A Wy, la saison est lancée

Publié le 01/05/2019
Avec une augmentation du nombre de visiteurs de 148 % en 5 ans, le musée de l’Outil, à Wy-dit-Joli-Village, est de mieux en mieux connu. La nouvelle exposition, des œuvres de Francine Garnier et Alain Engelaere, « Les cordes s’en mêlent », est une raison supplémentaire d’y (re)venir.

inauguration de l'expositionVoir l'image en grand CDVO/G. Ison Sophie Borgeon, Conseillère départementale en charge de la Préservation du patrimoine remarquable, a inauguré l’exposition ; ici entre les artistes à sa gauche, Madame Pigeard et Céline Blondeau, directrice du musée à sa droite.

Le couple d’artistes développe des créations spatiales, sonores et visuelles. Les pièces musicales d’Alain Engelaere naissent des sons naturels enregistrés sur site. Ces matériaux, qu’il aime appeler « écomusique », ont remplacé les instruments traditionnels. Réalisées en milieu naturel, leurs œuvres tissent avec les lieux d’étranges paysages mêlant l’œil et l’oreille.
L’exposition est visible jusqu’au 31 octobre et une œuvre de Francine Garnier est également installée au Musée archéologique à Guiry-en-Vexin : le quipu des étoiles. Les deux musées sont d’accès libre et gratuit.
L’acquisition du musée, riche de 1500 outils anciens, par le Département en 2005, et la restauration du bâtiment et des collections ont permis de valoriser cet espace. Son balnéaire gallo-romain est classé aux Monuments historiques. Le site a été reconnu Patrimoine d’intérêt régional en 2018. Son jardin d’inspiration médiévale lui, a été labellisé EcoJardin en 2016, et vient, cette année, d’être distingué Jardin remarquable.

Voir l'image en grand CDVO/G. Ison

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
Les réactions sur le site étant modérées, votre message ne sera pas immédiatement publié : il est d'abord relu par nos équipes qui se réservent un droit de publication.

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)