A 15 : la motion du Département

Publié le 28/09/2018
Les Valdoisiens verront-ils, non pas le bout du tunnel mais le bout du viaduc ? Les dernières annonces de l’Etat évoquent une ouverture complète de l’A 15 à la mi-mars 2019. A l’unanimité, les élus du Département ont adopté une motion lors de la séance du 28 septembre pour appeler l’Etat au dialogue citoyen et responsable.

Les élus rappellent que les annonces initiales estimaient à « plusieurs semaines » les perturbations causées par l’affaissement d’une partie d’un mur de soutènement. Près de 200 000 véhicules empruntent le viaduc de Gennevilliers chaque jour. En raison de la fermeture de 2 voies, les temps de parcours sont démultipliés pour les usagers ; les entreprises valdoisiennes subissent d’importantes répercussions sur leurs commandes et sur leurs relations avec leurs clients et fournisseurs, leurs salariés, impactant directement leur chiffre d’affaires et donc l’emploi en Val d’Oise. Un Comité de Défense des Riverains et Usagers de l’A15 pour la réouverture du viaduc de Gennevilliers a été créé le mercredi 27 juin. Présidé par la Présidente du Département, il réunit parlementaires, élus locaux, chefs d’entreprises, associations représentatives du monde économique et des usagers de l’A15. Constituant ainsi un collectif de mobilisation représentatif, portant les revendications légitimes des Valdoisiens et des communes, et représentant un interlocuteur incontournable pour les services de l’Etat et le Gouvernement, le Conseil départemental appelle à la mobilisation collective de toutes les forces vives du territoire au sein de ce comité.

La motion adoptée le 28 septembre demande solennellement - une action concertée et cohérente afin d’assurer une gestion prioritaire de ces travaux pour un retour rapide à des conditions de circulation normales ; - de favoriser et faciliter les déplacements des usagers de l’A15 et des Valdoisiens au travers de solutions rapides comme la gratuité de l'A14 et de solutions structurantes de long terme comme la réalisation d'une interconnexion entre le Transilien de la ligne H et les lignes 14, 15 16 et 17 du Grand Paris ou bien encore, le prolongement du Tramway T11 jusqu'à Sartrouville en passant notamment par Argenteuil.

La motion du 28 septembre 2018

La pétition du Comité

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
msgDefautDepot

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)