• Site du CEEVO
  • Valdoise Tourisme
  • Site de la MDPH
  • Site du SDIS
  • Val d'Oise Technopole
  • Val d'Oise Habitat
  • Site du SEMAVO
  • Site d'Ecran Vo
  • Site du CDFAS
  • Site du CODERPA
  • Site des archives départementales
  • site du musée Archéologique
  • Site du musée de l'outil
  • Site de la Maison du Docteur Gachet
  • Site de l'abbaye de Maubuisson
  • Site du Château d'Auvers-sur-Oise
  • Site du Château de la Roche-Guyon
  • Site Valdoise MyBalade
  • Ile de Loisirs de cergy-Pontoise
  • RDV.valdoise.fr
  • REVODOC
  • Actions Educatives
  • Site ANPER
  • Site senior du Val d'Oise
  • Subenligne, la demande de subvention en ligne
  • site du CAUE
  • Site du CODES 95
  • Debitex Telecom
  • Maximilien
/
/
/
/
115 ans de cinéma, l'esprit du temps

115 ans de cinéma, l'esprit du temps

Films d'actualité, films documentaires et films de fiction forment un précieux continent d'images pour retracer l'évolution d'un espace pionnier en perpétuel chantier.

Patineurs sur le lac d'Enghien (Actualités Gaumont, 1901). Courtesy Lobster Film. Patineurs sur le lac d'Enghien (Actualités Gaumont, 1901).

L'atmosphère des villégiatures de la Belle Époque est perceptible dans Patineurs sur le lac d’Enghien et dans le magnifique The Wiew of Enghien-les-Bains, destiné aux touristes américains et britanniques (Actualités Gaumont, 1901 et 1912). Dans les années 1920, La Vallée de l'Oise de Creil à Pontoise donne à voir une campagne bucolique, parsemée de bourgs et de villages qui s'égrènent au fil de l'eau. En juillet 1924, les sept finales d'aviron des Jeux Olympiques d'été se déroulent sur le bassin de la Seine à Argenteuil. Dix ans plus tard, la plage de L'Isle-Adam apparaît dans le délicieux documentaire Les Vacances à Paris, qui renseigne sur ce que font les femmes l'été (Actualités Pathé, 1924 et 1933).

Les réalisateurs de films de fiction tournent alors de préférence en studios. La crise du logement qui sévit après la Libération et la flambée du prix du terrain incitent leurs propriétaires à s'en défaire pour réaliser des opérations immobilières fructueuses. Simultanément, l'arrivée du procédé Eastmancolor et du magnétophone Nagra allègent les déplacements des camions dédiés à la lumière et au son.

Trois films de Jean Gabin illustrent les mutations des Trente Glorieuses. Contremaître sur le chantier des grands ensembles de Lochères à Sarcelles dans Rue des prairies (Denys de la Patellière, 1959), il fait des pauses au petit café établi dans une « maison de castor » et passe de paisibles dimanches en famille à la guinguette de L'Isle-Adam. Ex-taulard tout juste libéré de prison dans Mélodie en sous-sol (Henri Verneuil, 1963), il cherche sa « cabane » dans la forêt d'immeubles géants qui poussent comme champignons. Jardinier d'Argenteuil (Jean-Paul Le Chamois, 1966), il cultive son potager et fabrique de la fausse monnaie dans le wagon désaffecté qui lui sert de logement, au moment où se construit la cité du Val-d'Argent.

La chronique de Cergy-Pontoise débute par un remarquable documentaire d'Éric Rohmer et Jean-Paul Piegat, Enfance d'une ville, ville nouvelle (1975). Elle se poursuit en un chassé-croisé amoureux avec L'Amie de mon ami (Éric Rohmer, 1987). Selon l'auteur du film, « l'architecture exprime l'artificialité des sentiments qui ne trouvent leur résolution que dans l'authenticité d'une nature toute proche ». C'est pourquoi il revêt ses personnages de costumes bleu et vert, couleurs emblématiques de l'Oise, des étangs et des forêts.

D'Hexagone (Malik Chibane, 1993) à La Petite Jérusalem (Karin Albou, 2005), les cités de Goussainville et Sarcelles sont traitées comme de vrais villages. Entre le respect des codes de leur communauté et leur désir d'intégration à la société, tout n'est pas rose mais rien n'est irréparable pour les personnages de ces comédies douces amères.

Restez connectés

Conseil départemental

2 avenue du parc
CS 20201 CERGY
95032 CERGY PONTOISE CEDEX

Venir nous voir


Accueil public : du lundi au vendredi, de 8h15 à 18h00
Téléphone : 01 34 25 30 30

Inscrivez-vous à notre newsletter

Restez connectés et suivez toute notre actualité et nos derniers événements grâce à notre newsletter mensuelle !

Les dernières infos sur @valdoise