Non à la mascarade

Publié le 17/09/2018
Marie-Christine Cavecchi et ses collègues, Présidents des sept Départements d’Ile-de-France, ont refusé de participer à l’élection du Président du Conseil de surveillance de la Société du Grand Paris (SGP).

Depuis plus d’un an les élus dénoncent l’attitude de l’Etat dans la Société du Grand Paris. Alors les projets de transports confiés à la SGP doivent améliorer considérablement le quotidien de millions de Franciliens, le désengagement progressif de l’Etat est un recul majeur qui entraînera des retards considérables dans leur réalisation. En outre, indique Marie-Christine Cavecchi, la Présidente du Val d’Oise, « nous mettons l’Etat devant ses contradictions car son comportement est préjudiciable à l’attractivité internationale de l’Ile-de-France, et susceptible de remettre en cause les engagements pris par notre pays pour l’accueil des Jeux Olympiques de 2024. » Le respect du calendrier des travaux de la ligne 17 est une revendication permanente des élus valdoisiens.
Déjà en décembre dernier, autour des premières autorisations budgétaires, comme en mars, avec le budget modifié, les élus franciliens avaient exprimé leur désapprobation et accusé la « désinvolture choquante » avec laquelle l’Etat traitait le Conseil de surveillance. Malheureusement la situation n’a pas évolué. Constatant que l’Etat refuse toujours d’entendre les représentants légitimes des populations d’Ile-de-France, les présidents des Départements ont décidé de ne pas participer à l’élection du nouveau Président du Conseil de surveillance, après la démission de Jean-Yves Le Bouillonnec.

Le communiqué de presse

commentaires (1)

24 septembre 2018 18:32
Breizhak

Bravo aux élus qui savent encore dire non !
Comment peut-on demander aux Val d'oisiens de payer pour un projet qui ne leur apporte aucun avantage, aucune amélioration de leur vie quotidienne.

Ajouter un commentaire
msgDefautDepot

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)