MUSÉE MICHEL-BOURLET

Rue Jean-Bouin
95 170 DEUIL-LA-BARRE

Site internet : http://www.mairie-deuillabarre.fr/la-ville/patrimoine/musee-michel-bourlet

Tél : 33 (0)1 34 28 66 12

Le château Renaissance de la Chevrette transformé au XVIIe siècle par le financier Pierre Puget de Montmauron en une magnifique demeure agrémentée d’un grand jardin à la française dessiné par André Le Nôtre. Le fermier général Denis d’Épinay et son épouse en héritent en 1740. Femme d’esprit et femme de lettres, Louise d’Épinay y invite les encyclopédistes et philosophes de son temps – d’Holbach, Grimm, Diderot. En 1756, elle prête à Jean-Jacques Rousseau l’Hermitage qui se dressait au fond du parc (malheureusement détruit en 1956). Tout en y travaillant à La Nouvelle Héloïse, il s’éprend de la belle-sœur de Madame d’Épinay et se brouiller avec celle-ci – ce qui entraîne son déménagement dans la maison du Montlouis, à Montmorency.

Du château, détruit en 1786, ne reste que la Conciergerie dont l’étage abrite l’école de musique de Deuil-la-Barre et le rez-de-chaussée, un petit musée d’histoire locale créé en 1984 et réaménagé en 2012. Le parcours dans la collection permanente se fait selon trois axes :

  • La dévotion à saint Eugène, le pèlerinage autour des reliques de son poignet, le prieuré et la confrérie.
  • La vie aristocratique et bourgeoise de la Renaissance à la Belle Époque.
  • Les traditions agricoles et viticoles d’un bourg qui a gardé son caractère rural jusque dans les années 1950.
Ouverture sur rendez-vous
  • Le samedi, de 14 h 30 à 17 h 30, sauf pendant les vacances et les jours fériés

Entrée libre

Programmation

  • Présentation des collections permanentes
  • Expositions temporaires
  • Visites libres ou commentées

Coordonnées GPSlat. 48° 58' 8" - long. 2° 19' 16"

Comment venir