Départements confortés

Publié le 04/12/2018

La suppression des Départements franciliens n’est plus à l’ordre du jour.

Les représentants des 7 Départements franciliens et de la Ville de Paris ont appris de la Ministre chargée de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, l’abandon du projet de suppression des Départements franciliens.
Soutenus par les collectivités locales, et plus largement par les citoyens inquiets quant au devenir des services publics, ils s’étaient mobilisés fortement contre différents scénarios mettant en cause leur maintien. Cette mobilisation a été entendue.
Pour autant, les difficultés restent importantes pour des Départements soumis à des contraintes budgétaires qui atteignent un niveau record. « Il ne faudrait pas, précise le communiqué commun des 7 Départements, que le poids de ces contraintes vienne compromettre – sous une autre apparence - l’avenir des Départements. Ces contraintes inédites constituent désormais la menace la plus forte contre les politiques publiques originales que nous défendons. »
Ainsi lors d’une réunion présidée par le Préfet de Région le 30 novembre, le Gouvernement a tenté d’affecter les ressources départementales franciliennes au financement du Grand Paris Express, projet porté par un établissement public d’Etat. Cette proposition a évidemment été unanimement rejetée.
Les Départements franciliens sont déjà à l’œuvre pour traduire une plus grande solidarité territoriale. Dès le 1er janvier 2019, un établissement public interdépartemental, doté de 150 millions d’euros, constituera la première mesure concrète face aux inégalités dans notre région.

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
Les réactions sur le site étant modérées, votre message ne sera pas immédiatement publié : il est d'abord relu par nos équipes qui se réservent un droit de publication.

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)