Le 8 mars dans le Val d’Oise

Publié le 11/03/2019
Pour la Journée internationale des droits des femmes, Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département, Michèle Berthy, Vice-présidente déléguée à l’Egalité femmes-hommes, et Virginie Tinland, Vice-présidente déléguée à l’Education et l’Enseignement supérieur, ont reçu des collégiennes de Marines, visité les nouveaux locaux de l’association Du Côté des femmes à Sarcelles, et rejoint le groupe des femmes remarquables du Val d’Oise à l’abbaye de Maubuisson.

Avec les collégiennes des Hautiers à Marines, elles ont échangé sur les différentes actions éducatives du Département mises en place dans leur établissement. Le dispositif « Sciences et Industrie au féminin », favorise la rencontre entre des collégiennes et des ingénieurs, l’atelier « Savoir dire non », permet aux jeunes filles victimes de harcèlement scolaire d’apprendre à affirmer leurs choix. Enfin, le dispositif « Prévention et Citoyenneté » soutient la prévention du décrochage scolaire. « Le Département a fait le choix d’amplifier ses actions en faveur des collégiens et notamment des collégiennes, cela relève de notre responsabilité de lutter contre les idées reçues, de promouvoir la libre orientation des jeunes en fonction de leurs aspirations professionnelles, et de favoriser l’égalité Femmes-Hommes » souligne Virginie Tinland.

les collégiennes de Marines et les élues du DépartementVoir l'image en grand CDVO/B. Beucher
Le droit à l’égalité entre les hommes et les femmes touche à de nombreuses politiques départementales que sont l’action sociale, l’éducation, la jeunesse, le sport, ou l’insertion. « Cette journée du 8 mars, a déclaré Marie-Christine Cavecchi, vient nous rappeler les combats qui furent menés et les nouveaux défis qui s’imposent à notre société. Et si en l’espace de deux décennies, les femmes se sont ouvert de nouvelles perspectives, si elles sont parvenues à s’imposer dans tous les domaines de la vie économique, en créant des entreprises, en innovant, en prouvant leur talent à des postes à haute responsabilité, l’égalité entre les femmes et les hommes nécessite la poursuite d’une action résolue et constante. »
Le Département s’est fortement mobilisé en ratifiant d’abord la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale ; puis en votant deux plans d’action. 350 000 euros sont cette année consacrés à la mise en œuvre de cette politique. Notamment en apportant un soutien financier aux associations accompagnant les victimes, comme Du côté des femmes à Cergy et à Sarcelles où les élus se sont rendues. Le Département cofinance également 6 postes d’intervenants sociaux en commissariat, pour l’accompagnement et la prise en charge des femmes et des enfants victimes.

En image

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
msgDefautDepot

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)