Ecouen se livre

Publié le 06/08/2019
La publication d’Ecouen, un balcon sur la plaine de France, donne à voir et à comprendre le patrimoine d’une commune caractéristique de la Plaine de France, mais dominée par un château d’exception.

 

Le service Patrimoines et Inventaire de la Région Île-de-France et le CAUE du Val d’Oise ont dressé l’inventaire de la riche typologie des maisons du bourg que l’iconographie de l’ouvrage met en valeur. Son titre explique Judith Förstel, conservateur du patrimoine à la Région rappelle que « « le bourg et son château sont construits à flanc de coteau, pour profiter de la vue sur la plaine de France. C’est sans doute pour contrôler cette plaine, qui donne accès à Paris, que les Montmorency se sont installés ici au Moyen Âge. »

C’est à Thierry-Crépin-Leblond, directeur du musée national de la Renaissance, qu’il revient d’en présenter le legs, le château et l’église Saint-Acceul au premier chef. Mais l’histoire d’Ecouen avait commencé bien avant comme le montrent Rémy Guadagnin, président de la JGPF et Fanny Gosselin, du servce départemetal d’archéologie. On voit à cette énumération que les meilleurs spécialistes ont été mis à contribution.

De même, Christian Dauchel évoque la place de l’école d’Ecouen dans la peinture du XIXe siècle. D’ailleurs « la ville conserve de nombreuses traces de cette intense activité artistique » et une remarquable collection de toiles à la mairie.

L’ouvrage est publié par la maison d’édition lyonnaise Lieux-dits spécialisée en beaux livres qui « attache une attention particulière à la reproduction de l’image imprimée » ; la mission est parfaitement remplie avec celui consacré à Ecouen.

 

Chantal Ausseur-Dolléans, Thierry Crépin-Leblond, Judith Förstel, Ecouen, Un balcon sur la plaine de France, Lieux-dits éditions.

 

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
msgDefautDepot

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)