Rencontre avec Lilly Formosa

Publié le 30/01/2017
La voix de Lilly Formosa vous captive et vous envoûte. L’étendue et la plasticité de son talent lui permettent d’interpréter de la pop soul aussi bien que des airs lyriques. Cette jeune artiste est originaire d’Ermont et vit toujours dans le Val d’Oise. Le Département a soutenu la publication récente de son single One man One shot, sur la route du premier album de cette valeur montante de la scène française.

Pourquoi le nom Lilly Formosa ?

J’ai souhaité faire hommage à mes origines : Lilly est le surnom que m’a toujours donné mon père et Formosa est le nom de jeune fille de ma mère. Ça leur rend hommage à tous deux

Etes-vous uniquement interprète ?

Non, je suis auteur, compositeur et interprète. Je joue aussi du piano. Sur le titre One man One shot, je suis au piano accompagnée de chœurs et de musiciens avec en invité Xavier Saupin, un super saxophoniste d’une gentillesse incroyable. D’ailleurs en piste 2 du single il y a la version instrumentale, si le coeur vous en dit vous pouvez chanter dessus ahah.

Depuis quand faites-vous de la musique ?

Je baigne dans la musique depuis mon plus jeune âge. J’ai été élevée dans une famille de musiciens ma mère, Isabelle Formosa, est professeur de piano classique et a elle même sorti un album de ses compositions au piano, mon père est guitariste jazz-funk et mes grand parents étaient chanteurs d’opéra. La musique ça fait vraiment partie de ma vie. Cependant, avec mes parents, nous avions fait le choix de privilégier les études. Donc j’ai attendu d’avoir obtenu un BTS avant de vraiment me consacrer à la musique et en parallèle j’ai continué et ai validé une licence en Communication culturelle et Multimédia que j’ai obtenue avec mention à l’Université de Cergy-Pontoise d’ailleurs.

Hormis ce milieu familial, quelle formation avez-vous eue ?

Je suis entrée à l’école de musiques actuelles ATLA à Paris en 2011. C’est dans cette école que j’ai commencé à prendre mon destin vocal et artistique en main.

J’ai également eu la chance de faire une rencontre importante. Il s’agit de mon directeur artistique, Pâris, qui dirige son association le « Laboratoire des arts » et mon collectif « Looking for soul ». Mes chœurs sur « One man One shot » font d’ailleurs partie de ce collectif, on y retrouve Hybrid, qui a elle aussi sorti un single en octobre dernier intitulé « Nobody will love you », et Pâris lui même, qui est aussi en préparation de son single. Il dirige en parallèle Pâris Prod Expérience, c’est avec cette production que je suis sur le projet Lilly Formosa et que je vais pouvoir sortir mon album.

Quel est le thème de votre EP One man One shot ?

C’est une chanson qui parle d’une personne qui attend beaucoup de l’extérieur, qui compte beaucoup sur les gens. Mais elle se rend compte qu’elle-même peut se mettre des bâtons dans les roues car les choix qu’on fait dépendent de nous. Parfois la peur de réussir est plus présente que la peur de l’échec. Certains abandonnent, laissent tomber sans aller jusqu’au bout de leurs rêves.

Peut-on espérer un album après l’EP ?

Oui, la sortie de mon album est prévue pour le printemps. On est actuellement en train de le finaliser. Je l’ai composé pour rendre hommage à mes origines italo-antillaises. Il y aura 12 chansons en tout mais réparties en trois groupes compte tenu de la diversité des styles musicaux présents. D’un côté il y aura du reggae et de l’afro-caribéen, de la pop soul et enfin du classique où je vais reprendre des chants d’opéra. Je chanterai le plus souvent en anglais mais aussi en français, car j’accorde beaucoup d’importance à ma langue maternelle, en créole et en italien. Je Ce sont vraiment des styles différents mais qui m’habitent et c’est intéressant de pouvoir les rassembler dans un disque.

Envisagez- vous de produire un clip vidéo ?

C’est dans nos projets mais pour l’instant la difficulté c’est de rassembler les fonds nécessaires. Sans soutiens financiers extérieurs, nous allons essayer de faire fonctionner les singles pour aboutir à ce projet clip.

Comment pouvons-nous vous suivre en attendant ?

On essaye de faire un spectacle, une radio et un single par mois. Normalement tous les mois il y a une date et en ce moment c’est souvent aux alentours de Mantes-la-Jolie, mais on va essayer et on aimerait bien se rapprocher du Val d’Oise.

Fin mai, il y aura un spectacle où je vais pouvoir présenter et interpréter toutes les chansons de mon album ; le lieu n’est pas encore choisi. Il sera possible d’avoir les dates des évènements où je serai présente, sur notre site internet lookingforsoul.com.

lookingforsoul.com

www.facebook.com/Looking4Soul

www.facebook.com/formosalilly

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
Les réactions sur le site étant modérées, votre message ne sera pas immédiatement publié : il est d'abord relu par nos équipes qui se réservent un droit de publication.

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)