Le 30 juin, début de canicule en France

Publié le 29/06/2015
Vigilance orange à partir de demain

Météo France a placé vingt-six départements en vigilance orange canicule (terme utilisé lorsque des températures très élevées, jour et nuit, durent pendant trois jours d’affilée) à partir de mardi 30 juin, 14 heures, en raison d’un « épisode caniculaire précoce et durable ». Le département du Val d'Oise est concerné par cette mesure.

Le thermomètre promet de flirter avec les 40 °C, et cela va progressivement s’étendre à l’ensemble du pays. la canicule va durer jusqu’à la mi-juillet, même s’il peut y avoir de fortes variations de températures.

Si le niveau 1 a été déclenché automatiquement dès le début du mois, le

plan national prévoit trois autres niveaux d'alerte disposant chacun d'un arsenal de mesures d'urgence.

Les niveaux d'alerte supérieurs

Les trois autres niveaux (avertissement chaleur, alerte canicule et mobilisation maximale) sont activés en cas de passage en vigilance jaune, orange et rouge sur la carte de Météo-France.

En cas de passage en niveau 2 (vigilance jaune), le dispositif de veille sera renforcé. Surtout, ce niveau de vigilance "renforce les actions de communications" auprès d'un public cible. En résumé, le niveau 2 augmente le niveau de surveillance des personnes vulnérables (dans les maisons de retraites ou via les personnels de santé en relation avec des personnes âgées).

À partir du niveau orange dit "alerte canicule", les choses deviennent plus concrètes. "Le préfet prend toutes les mesures adaptées dans le cadre du Plan de Gestion d’une Canicule Départementales". Autrement dit, le préfet établit son plan d'action en fonction des moyens dont dispose son département (tant de personnels mobilisés selon le nombre de personnes âgées recensées, mobilisation et coordination des mairies etc.).

Puis, ce niveau d'alerte prévoit aussi la mise en place des "plans bleus" dans les établissements accueillant des personnes âgées ou handicapées. Il s'agit d'un protocole d'urgence concernant les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EPHAD) en cas de crise. Les "plans bleus" sont aussi activés en cas de pandémies ou autres crises sanitaires.

Le niveau 4 quant à lui prévoit "l’activation de la Cellule Interministérielle de Crise" et une "mobilisation maximale" des secours comme ceci est le cas lors d'inondations ou autres catastrophes météorologiques. De fait, l'Etat appelle les citoyens à composer les numéros d’urgence comme le le 15 (Samu), le 18 (Pompiers) et le 112 (numéro d’urgence unique européen) si besoin. Pour répondre à cette demande exceptionnelle, cette cellule de crise organise la mobilisation des secours.


Les principes de base à appliquer :


- Boire régulièrement de l’eau
- Mouiller son corps et se ventiler
- Manger en quantité suffisante
- Éviter les efforts physiques
- Ne pas boire d’alcool
- Maintenir son habitation au frais en fermant les volets le jour
- Passer du temps dans un endroit frais (cinéma, bibliothèque, supermarché ...)
- Donner et prendre des nouvelles de ses proches.

En savoir plus :

- Pour affronter au mieux l'épisode de fortes chaleurs, préparez-vous et adoptez les bons gestes

- La carte de vigilance de Météo France mise à jour à 6h et à 16h

- Les conseils de Météo France selon les niveaux de vigilance

Canicule en France : Adoptez les bons réflexesVoir l'image en grand Canicule en France : Adoptez les bons réflexes

Canicule en France : Adoptez les bons réflexesVoir l'image en grand Canicule en France : Adoptez les bons réflexes

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
msgDefautDepot

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)