Les cartes du réseau ferré

Le tracé des voies ferrées a été ajouté sur la carte d'État-Major dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Des lignes encore en activité ont été mises en place depuis les gares du Nord et Saint-Lazare, à Paris. D'autres voies secondaires sont aujourd'hui fermées. Le réseau ferré, beaucoup plus développé qu'aujourd'hui, était utilisé pour le transport des voyageurs et des marchandises. Il servait naturellement au fret des matières premières extraites du sous-sol et des produits manufacturés dans les usines du Val-d'Oise.

Carte du réseau ferré, 1901.Voir l'image en grand Carte du réseau ferré, 1901.La carte a été révisée et publiée en 1901 au 1/50 000e. Elle indique plusieurs voies qui ont été démantelées après la Seconde Guerre mondiale, par exemple celle reliant Enghien à Montmorency ou la ligne « Saint-Ouen-Les Docks » par Saint-Gratien.

La ligne du Vexin partait de Pontoise et passait par Cergy, Sagy et Vigny avant d'arriver au terminus de Magny-en-Vexin ; de là, une transversale par Nucourt et Bouconvilliers rejoignait la ligne de Gisors. Une autre assurait la liaison entre la vallée de l'Oise et le Vexin par Valmondois, Nesles, Labbeville, Vallangoujard, Bréançon et Marines.