La carte des Chasses du Roi

La Carte topographique des environs de Versailles, dite aussi Carte des Chasses du Roi ou Carte des Chasses Impériales, a été levée de 1764 à 1804 et sa gravure s’est achevée en 1807. D’une très grande qualité, elle couvre une partie de l’Ile-de-France. Son échelle (1/28 000) et la finesse de son relevé l’apparentent à l’actuelle carte topographique au 1/25 000.

Elle donne un état de l’occupation des sols dans le sud du Val-d’Oise et permet notamment d’apprécier l’étendue des zones marécageuses, des friches ou du vignoble. Elle témoigne aussi de l’apparition récente de certains noyaux d’habitat.

La feuille 2 montre ainsi comment Enghien s’est développé à partir de 1781, une fois mises en valeur ses sources sulfureuses. À cette date, il ne s’agit encore que d’un simple hameau le long du chemin d’Argenteuil à Montmorency, dont le tracé très rectiligne rappelle qu’il est établi sur une ancienne digue. Le lac est représenté avec son réseau hydrographique complexe. Au nord s'étendent des terrains marécageux qui seront asséchés au XIX siècle. Le vignoble, symbolisé par des pieds de vigne régulièrement distribués, occupe encore une grande partie du terroir.

Cette carte complète la carte de Cassini et donne une image plus détaillée du territoire à la fin du XVIIIe siècle, grâce à un rendu plus fin de la topographie.