Globalement, la qualité de l'air sur le territoire du Val d'Oise est affectée des mêmes phénomènes présents à l'échelle régionale, voire nationale et internationale (la masse d'air présente en Ile-de-France est une masse d'air européenne concernant le nord de la France, une partie de l'Angleterre, le Benelux et une partie de l'Allemagne).

D'autres phénomènes locaux ont aussi un impact, tel que la présence de certaines usines ou installations ou la présence de voies de circulations accueillant des flux importants.
Les sources de pollution de l'air se classent en deux catégories, mobiles et fixes. Les sources mobiles liées aux déplacements (voitures, camions, avions) sont une cause prépondérante des pollutions atmosphériques locales. Des solutions locales en termes d'infrastructures (transports collectifs en site propre), d'organisation des transports et de projet global de développement urbain, peuvent être apportées, sur le moyen et le long terme (par exemple certains Plans de déplacement urbain (PDU). L'évolution des technologies de propulsion est aussi un facteur positif.