Coupes en forêt

Publié le 25/04/2018
L’entretien et la gestion des forêts nécessitent des coupes ; en outre la forêt de Montmorency souffre de la maladie de l’encre et il n’y a pas de traitement pour lutter contre cette maladie.


La maladie de l’encre est causée par un champignon appelé Phytophtora qui attaque le système racinaire des châtaigniers. Il a proliféré en Ile-de-France, en raison des hivers doux et des printemps pluvieux. Les arbres touchés se caractérisent par des feuilles jaunâtres et petites, un dessèchement des rameaux, des fructifications de petite taille puis un dépérissement général.


Plusieurs coupes sont prévues par l’ONF en 2018 dont deux dans le trimestre sur les parcelles 140 et 142 situées sur le territoire de Saint-Prix. La coupe va renouveler les peuplements tout en maintenant un paysage diversifié de grands et petits arbres.
L’ONF a programmé une coupe en futaie irrégulière sur 6,94 hectares (parcelle 140) et 4,67 hectares (parcelle 142). Lors de cette intervention, les arbres arrivés à maturité ou dépérissants sont coupés progressivement. CDVO/J-Y Lacôte
Une partie de la parcelle 140 va être replantée car les châtaigniers y sont arrivés à maturité ou dépérissants. Afin de renouveler les arbres et de sécuriser l’espace forestier, une coupe rase est programmée sur 4,04 hectares. Une plantation de chênes est ensuite programmée sur cette parcelle.

en savoir plus : site de l'ONF

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
Les réactions sur le site étant modérées, votre message ne sera pas immédiatement publié : il est d'abord relu par nos équipes qui se réservent un droit de publication.

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)