Budget 2018

Les élus du Département, réunis en Assemblée départementale autour de Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Conseil départemental du Val d’Oise ont voté, à la majorité, le budget 2018 de 1,23 milliard d’euros. Dans un contexte où les finances départementales sont à nouveau mises sous contrainte par la Loi de Programmation de Finances Publiques (LPFP) 2018-2022, le Département du Val d’Oise a adopté un budget responsable et ambitieux.

Le Conseil départemental accompagne au quotidien les Valdoisiens, en particulier les plus fragiles. Le budget primitif 2018 prévoit au total 580,6 millions d’euros pour les dépenses de solidarité et d’action sociale, soit 15,6 millions d’euros supplémentaires par rapport au budget précédent. Ces dépenses représentent 47,2% du budget du Département.

Durant cette année, le Département demeure engagé pour la réussite de tous les collégiens. Ainsi, cette année marquera la construction du 111ème collège à Cormeilles-en-Parisis dont l'ouverture est prévue à la rentrée scolaire de septembre 2019. L’investissement du Conseil départemental s’élève à hauteur de 13,5 millions d’euros. Depuis trente ans, le Département a investi massivement (130 millions d’euros) dans le développement de l’enseignement supérieur.

La gestion budgétaire du Département est une nouvelle fois reconnue par l’agence de notation Fitch Ratings qui maintient la note du Département à AA- avec une perspective stable et relève « la bonne gouvernance et l’économie locale robuste » du Département.

Budget 2017

Le vote du budget en janvier est l’acte fondamental pour le fonctionnement du Conseil départemental, mais aussi pour le quotidien des Valdoisiens car il a des effets sur de nombreux domaines : déplacements, action sociale, éducation, culture, environnement… Malgré le milliard d’euros supplémentaire dont l’Etat prive les Départements, le Val d’Oise affirme ses ambitions pour 2017.

Elles comprennent une politique dynamique et active en matière d'insertion sociale et professionnelle, avec un suivi attentif des allocataires du RSA ou la refonte du schéma départemental des personnes en situation de handicap.
Le renforcement de l'attractivité du territoire s'appuiera sur les partenariats internationaux, en particulier la Chine et le Japon, ou la candidature valdoisienne à l'exposition universelle de 2025.

L'extension de la couverture numérique en Très Haut débit, la mise en place de dispositifs innovants dans les projets éducatifs des collèges ou dans les déplacements en zone rurale, sont autant d'actions concrètes relevant des compétences du Département.

Budget 2016

Les Départements, et le Val d'Oise en particulier, doivent faire face à une grave situation budgétaire. Alors que les dépenses sociales explosent, le Conseil départemental subit une baisse drastique des dotations de l'Etat. Le Gouvernement asphyxie peu à peu les collectivités et leur transfère l'impopularité fiscale. Le Conseil départemental s'est engagé depuis 2011 dans un programme d'économies sans précédent sur son train de vie et une maîtrise de sa dette. C'est avec responsabilité et réalisme qu’il assure les investissements nécessaires à l'avenir du Département.

Budget 2015

Le budget du Conseil départemental se monte en cette année 2015 à 1, 2 milliard d'euros. Malgré les décisions gouvernementales qui, après avoir transféré les charges, notamment la protection sociale, privent les départements des recettes correspondantes, les élus engagent le Val d'Oise dans des projets indispensables aux territoires et aux Valdoisiens, tout en assurant la protection des plus fragiles.

Budget 2014

Le budget du Conseil général, en cette année 2014, se monte à 1, 23 milliard d'euros. Malgré les décisions gouvernementales qui, après avoir transféré les charges, notamment la protection sociale, prive les départements des recettes correspondantes, les élus engagent le Val d'Oise dans des projets indispensables aux territoires et aux Valdoisiens, tout en assurant la protection des plus fragiles.