Cette page : Aggrandir le texteRéduire le texteInverser le contrasteRétablir les styles par défaut Partager RSS Imprimer la page

Lire l'e-mag décembre 2014

l'e-mag de décembre 2014

Lire l'e-mag de décembre 2014

Retrouvez votre e-mag "#valdoise"

Votre magazine de novembre

Lire le magazine de novembre 2014

Lire le magazine de Novembre 2014

Retrouvez votre magazine "Val d'Oise"

EVA : pour qui ? pour quoi ? l'aide


Recherchez une question/réponse

  • 01- Pour qui ?

    - Etre domicilié fiscalement dans le Val d'Oise

    - Avoir entre 16 et 25 ans à la date de réception du dossier par les services du Conseil général,

    - Rencontrer des difficultés sociales et/ou financières freinant la réalisation de son projet professionnel,

    - Si la demande porte sur le volet formation, le demandeur ne doit pas bénéficier du RSA Socle,

    - Si la demande porte sur le volet mobilité pour le financement du Permis B, le demandeur doit avoir obtenu le code de la route.

  • 02- Pour quoi ?

    FORMATION : une formation à visée professionnelle de courte durée (mois de 2 années scolaire) et éventuellement des frais annexes à la formation (frais de garde des enfants, matériel coûteux et nécessaire à la formation, frais de transports...).

    INITIATIVES : aide à la création d'activité ; un projet concourant directement à l'insertion professionnelle (et créant une réelle plus-value dans le parcours d'entrée dans la vie active).

    LOGEMENT : une aide à l'accès au logement sous réserve d'un lien direct et avéré avec l'accès à l'emploi (participation à un dépôt de garantie, à des frais de déménagement ou à des loyers).

    MOBILITE : par exemple le permis de conduire, un achat de véhicule (voiture, deux-roues...) etc... dans la mesure où l'absence de permis de conduire ou de véhicule empêche le jeune d'accéder à un emploi.

  • 03- L'aide

    Montant : L'aide octroyée peut aller jusqu’à 1 500 € par jeune. Le jeune ne peut bénéficier de l'aide qu'une seule fois.

    Modalités : L'aide est versée sur le compte bancaire du jeune ou de son représentant légal si le jeune est mineur et qu'il n'a pas de compte bancaire. En cas de difficultés clairement identifiées par le prescripteur, à titre exceptionnel le versement à un organisme tiers est possible (par exemple organisme de formation, auto-école, bailleur...). Le versement à un tiers doit être sollicité dans le dossier de candidature et justifié.

    L'aide est systhématiquement versée en deux fois : 60 % à la notification de l'aide, puis 40 % sur présentation du justificatif attestation de l'achèvement du projet financé (fin de formation, obtention du permis B, facture acquittée de l'achat de matériel, extrait de KBIS, etc...).

Soyez le premier à partager cette information |
Accueil - Plan du site - Mentions légales - Crédits