Cette page : Aggrandir le texteRéduire le texteInverser le contrasteRétablir les styles par défaut Partager RSS Imprimer la page

Votre magazine de novembre

Lire le magazine de novembre 2014

Lire le magazine de Novembre 2014

Retrouvez votre magazine "Val d'Oise"

Votre e-mag d'octobre

e-mag octobre

Lire l'e-mag d'octobre 2014

Retrouvez votre e-mag "#valdoise"

Elu de référence

Lionel GEORGIN

SDIS

Voter Donner la note 1 Donner la note 2 Donner la note 3 Donner la note 4 Donner la note 5

Sapeurs-pompiers : le Conseil général assure votre sécurité

Avec plus de 110 000 sorties par an, les sapeurs-pompiers du SDIS Val d'Oise (Service départemental d'incendie et de secours) remplissent une vraie mission de service public. Le Conseil général, qui assure la gestion administrative et financière du SDIS, en est le principal financeur et lui apporte, en 2010, 71 millions d'euros.Le SDIS du Val d'Oise est même appelé à intervenir hors du département : une centaine d'hommes, par exemple, dans les Landes lors de la tempête Klaus en 2009, ou l'équipe médicale envoyée en Haïti, en janvier 2010, dès le lendemain du séisme. Son efficacité est également technique; la mise en place d'Irauda (Interface de Réception des Appels d'Urgences pour les Déficients Auditifs) en 2009, mode d'alerte par SMS pour les personnes sourdes a constitué une première en France.

 

sapuer-pompier

 

Les moyens du SDIS

- Le Conseil général apporte 71 millions d'euros au budget du SDIS.

- Les effectifs comptent environ 2500 hommes, dont un millier de sapeurs-pompiers professionnels et plus de 1300 sapeurs-pompiers volontaires.

- 550 véhicules de toutes catégories, dont environ 120 spéciaux comme les camions dévidoirs (2000 m de tuyaux), les fourgons utilisant eau, poudre ou mousse, 35 embarcations...

- 40 centres de secours. Le dernier centre neuf a été ouvert à Louvres. En novembre 2010, les nouveaux locaux d'Eragny-sur-Oise, agrandis de 50 %, ont été inaugurés après des travaux d'un coût de 4,5 millions d'euros. 2011 verra l'ouverture d'un centre de formation départemental doté d'un plateau technique reconstituant des configurations d'intervention. Cet établissement exceptionnel a nécessité un investissement de 33 millions d'euros.

Les interventions 2009 en chiffres

Secours à victimes : 66, 25 %

Incendies : 6,94 %

Accidents de la circulation : 4,89 %

Opérations diverses : 10,64 %

Aide à personnes : 5,50 %

Protection des biens : 5,78 %

Les accidents de circulation recensent les personnes prises en charge dans le cadre d'un accident sur la voie publique; le secours à victime recense toutes les  autres prises en charge (malaises, accident de travail, de sport, de loisirs..) 

Des interventions multiples

A côté de la voie publique et des bâtiments, les pompiers peuvent intervenir en lien à des risques spécifiques en Val d'Oise :

- les inondations, dues à la Seine et l'Oise

- les mouvements de terrain, provoquant des effondrements

- les feux de végétation, de cultures plus que les forêts

- les risques industriels, notamment d'un dépôt pétrolier et de trois établissements chimiques

Le 18, comment ça marche ?

Le 18 est le numéro unique d'appel d'urgence des pompiers.

Tous les appels aboutissent au centre de traitement localisé à Neuville-sur-Oise.

Celui-ci détermine les secours adaptés et disponibles parmi les 40 centres de secours répartis dans le département.

Il est en lien permanent avec les autres services dont l'intervention peut être nécessaire : Samu, police, gendarmerie...

 

Le 15 et le 18 : bon à savoir

Les principaux numéros d'urgence sont le 15 (Samu), 17 (police) et 18 (pompiers).

Pour gagner du temps, il vaut mieux appeler le service directement concerné.

Outre la nature de l'intervention, une distinction importante est celle du lieu  : les pompiers ont à intervenir sur la voie publique tandis que le Samu doit intervenir dans l'espace privé. Les pompiers y interviennent également mais uniquement en cas de détresse vitale.

Connaissez-vous Irauda?

Irauda est un nouveau mode d'alerte des secours par les personnes sourdes ou malentendantes. Potentiellement, plus de 100 000 personnes en Val d'Oise.

Toutes les techniques de communication sont mises à profit.

- Un fax : 01.34.35.33.18.  Un formulaire avec pictogramme, accessible aux enfants, est disponible sur www.sdis95.fr

- un courriel à alerte.sourds@sdis95.fr

-  un SMS sur un numéro spécifique : 06.45.95.18.95

A la réception de chaque message une sirène prévient l'opérateur.

Ce dernier émet un accusé de réception aux demandeurs l'informant de la prise en compte de son appel et du départ des secours.

Que faire en cas d'incendie ?

Les conseils du SDIS

Quoi qu'il arrive, ne prenez jamais l'ascenseur.

Si l'incendie se déclare chez vous :

- évacuez les lieux pour éviter les risques d'intoxication par les fumées et gaz précédant les flammes,

- fermez la porte de la pièce en feu et la porte d'entrée et n'emportez rien.

Si l'incendie est dans les parties communes :

- restez chez vous,

- fermez les portes et mettez des linges mouillés en bas,

- allez à la fenêtre pour que les secours vous voient,

- en cas de fumée dans la pièce, baissez-vous vers le sol et couvrez-vous le nez et la bouche avec un linge humide.

Soyez le premier à partager cette information |
Accueil - Plan du site - Mentions légales - Crédits