En souvenir du maquis de Ronquerolles

Publié le 23/08/2017
Arnaud Bazin, Président du Conseil départemental, était à Persan à l’occasion du 73e anniversaire du souvenir du maquis de Ronquerolles, le 25 juin dernier.

Chaque année les associations d’anciens combattants et les municipalités de Persan, Ronquerolles, Hédouville, Champagne-sur-Oise, Chambly, Belle-Eglise et Bornel se réunissent à la stèle érigée à la mémoire des FFI – FTP, pour commémorer le souvenir des maquisards tués en juin 1944 lors des combats contre l’armée allemande.

Les FFI (Forces françaises de l’intérieur) et FTP (Francs-tireurs et partisans) sont des mouvements de résistance intérieure française crées au début des années 40 lors de la Seconde guerre mondiale (1945-1949).

Le professeur de philosophie Philippe Viannay, également fondateur de l’organisation Défense de la France et du journal du même nom qui deviendra France Soir se voit confier le commandement des FFI du nord de la Seine-et-Oise. Il crée donc un maquis avec l’aide des FTP et fait venir une quarantaine d’étudiant FFI de Paris.

A la suite du débarquement des forces alliées en Normandie, le maquis de Ronquerolles mène plusieurs actions pour ralentir l’armée allemande. Ce maquis a vécu seulement 13 jours, du 6 au 19 juin 1944. En effet, les maquisards se sont fait repérer par les allemands et le 19 juin 1944, au petit matin, le bois de Ronquerolles est attaqué par 800 soldats allemands. La majorité des maquisards parvient à s’échapper quelques-uns sont tués et d’autres sont faits prisonniers. Le 20 juin 1944, les onze prisonniers sont exécutés.

Claude Legout

A voir aussi: Le témoignage du dernier survivant du maquis de Ronquerolles

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
msgDefautDepot

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)