Cette page : Aggrandir le texteRéduire le texteInverser le contrasteRétablir les styles par défaut Partager RSS Imprimer la page

Votre magazine de novembre

Lire le magazine de novembre 2014

Lire le magazine de Novembre 2014

Retrouvez votre magazine "Val d'Oise"

Votre e-mag d'octobre

e-mag octobre

Lire l'e-mag d'octobre 2014

Retrouvez votre e-mag "#valdoise"

Archéologie & histoire de Bonneuil-en-France

Voter Donner la note 1 Donner la note 2 Donner la note 3 Donner la note 4 Donner la note 5

 

Extrait d'un plan du XVIIIe siècle

Plan terrier de la seigneurie de Bonneuil, XVIIIe siècle ADVO 51 Fi28/2

La commune est baignée par le Crould dont un émissaire, la Morée, forme la limite avec Dugny (Seine-Saint-Denis). Son territoire était traversé par la voie romaine joignant Paris à Senlis, dont la grande route royale des Flandres reprit le tracé au XVIIIe siècle, et par le chemin de Saint-Denis reliant Paris à Meaux au Moyen Âge. En 832, Bonogilo est cité parmi les biens de l'abbaye de Saint-Denis. Trente ans plus tard, le roi Charles le Chauve (823-877) céda aux moines une petite exploitation rurale au même lieu pour leur habillement, leurs chaussures, les besoins des malades, des vieillards et des serviteurs.

 

Découvertes archéologiques

 

Quelques outils en silex du Néolithique - ciseau, lame retouchée, grattoir, perçoir, éclats - ont été ramassés en prospection au Petit-Canton.

Les fosses et les silos à grains repérés en 2007 dans les tranchées ouvertes sur les parcelles concernées par les projets d'aménagement de l'aéroport du Bourget sont datés du Bronze final par des tessons de céramique.

Le diagnostic et la fouille réalisés en 2005 et 2006 sur la déviation de la départementale 84 ont mis au jour deux sites gaulois. Aux Prés-Nouveaux, une forge de La Tène finale est attestée par des scories, des fragments métalliques et une pierre ayant servi d'enclume. La nécropole du Hazeret couvre une période allant du IVe au IIe siècle avant J.-C. Les archéologues y ont notamment fouillé une fosse à coffrage, une sépulture à cuvelage de madriers de chêne et une autre de grandes dimensions. Les Gallo-romains ont installé au même endroit un cimetière à incinérations au IIIe siècle après J.-C.

Le site antique observé en 1983 au Petit-Canton consistait en un sol de tuiles plates. Il est daté par le mobilier céramique du Ier siècle au Ve siècle.

La durée d'occupation de La Fontaine-Plamont, dans l'enceinte aéroportuaire du Bourget, va du Haut-Empire au haut Moyen Âge. Le village mérovingien et carolingien s'étendait entre 6 et 9 hectares. Le cimetière de la Croix-des-Vieux-Hêtres, sur le versant de la vallée du Crould, a fonctionné entre le VIIIe et le XIe siècle. En 1884, un architecte de Gonesse avait observé des sarcophages sans doute plus anciens à La Croix-Pagnat.

 

L’église et le château

 

Bonneuil relevait en arrière-fief de l'évêché de Paris et son église dédiée à saint Martin, du chapitre de la cathédrale Notre-Dame. Elle a été reconstruite vers 1770 selon un axe perpendiculaire à la rue de Dugny, ce qui explique l'orientation de son chœur vers le nord-ouest plutôt qu'à l'est.

La seigneurie, acquise en 1379 par le clerc Pierre de Chastel ou Castel, était tenu au début du XVe siècle par Pierre d'Harsicourt, chevalier du roi Charles VII (1403-1461). Jean de Lancastre, duc de Bedford (1389-1435), régent de France pour Henri VI d'Angleterre (1420-1471), l'en déposséda vers 1425. Au XVIe siècle, le château passa à la famille de Thou, représentant la grande noblesse de robe, puis, en 1643 et par alliance, à celle de Harlay.

 

Pour en savoir plus

 

Carte archéologique de la Gaule : le Val-d‘Oise, 95, ouvrage collectif dirigé par Monique Wabont, Franck Abert et Didier Vermeersch, Paris, Maison des sciences de l'homme, 2006, p. 186-187.
Histoire de la ville et du diocèse de Paris, par l'abbé Jean Lebeuf, Paris, Prault Père, 1755.
Églises du Val d'Oise. Pays de France, Vallée de Montmorency : dix siècles d'art sacré aux portes de Paris, par Dominique Foussard, Charles Huet et Mathieu Lours, Gonesse, Société d'histoire et d'archéologie de Gonesse et du Pays de France, 2008, p. 64-65.
Le patrimoine des communes du Val d'Oise, ouvrage collectif, Flohic Éditions, 1999. 2 volumes illustrés (collection Le Patrimoine des communes de France), p. 293-294.
ReVOdoc, le catalogue collectif des bibliothèques du Val d'Oise.
Le centre de documentation archéologique.
La cellule de l'inventaire du patrimoine.
Les archives départementales.

 

Soyez le premier à partager cette information |
Accueil - Plan du site - Mentions légales - Crédits