• Site du CEEVO nouvel onglet
  • Valdoise Tourisme nouvel onglet
  • Site de la MDPH nouvel onglet
  • Site du SDIS nouvel onglet
  • Val d'Oise Technopole nouvel onglet
  • Val d'Oise Habitat nouvel onglet
  • Site du SEMAVO nouvel onglet
  • Site d'Ecran Vo nouvel onglet
  • Site du CDFAS nouvel onglet
  • Site des archives départementales nouvel onglet
  • site du musée Archéologique nouvel onglet
  • Site du musée de l'outil nouvel onglet
  • Site de la Maison du Docteur Gachet nouvel onglet
  • Site de l'abbaye de Maubuisson nouvel onglet
  • Site du Château d'Auvers-sur-Oise nouvel onglet
  • Site du Château de la Roche-Guyon nouvel onglet
  • Site Valdoise MyBalade nouvel onglet
  • Ile de Loisirs de cergy-Pontoise nouvel onglet
  • REVODOC nouvel onglet
  • Site ANPER nouvel onglet
  • Site senior du Val d'Oise nouvel onglet
  • Subenligne, la demande de subvention en ligne nouvel onglet
  • site du CAUE nouvel onglet
  • Site du CODES 95 nouvel onglet
  • Debitex Telecom nouvel onglet
  • Maximilien nouvel onglet
  • Site Plateforme d'aide aux communes nouvel onglet
/
Annuaire

MUSÉE FRANÇOIS-MAURIAC

Rue Léon-Bouchard
95 470 VéMARS

Site internet : http://mairiedevemars.fr/page-d-exemple-2/musee-francois-mauriac/

Tél : 33 (0)1 34 68 34 10

Le souvenir de François Mauriac (1885-1970) est attaché à Malagar, propriété entre landes et vignobles acquise par son grand-père en Gironde. Il l'est aussi plus discrètement au château de la Motte, maison de famille de son épouse, dont le jardin était « une merveille de fraîcheur, de paix, de solitude » pour ce Bordelais devenu Parisien.

La maison de Vémars devient la base de ses activités clandestines pendant l'Occupation. Membre de l'Académie française depuis 1933, le romancier de la grâce et du péché est en effet un exemple abouti d'intellectuel catholique engagé. Avant guerre, il condamne la campagne d'Abyssinie (invasion de l'Éthiopie par les armées de Mussolini), le bombardement de Guernica par les troupes franquistes, la démission des démocraties occidentales devant Hitler. Pendant la guerre, il adhère au Congrès national des écrivains, écrit pour la revue clandestine Les Lettres françaises, condamne les Français qui pactisent avec l'ennemi dans Le Cahier noir. Après guerre, il s'élève contre les excès des comités d'épuration, fait le procès du stalinisme et, par fidélité aux préceptes de l'Évangile, soutient la cause de la décolonisation avec toute l'autorité de son Prix Nobel de Littérature (1952).

De son cabinet de travail situé au deuxième étage de la maison, l'écrivain avait vue sur les campagnes et forêts du Valois. Autour des milliers de livres de sa bibliothèque, de son chapeau de paille ou de la machine à écrire Remington sur laquelle il tapait ses chroniques, la municipalité a reconstitué ce bureau dans le grand salon du château de la Motte transformé en mairie.

François Mauriac repose aux côtés de sa femme dans le cimetière du village, mitoyen du jardin. Depuis leur disparition, sa fille et ses deux fils ont jugé « bon, juste et raisonnable que Vémars (ce que nous appelons Vémars, c'est-à-dire la maison rose et le vert paradis des années enfantines), appartienne à ses habitants, à tous ses citoyens »

(Claude Mauriac, Le Temps immobile).

Ouverture toute l'année sur rendez-vous
  • Du lundi au vendredi, de 9 h 30 à 11 h 30 et de 15 h à 18 h
  • Le samedi de 9 h à 12 h
Entrée libre

Programmation

  • Visites libres
  • Visites de groupes sur rendez-vous

Coordonnées GPSlat. 49° 3' 59" - long. 2° 34' 2"

Comment venir

Restez connectés

Conseil départemental

2 avenue du parc
CS 20201 CERGY
95032 CERGY PONTOISE CEDEX

Venir nous voir


Accueil public : du lundi au vendredi, de 8h15 à 18h00
Téléphone : 01 34 25 30 30

Inscrivez-vous à notre newsletter

Restez connectés et suivez toute notre actualité et nos derniers événements grâce à notre newsletter mensuelle !

Les dernières infos sur @valdoise