossiers individuellement des agriculteurs et déterminer le montant de l’aide départementale selon leurs pertes d’activité. Le Département s’assurera également que chaque agriculture ait sollicité les aides exceptionnelles de l’Etat et de la Région Ile-de-France.

    Le Département soutient ses producteurs locaux

    A l’occasion de la semaine de l’agriculture, le Département a édité la 3ème édition de son guide des producteurs locaux. Il récence une soixantaine d’adresses de producteurs « made in Val d’Oise » que le grand public peut découvrir directement à la ferme ou sur les marchés du territoire. Pour la seconde année, le Département a également collaboré avec Waze France pour intégrer tous ses producteurs locaux ouverts en vente directe à la ferme sur l’application mobile. L’année dernière, près d’un million d’usagers de Waze ont reçu le signalement d’un producteur local à moins de deux kilomètres d’eux.

    Pour rappel, en 2020, le Conseil départemental avait apporté une aide exceptionnelle de 95 000 euros aux agriculteurs en difficulté face aux conséquences économiques de la crise de la Covid19.

     

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Plan pour le Val d'Oise - L'Etat doit tenir ses nouvelles promesses pour le Département

    Diffusé le 07/05/2021

    Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, participait ce matin au déplacement du Premier Ministre à Sarcelles et Gonesse, dans le cadre de l’annonce du Plan pour le Val d’Oise. Le 30 novembre 2020, le Département avait transmis 60 propositions au Préfet du Val d’Oise pour y contribuer.

    « Aujourd’hui, le Gouvernement reprend les propositions majeures de la contribution du Département du Val d’Oise de l’année dernière et je ne peux que m’en réjouir. L’enjeu à l’est du département, c’est répondre à l’urgence économique et sociale, et donner un cap à notre jeunesse. Les demandeurs d’emploi et les bénéficiaires du RSA sont surreprésentés. Le taux de chômage des jeunes (31%) y est plus élevé que la moyenne régionale (20%). Le développement équilibré du Triangle de Gonesse est la principale chance de retrouver de l’espoir et des perspectives positives (accès au transport, à l’emploi, à la formation, à la culture..) pour les habitants de l’est du département. La gare de la ligne17, l’extension de Rungis autour de la production locale, la cité internationale, les lignes de bus, l’interconnexion de la ligne H à Saint-Denis-Pleyel avec le Grand Paris Express sont autant de marqueurs pour notre territoire, tout comme les projets prévus dans trois de nos hôpitaux. Ce plan du Val d’Oise ne pourra se faire sans l’engagement financier déjà annoncé de la Région Ile-de-France que je remercie vivement » réagit Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    Le Val d’Oise est fier de son identité rurale, sa vocation agricole et son patrimoine naturel remarquable. « L’implantation d’un projet d’extension de Rungis autour des circuits-courts et des productions locales est une opportunité pour notre territoire de créer un pôle d’excellence pour l’alimentaire et soutenir la mutation de l’économie agricole » souligne la Présidente du Département. Depuis 2019, le Département, la Région et le Grand Roissy protègent 16 500 ha d’espaces agricoles et valorisent 2500 ha d’espaces forestiers sur 45 communes de l’est du département. 1 million d’arbres sont en cours de plantation au cœur du Val d’Oise.

    Le Département est l’un des départements les plus jeunes de France ; 29% de la population du Val d’Oise est âgée de moins de 20 ans. Parmi les propositions du Département reprises par le Gouvernement, la cité scolaire internationale d’excellence sera un symbole pour ce territoire d’avenir à proximité de l’aéroport de Roissy-Charles-de Gaulle. Le Département sera partenaire de cette opération dans la construction du collège et dans le développement de l’enseignement supérieur avec CY Paris Cergy Université.

    Malgré tout, Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département, rappelle : « Notre département a déjà souffert de 10 ans de promesses de l’Etat sans lendemain. Ces annonces d’aujourd’hui ne doivent pas être un simple coup de communication gouvernementale mais une réalité concrète pour nos habitants et nos futures générations. Malgré cette première reconnaissance, ce plan aurait pu aussi inclure des mesures sur le renforcement des moyens pour la justice et encore un peu plus pour la sécurité des Valdoisiens. Mais je veux y croire !

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Commission Permanente du 3 Mai 2021 du Conseil Départemental du Val d'Oise

    Diffusé le 03/05/2021

    Les élus du Conseil départemental du Val d’Oise se sont réunis en commission permanente ce lundi 3 mai 2021 et ont délibéré sur 17 rapports à l’ordre du jour.

    Les élus ont voté notamment :

    - 49 806,58 € consacrés aux aides départementales aux communes d’Ermont, Saint-Gratien et au Syndicat intercommunal d’animation rurale (Commeny, Moussy, Gouzangrez et le Perchay) dans le secteur scolaire,

    - 47 957 € attribués à 10 associations sportives pour l’acquisition de matériel sportif onéreux,

    - 15 549,30 € attribués à la commune de Parmain pour la création d’une voie verte (aménagement cyclable).

    Le chiffre du jour :

    590 000 €, le montant total de l’aide départementale alloué à la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise pour la création d’une Maison de la Petite Enfance à Vauréal.

    Communiqué de presse complet en pj

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Autoroute A15 - L'Etat abandonne son projet de voie dédiée dans le sens Province>Paris

    Diffusé le 25/04/2021

    L’annonce est tombée hier, samedi 24 avril, en fin d’après-midi. L’Etat abandonne son projet de suppression d’une voie sur l’autoroute A15 dans le sens Province-Paris pour la dédier au covoiturage et aux véhicules prioritaires. Les élus du Département et de la Région, les maires et les usagers s’étaient mobilisés ces derniers mois contre ce projet.

    « Je suis heureuse de la nouvelle que Monsieur le Préfet m’a annoncée : le projet de voie réservée sur l’A15, contre lequel je me suis battue, a été définitivement abandonné. Je remercie tous ceux qui se sont mobilisés, en particulier Valérie Pécresse et le collectif des maires » a réagi Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    Dès la connaissance du projet l’année dernière, la Présidente du Département s’était inquiétée des conséquences sur le trafic sur l’autoroute, empruntée quotidiennement par 190 000 véhicules, déjà fortement perturbé le matin depuis des années avec des kilomètres d’embouteillages. Elle avait aussi signalé l’impact négatif sur la circulation dans les communes à proximité de l’A15.

    De plus, « en pleine crise sanitaire, où les consignes de distanciation physique font la loi, le covoiturage avec d’autres usagers dans un même véhicule est franchement à éviter » avait alerté Marie-Christine Cavecchi. Le Département avait rejoint l’idée de la Présidente de la Région Ile-de-France en proposant que la voie de covoiturage soit plutôt intégrée sur la bande d’arrêts d’urgence pour ne pas pénaliser les usagers, et seulement quand les conditions sanitaires le permettront. « Je suis pour le développement du covoiturage en général, mais il doit être travaillé comme de la dentelle et hors période de crise sanitaire » souligne Marie-Christine Cavecchi.

    Le 12 février dernier, les élus du Département ont voté en Assemblée départementale une motion « contre la mise en place, par l’Etat, de voies existantes dédiées au covoiturage sur l’autoroute A15. » Le Conseil départemental et l’Union des Maires du Val d’Oise avaient alors lancé une pétition en ligne sur change.org pour alerter les usagers.

    Aujourd’hui, à l’annonce de l’abandon du projet de voie dédiée sur l’A15 par l’Etat, Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département, se félicite : « Les Valdoisiens ne seront pas pénalisés par cette mesure absurde, anti-économique et anti-écologique. »

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Campus international de Cergy-Pontoise - Le Département soutient l'implantation de l'Ecole Nationale Supérieure d'Arts de Cergy-Paris

    Diffusé le 16/04/2021

    Les élus du Département réunis vendredi 16 avril par visio-conférence, en Assemblée départementale autour de Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, ont décidé d’apporter un soutien de 6 millions d’euros au projet d’implantation de l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy (ENSAPC).

    « L'Ecole Nationale Supérieure d'Arts de Paris-Cergy, créée en 1975 à Cergy, contribue fortement au rayonnement et à l’attractivité du territoire, étant la seule école d’Art d’Ile-de-France localisée en dehors de Paris. Le bâtiment qui accueille actuellement l'ENSAPC est une passoire énergétique et ne répond plus correctement aux enjeux de l’apprentissage des formes et pratiques émergentes des arts visuels, sonores et vivants. C'est pourquoi il a été décidé de construire un nouveau bâtiment qui permettra à l'école d'accueillir 250 étudiants dans des espaces de meilleure qualité et mieux adaptés aux nouvelles pratiques pédagogiques. Ce nouveau projet d’école contribue à l’attractivité et au développement du Campus international valdoisien pour faire partie du Top 200 des meilleures universités mondiales » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    Confirmant l’ancrage territorial de l’école, alors que d’autres territoires franciliens s’étaient montrés intéressés pour accueillir l’école, ce projet vise également à renforcer l’intégration du site dans le Campus international valdoisien, à accentuer les collaborations avec les autres établissements d’enseignement supérieur, et à redynamiser l’accueil du public valdoisien.

    Pour bénéficier pleinement de la dynamique du Campus international de Cergy-Pontoise, la nouvelle école de 6200m² sera construite à proximité immédiate de l’Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales (ESSEC), en lisière Sud du Parc François Mitterrand, en face du site du Conseil départemental.

    L’ENSAPC travaillait depuis 2016 à la programmation d’un nouveau site répondant à ses besoins actuels et futurs. Le projet comprendra notamment des salles de pratiques artistiques et d’enseignement, des salles dédiées à des ateliers spécialisés, un espace dédié à l’administration, un Auditorium, un centre d’Art – Exposition et Diffusion, ainsi qu’un centre de documentation spécialisé. Les travaux débuteront en février 2024. L’objectif d’une ouverture des locaux est fixé à la rentrée universitaire de 2025.

  • POLITIQUE - INSTITUTIONNELLE

    Commission Permanente du 12 Avril 2021 du Conseil Départemental du Val d'Oise

    Diffusé le 12/04/2021

    Les élus du Conseil départemental du Val d’Oise se sont réunis en commission permanente ce lundi 12 avril 2021 et ont délibéré sur 39 rapports à l’ordre du jour.

    Les élus ont voté notamment :

    - 273 613,23 € consacrés aux aides départementales de 8 communes pour leurs projets de réaménagement, rénovation et sécurisation de la voirie,

    - 107 332,79 € attribués à la commune de Vétheuil pour l’aménagement et l’embellissement de la Place de la Mairie,

    - 23 000 € en faveur de la musique pour soutenir la résidence musicale de l’artiste valdoisien Sylvain Daniel, en partenariat avec le théâtre de Cormeilles-en-Parisis, l'Espace Michel Berger de Sannois, et l'association à "Qui le Tour" à Ecouen,

    - 21 089 € consacrés aux aides départementales aux communes de Vauréal et d’Herblay-sur-Seine dans le secteur de la sécurité,

    - 5 733,9 € attribués à l’exploitation agricole SCEA Mancheron à Fontenay-en-Parisis pour l’achat de matériel.

    Le chiffre du jour :

    200 000 €, le montant total de l’aide départementale alloué à la commune d’Osny pour les travaux de restauration du château de Grouchy.

    Communiqué de presse complet en pj

  • ENVIRONNEMENT - DEVELOPPEMENT DURABLE

    Biodiversité : des projets en faveur des insectes pollinisateurs sauvages

    Diffusé le 07/04/2021

    Le Conseil départemental soutient huit projets de collectivités et d’associations pour initier et soutenir la mise en œuvre d’actions favorables aux pollinisateurs sauvages et ainsi améliorer leur prise en compte dans l’aménagement du territoire.

    « Le Département est attaché à préserver son identité rurale, sa biodiversité et plus généralement son environnement pour maintenir un cadre de vie exceptionnel pour les habitants. Depuis les années 2000, le Département porte une politique environnementale qui a permis de préserver une cinquantaine d’espaces naturels sensibles sur son territoire. L’amélioration des connaissances partagées sur les pollinisateurs sauvages est cruciale pour une prise de conscience de leur importance et de leur déclin. 8 projets de territoire, portés par acteurs publics et associatifs déterminés à agir dans ce sens, sont soutenus par le Département à hauteur de 30 000 euros » souligne Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

    Les projets sélectionnés (détails en pièce jointe) cumulent des initiatives telles que le comptage d’insectes pollinisateurs menés par la mairie de Beauchamp, des panneaux d’exposition conçus par la mairie de Magny-en-Vexin, ou encore la découverte des papillons des berges par le Syndicat mixte du Bassin de l’Oise.

    Favoriser l’installation et le maintien des populations de pollinisateurs sauvages nécessitent ensuite l’aménagement des sites propices à leur accueil ; ces actions écologiques concrètes sont illustrées par ces projets, comme celui du programme de fleurissement de la commune de Saint-Witz.

    Enfin l’apiculture durable recourant à l’abeille noire contribue au maintien de la biodiversité végétale locale et à la préservation du patrimoine génétique des abeilles sauvages endémiques. Le projet de la commune de Montsoult répond à ces attentes, par l’installation d’un rucher sur son belvédère, accompagnée d’une amélioration et d’une augmentation de la ressource végétale par la mise en place de bandes fleuries.

    En 2021, le Département lancera la 2e édition de cet appel à projets en faveur des insectes pollinisateurs sauvages avec un budget de 35 000 euros.

    Communiqué de presse complet en pj

1[2][3][4][5][6][Dernière]