• Site du CEEVO
  • Valdoise Tourisme
  • Site de la MDPH
  • Site du SDIS
  • Val d'Oise Technopole
  • Val d'Oise Habitat
  • Site du SEMAVO
  • Site d'Ecran Vo
  • Site du CDFAS
  • Site du CODERPA
  • Site des archives départementales
  • site du musée Archéologique
  • Site du musée de l'outil
  • Site de la Maison du Docteur Gachet
  • Site de l'abbaye de Maubuisson
  • Site du Château d'Auvers-sur-Oise
  • Site du Château de la Roche-Guyon
  • Site Valdoise MyBalade
  • Ile de Loisirs de cergy-Pontoise
  • RDV.valdoise.fr
  • REVODOC
  • Actions Educatives
  • Site ANPER
  • Site senior du Val d'Oise
  • Subenligne, la demande de subvention en ligne
  • site du CAUE
  • Site du CODES 95
  • Debitex Telecom
  • Maximilien

Adopter à l'étranger

L'agrément est un préalable indispensable à l'adoption d'un enfant étranger.
Compte tenu du grand nombre de personnes souhaitant adopter (25 000 agréments valides en permanence), l’adoption internationale a pris un essor important depuis 20 ans. Environ 4000 enfants issus d’environ 67 pays dans le monde sont adoptés chaque année.

L'autorité centrale

La France a signé la Convention de La Haye le 29 mai 1993. Elle a nommé une autorité centrale dont le secrétariat est assuré par la Mission de l’Adoption Internationale (M.A.I.)

Ministère des Affaires Etrangères
Mission de l’Adoption Internationale

244 boulevard Saint Germain
75303 PARIS 07
01 43 17 90 90

La Convention de La Haye du 29 mai 1993
Signée par de nombreux pays, elle garantit que les adoptions internationales ont lieu dans l’intérêt supérieur de l’enfant et le respect de ses droits fondamentaux. Elle prévient l’enlèvement, la vente ou la traite d’enfant. Elle garantit que l’enfant adopté a bien été, au préalable, déclaré adoptable.

Les Organismes Autorisés pour l’Adoption (O.A.A.)

Les organismes doivent obtenir une autorisation délivrée par le Président du Conseil départemental du siège de l’organisme et une habilitation délivrée par le Ministère des Affaires Etrangères.
Ils peuvent solliciter d’autres départements pour étendre leur activité.
Les organismes interviennent comme intermédiaire entre le candidat à l’adoption et les autorités étrangères.

Ils apportent une garantie quant à la légalité et au coût des procédures.
Ils accompagnent les candidats tout au long de la procédure à l’étranger, et à leur retour en France.
Certains pays exigent que les candidats aient obligatoirement recours aux O.A.A.

La démarche individuelle

Les adoptants qui le souhaitent peuvent, après leur agrément, prendre contact directement avec les structures étrangères autorisées localement dans le domaine de l’adoption.
La M.A.I. peut communiquer les coordonnées au travers des fiches pays qu’elle rédige.

L’Agence Française de l’Adoption
La Loi du 4 juillet 2005 portant réforme de l’adoption, crée l’Agence Française de l’Adoption.

Une instance en cours de constitution
Depuis le 22 mai 2006, elle a pour missions :

  • d’informer, de conseiller et d’aider les personnes agréées qui souhaitent adopter un enfant à l’étranger, en relation étroite avec les pays concernés.
  • de servir d’intermédiaire pour l’adoption de mineurs étrangers de moins de 15 ans, mission publique désormais partagée avec les Organismes Autorisés pour l’Adoption(O.A.A. ) qui, jusqu’alors, assumaient seuls cette mission.

Agence Française de l’Adoption (A.F.A.)
19 boulevard Henri IV
75004 PARIS
01 44 78 01 40

Restez connectés

Conseil départemental

2 avenue du parc
CS 20201 CERGY
95032 CERGY PONTOISE CEDEX

Venir nous voir


Accueil public : du lundi au vendredi, de 8h15 à 18h00
Téléphone : 01 34 25 30 30

Inscrivez-vous à notre newsletter

Restez connectés et suivez toute notre actualité et nos derniers événements grâce à notre newsletter mensuelle !

Les dernières infos sur @valdoise