Archéologie & histoire d'Argenteuil

Voir l'image en grand Plan cadastral 1830 © ADVO, 3P 113

Rue Defresne-Bast

En 1830, la rue Defresne-Bast s'appelait rue de Sannois, la rue de Montmorency était la Grande-Rue et la rue Alfred-Labrière n'était pas encore ouverte.

L'Institut national de recherches archéologiques préventives est intervenu en 2010 dans ce secteur où des vestiges de l'Antiquité ou du haut Moyen Âge avaient déjà été observés (étoiles sur le plan cadastral ci-dessus).

Quatre fosses creusées dans un niveau sableux gris ont livré quelques tessons gallo-romains et des fragments d'enduits peints datés du Haut Empire (Ier-IIIe siècles après J.-C.). Des niveaux de remblai contenaient du mobilier des périodes médiévale et moderne. Deux murs ont été attribués à la période contemporaine.