À Zemgor, accueil et confort

Le 20/05/2016
Seniors

Depuis 2011, la résidence médicalisée Zemgor à Cormeilles-en-Parisis était engagée dans une grande opération de restructuration-reconstruction de ses trois pavillons implantés dans un parc de 2,5 hectares. Le Département a soutenu ces travaux par une subvention de 1,9 million d’euros. Arnaud Bazin, président du Conseil départemental, était accompagné de Yannick Boëdec, Philippe Métézeau et Laetitia Boisseau.

Zemgor est un nom russe qui désigne l’association représentant les collectivités. Des émigrés russes, après la Révolution, avait créé en France une association de bienfaisance sous ce nom. Depuis 2008 sa résidence médicalisée est gérée par la Société Philanthropique.

Le chantier de restructuration-reconstruction qui vient de s’achever a concerné les deux tiers de sa capacité. Les travaux ont permis d’apporter un confort d’hébergement adapté et modernisé à tous les résidents, de créer une salle de kinésithérapie et de rééducation, des espaces de déambulation pour les personnes atteintes de maladie d’Alzheimer nécessitant une surveillance constante. Une Unité d’Hébergement Renforcée de 14 lits est destinée aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et présentant des troubles sévères du comportement.

L’établissement a une capacité de 208 résidents en hébergement permanent et de 12 places d’accueil de jour pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Arnaud Bazin était accompagné des élus en charge de ce domaine de compétences, Philippe Métézeau, délégué à l’Action sociale et Laetitia Boisseau, en charge des Seniors. Quant à Yannick Boëdec, présent comme maire de Cormeilles-en-Parisis, il est aussi un conseiller départemental.

Crédit Photo: CDVO / P.LHOMEL