La carte d'État-Major

Les minutes de cette carte ont été réalisées à partir de 1818 par le Dépôt de la Guerre, d'après une refonte de la carte de France accompagnée de levés directs sur le terrain et d'ajouts de données fournies par le cadastre.

Les levés, au 1/10 000e pour les feuilles de Paris, Beauvais et Melun, passent au 1/40 000e en 1824. Ils ont servi de base à la gravure de la carte d’État-Major au 1/80 000e publiée entre 1870 et 1889. Certains éléments comme les voies ferrées ont été reportés plus tard.

Carte d'État-Major, feuille de Chars, 1824.Voir l'image en grand ADVO Carte d'État-Major, feuille de Chars, 1824.Dessinées en couleur, les minutes donnent un instantané de l’occupation des sols au début du XIXe siècle dans une grande partie du Val-d'Oise. Sur la feuille de Chars, on distingue bien les zones humides de la vallée de la Viosne (en bleu) des grandes cultures des plateaux (en jaune), entrecoupées par des massifs forestiers (en vert clair). Les abords des villages et des écarts sont plantés de jardins et de vergers (en vert moyen), figurés par un semis de points. Les parcs des châteaux sont traités différemment, avec les arbres en vert foncé et le détail du tracé des allées.