La carte de Cassini

Cette carte est la première réalisée à l’échelle de la France entière sur une base géométrique précise. Elle repose en effet sur les mesures trigonométriques fiables des coordonnées d'un point en longitude et latiude.

Quatre feuilles, dessinées entre 1751 et 1781, couvrent le département et donnent une vision à petite échelle de son territoire à la veille de la Révolution. Elles indiquent les principales routes ainsi que les massifs forestiers ou le vignoble, très étendu jusqu’au début du XIXe siècle. Les noyaux d’habitat sont représentés par des symboles qui traduisent leur importance et illustrent en quelques traits l’organisation spatiale ancienne de secteurs aujourd’hui très urbanisés.

Carte de Cassini.Voir l'image en grand ADVO Carte de Cassini.Pour exemple, la ville de Pontoise apparaît comme un carrefour routier sur la route de Rouen et celle de Dieppe. Le vieux bourg fortifié se distingue des hameaux et autres satellites de la commune : l’abbaye Saint-Martin avec son parc, la chapelle Saint-Antoine, les hameaux de Marcouville et de l’Hermitage. Sur la Viosne, un chapelet de moulins, représentés par des roues dentelées, rappelle que la force hydraulique de la rivière a été utilisée dès le Moyen Âge.

Sur la rive gauche de l'Oise, le chef-lieu de la paroisse de Saint-Ouen-l’Aumône, le long de la chaussée Jules-César, est bien distinct du quartier de l’Aumône qui se développe à la tête de pont, le long de la route de Paris. L’enclos de l'abbaye de Maubuisson et ses étangs sur le ru de Liesse apparaissent clairement.