Avec les agriculteurs

Le 13/12/2016
Economie

200 000 euros d’aide exceptionnelle du Département ont été accordés aux agriculteurs céréaliers confrontés aux difficultés d’une récolte 2016 catastrophique.
Le rendement de blé tendre a été le plus mauvais depuis 40 ans en Ile-de-France, sa qualité n’est pas bonne non plus. Mais comme ailleurs dans le monde la récolte a été bonne, les cours sont demeurés bas, entraînant un important manque à gagner pour les agriculteurs.

Les trois Départements franciliens concernés par cette situation ont décidé d’apporter une aide exceptionnelle à leurs agriculteurs malgré les difficultés administratives engendrées par la loi NOTRe. Cela représente environ 1400 exploitations sur les 3 départements.
Dans le Val d’Oise l’aide pourra monter jusqu’à 2 400 euros par exploitation, selon sa taille. Une majoration est prévue pour les agriculteurs installés depuis moins de 5 ans, particulièrement fragiles.

Les dossiers d’aide sont instruits par la Chambre d’agriculture. Une convention formalise cet engagement qui a été signé le 12 décembre par Arnaud Bazin, président du Conseil départemental, et Christophe Hillairet, président de la chambre interdépartementale d’agriculture d’Ile-de-France. La signature a eu lieu aux Moulins de Chars, entreprise emblématique d’une filière qui valorise la production céréalière régionale.

Crédit: CDVO/P.Lhomel