Abandon du projet Europa City

Publié le 07/11/2019
Réaction de Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise

« Le Président de la République vient de renoncer à trois milliards d’investissement à l’est de notre département et la création d’une dizaine de milliers d’emplois. L’Etat ne tient pas parole. Alors que l’aménagement du Triangle de Gonesse avait été impulsé suite aux graves émeutes de Villiers-le-Bel, c’est l’Etat lui-même qui avait demandé à Alliages & Territoires, société porteuse du projet Europacity d’être partie prenante à ce projet de développement. Quel cynisme !

 

Aujourd’hui, j’ai perdu confiance en l’Etat. D’ailleurs, suite à ses dernières annonces en faveur de la Seine-Saint-Denis, je pense que mon collègue Président du Département à tout intérêt à se méfier de ces promesses…

 

Après Notre-Dame-des-Landes, c’est encore un recul majeur dans les projets de développement économique pour un pays qui en a bien besoin. Cette décision de l’Etat méprise les populations locales et est totalement irresponsable. Où est passée l’égalité des territoires si souvent prônée par le Président de la République ? Les espoirs de milliers d’habitants et d’acteurs territoriaux de l’Est du Val d’Oise sont anéantis par ce couperet brutal et injuste. Pourtant, notre territoire qui cumule tant de difficultés sociales et économiques mais aussi de magnifiques potentiels, mérite que l’on croie en lui.

 

Peut-on réellement se fier aux annonces de l’Etat sur la poursuite de l’aménagement de la ZAC du Triangle de Gonesse ? Si c’est le cas, j’attends de toute urgence une réponse à ces trois questions : avec qui, quand, et pour quoi faire ? Aujourd’hui, je suis inquiète du bon développement de la ZAC et de la connexion du Val d’Oise à la ligne 17 du Grand Paris Express (seule gare dans le département sur les 68 au total en Ile-de-France).

 

Le Val d’Oise, l’un des Départements les plus jeunes de France, un territoire d’avenir aux portes de Paris, est de nouveau maltraité et relégué. Malgré les coups bas de l’Etat, je reste déterminée pour apporter toute mon énergie aux côtés des habitants, élus, associations et investisseurs afin de construire le Val d’Oise de demain. »

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
msgDefautDepot

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)