Au plus près du RSA

Publié le 20/07/2016
Une opération « Perdus de vue » permettra de recevoir en entretien les 3 000 bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active ciblés par la collectivité, parmi celles et ceux qui n’ont ni débuté une démarche d’insertion, ni formalisé un contrat d’engagement ou un projet personnalisé d’accès à l’emploi.

Cette opération sera mise en place au 2e semestre 2016 et sera évaluée au 2e semestre 2017. Elle concernera 3000 personnes dans les33 000 foyers bénéficiaires du RSA dans le Val d’Oise en 2016.

L’objectif de cette opération est double pour le Département. Un bilan-diagnostic individuel doit relancer l’accompagnement vers une formation professionnelle ou un suivi individualisé pour ceux qui en ont besoin. Mais il s’agit aussi d’identifier de potentiels fraudeurs.

En 2016, le Conseil départemental consacre un budget de 197 millions au financement du Revenu de Solidarité Active (+ 11,4 millions d’euros par rapport à 2015) et il est inadmissible que ces financements soient détournés de leur but par ceux qui refusent un accompagnement ou qui perçoivent indûment le RSA.

Le montant des créances RSA réclamé par la Caisse d’Allocation Familiale dans le Val d’Oise en 2015 est supérieur à 16,5 millions d’euros.

Du côté du département, une « commission amende RSA » sera mise en place pour statuer sur des poursuites individuelles.

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
msgDefautDepot

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)