Une majorité confortée

Publié le 30/03/2015
En remportant 32 des 42 sièges à pourvoir le 29 mars, l’UVO (Union pour le Val d’Oise) qui regroupe les élus UDI, UMP et non-inscrit, a porté sa majorité de la moitié des sièges (53 % depuis 2011) à plus des trois-quarts (76 %)

Le binôme constitué de Muriel Scolan et Philippe Sueur a dépassé le score de 75 % des voix sur le canton de Deuil-la-Barre et plusieurs y sont quasiment : 74 ,99 % sur le canton de Garges-lès-Gonesse pour le binôme Mahendran et Aumas ou 74,38 % pour le binôme Cavecchi et Boédec, sur le canton de Franconville.

Aucun canton n'a été remporté par le Front national qui était présent dans 16 cantons au second tour.

Par ailleurs, Dominique Lesparre, conseiller général communiste de l'ancien canton de Bezons, ne s'était pas représenté et aucun autre conseiller départemental communiste n'a été élu. Compte tenu du retrait de plusieurs sortants, de la défaite de plusieurs autres et de l'introduction de la parité qui augmente sensiblement le nombre de femmes, la nouvelle assemblée départementale ne comptera que 13 élus de la précédente.

commentaires (1)

26 mai 2016 20:26
durandal

Pensez entre deux inaugurations de tout faire pour que ce jeune autiste puisse être accompagné de son chien, une affaire qui commence à prendre de l'ampleur sur les réseaux sociaux, affaire que je viens de découvrir et que je ne manquerai pas de relayer à partir de maintenant.

Ajouter un commentaire
Les réactions sur le site étant modérées, votre message ne sera pas immédiatement publié : il est d'abord relu par nos équipes qui se réservent un droit de publication.

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)