Vers la nouvelle prévention spécialisée

Publié le 11/04/2018
Parce que la société change, les politiques sociales doivent se modifier et s’adapter aux nouvelles problématiques. Dans cet objectif, Véronique Pélissier, Vice-Présidente déléguée à la Prévention spécialisée, accompagnée de Cergya Mahendran, Conseillère départementale en charge de la Jeunesse et de la Prévention spécialisée, a lancé la démarche d’élaboration de la prochaine politique départementale en ce domaine.

Véronique Pélissier et Cergya Mahendran CDVO/D. Blondin Véronique Pélissier et Cergya Mahendran ont dialogué avec les associations et les communesPour assumer cette compétence obligatoire, le Département s’appuie sur 8 associations habilitées et 3 gestions municipales pour les villes d’Ermont, Gonesse et Osny. Au total, 27 communes sont couvertes : Argenteuil, Cergy, Deuil-la-Barre, Eaubonne, Franconville, Montmorency, Sarcelles… qui représentent les deux tiers de la population valdoisienne.
« A l’heure, a rappelé Véronique Pélissier, où les fractures sociales touchent de plus en plus une partie de la jeunesse, face au défi pour la société que représentent le chômage des jeunes, le décrochage scolaire ou la délinquance, la prévention spécialisée doit occuper une place primordiale. Les équipes de prévention spécialisée sont les interlocuteurs indispensables pour repérer les signes de mal être et répondre aux besoins des jeunes. »
Le Département y consacre un budget annuel de plus de 7,5 millions d’euros, avec un cofinancement des communes et des EPCI à hauteur de 20 %. 4500 jeunes environ bénéficient ainsi chaque année d’un accompagnement social et éducatif.
La démarche qui vient d’être lancée commence par un diagnostic socio-économique pour apprécier la pertinence des territoires actuels. Elle devra tirer le bilan des actions 2015-2018 et analyser l’évolution des besoins. Il en résultera la définition d’une nouvelle stratégie en fin d’année.

En image

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
Les réactions sur le site étant modérées, votre message ne sera pas immédiatement publié : il est d'abord relu par nos équipes qui se réservent un droit de publication.

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)