Pas de sport sans cadres

Publié le 28/09/2018
Les annonces de l’Etat relatives à l’encadrement dans les associations sportives inquiètent les élus qui ont adopté à l’unanimité une motion lors de la séance du 28 septembre pour rappeler au gouvernement son rôle dans la perspective des JO de 2024.

Lors de la séance, les élus ont voté un total de subventions de 780 195 euros aux comités sportifs départementaux civils et scolaires et au Comité Départemental Olympique et Sportif (CDOS). Ils ont notamment attribué à 18 comités départementaux sportifs un soutien de 372 000 euros pour le financement des postes des cadres techniques sportifs départementaux. A travers les comités, plus de 230 000 licenciés sont bénéficiaires de ce soutien départemental. Or les annonces de l’Etat font craindre aux associations sportives une diminution sans précédent de leurs ressources avec celle des emplois-aidés mis à leur disposition et de la part territoriale du CNDS. Ils sont parvenus à dépasser ces contraintes financières grâce au soutien sans faille des collectivités territoriales qui mobilisent chaque année 13.5 milliards d’euros en soutien aux associations sportives. Aux côtés des associations sportives valdoisiennes, le Département, qui soutient la démarche du mouvement sportif, demande au gouvernement de construire une politique d’organisation du sport qui permette, avec pour horizon les Jeux Olympiques de Paris 2024, l’épanouissement de toutes les pratiques sportives.

La motion adoptée le 28 septembre.

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
Les réactions sur le site étant modérées, votre message ne sera pas immédiatement publié : il est d'abord relu par nos équipes qui se réservent un droit de publication.

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)