La mobilisation continue

Publié le 24/11/2017
Anthony Arciero et d’autres élus du Grand Roissy étaient dans les gares du territoire le 23 novembre pour défendre les futures lignes 16 et 17 du métro Grand Paris Express.

Les élus et acteurs économiques du Grand Roissy attendent de rencontrer un représentant du gouvernement depuis des semaines. les élus le la ligne 17Voir l'image en grand

La ligne 17 viendra soulager le réseau existant surchargé. Elle apportera un gain de temps notable pour les salariés se rendant sur la plateforme aéroportuaire de Roissy. Elle permettra d’augmenter le taux d’emploi des Valdoisiens sur la plateforme, seulement de 15% aujourd’hui. Elle contribuera à la transition écologique en facilitant le report modal des déplacements. Enfin, la ligne 17 figure dans le dossier de candidature de Paris 2024 qui a déterminé comme objectif d'assurer un transport rapide, fiable et sécurisé.

La ligne 17 doit être mise en service jusqu'aux nouvelles gares du Triangle de Gonesse et Roissy CDG à l'horizon 2024, et du Mesnil-Amelot à l'horizon 2030. C’est la confirmation du financement et le calendrier du chantier que les élus départementaux ont demandé dans une motion votée à l’unanimité lors de la séance de l’assemblée en septembre.

La mobilisation du 23 novembre a permis de sensibiliser à nouveau les usagers du RER B et D ainsi que des lignes K et H.

Signez la pétition en ligne

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
Les réactions sur le site étant modérées, votre message ne sera pas immédiatement publié : il est d'abord relu par nos équipes qui se réservent un droit de publication.

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)