Une initiative à 150 millions d’euros

Publié le 21/03/2019

Les 7 Présidents et Présidente des Départements franciliens ont présenté les projets que le FS2I va financer. Ce Fonds de Solidarité Interdépartemental par l’Investissement, mis en place en début d’année avec son siège dans le Val d‘Oise, est doté de 150 millions d’euros par an. Il est présidé par Marie-Christine Cavecchi.

Le désengagement de l’Etat, par la baisse de ses dotations, réduit chaque année les capacités d’investissement des Départements. Pour le Val d’Oise par exemple cela représente 159 millions de manque à gagner pour la période 2014-2017. Le nouveau fonds apporte ainsi une vraie alternative et une source de financement supplémentaire. Il est alimenté par les Départements en proportion de leurs capacités financières et leur niveau d’épargne. Sur cette base, l’Essonne apportera 9,5 millions d’euros, les Hauts-de-Seine 62,2 millions, la Seine-et-Marne 13,1 millions, la Seine-Saint-Denis 13,4 millions, le Val d’Oise 9,2 millions, le Val-de-Marne 15,9 millions et les Yvelines 27 millions.
Lors de la conférence de presse qu’ils ont tenue ensemble le 21 mars, ils ont présenté une trentaine de projets. « Sur chacun de nos territoires, a déclaré la Présidente du Val d’Oise Marie-Christine Cavecchi, nous avons des projets structurants. Le FS2i donnera un coup d’accélérateur au rééquilibrage de la région. Nous construisons concrètement l’avenir de nos concitoyens en investissant au plus près de leurs besoins.»
Dans l’environnement par exemple, le FS2i contribuera à la renaissance de la Bièvre, aujourd’hui canalisée et oubliée à Arcueil et Gentilly. Pour la solidarité, les Yvelines ont un projet de Job bus pour les communes rurales. Plusieurs projets concernent l’éducation, avec des constructions de collèges en Seine-et-Marne, Essonne, Yvelines. Pour le patrimoine, citons le futur musée de la Résistance dans le Val de Marne ; pour l’innovation, l’incubateur IPHE à Saclay ; pour le sport, le stade Yves du Manoir, propriété départementale des Hauts-de-Seine. Les JO 2024 sont aussi au programme avec des équipements en Seine-Saint-Denis, la boucle olympique et le Prisme.
Les dossiers les plus nombreux sont ceux des mobilités : tramway T1, Tzen 2 et Tzen 3, tram 10, pôle de Juvisy, Barreau de Melun, Clichy, Saint-Ouen…
Les projets du Val d’Oise concernent ces différents domaines : le Campus international à Cergy-Pontoise, l’extension du CDFAS à Eaubonne, la réfection de la toiture de Royaumont, l’Avenue du Parisis et la Patte d’oie d’Herblay. En partageant, travaillant et investissant ensemble, quand l’ampleur des sujets et le souci du bon usage de l’argent public l’imposent, les Départements s’affirment avec le FS2i comme les acteurs incontournables du développement du Grand Paris et de l’Ile-de-France.

CDVO/D. Blondin

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
msgDefautDepot

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)