Dessert de rois à Saint-Ouen-l'Aumône

Au royaume de la galette, l’excellence valdoisienne est reine. La boulangerie-pâtisserie saint-ouennaise, Poudres d’Or, illumine cette tradition avec le titre de la meilleure galette francilienne depuis 2019.

La galette fait son retour sur nos tables pour notre plus grand plaisir. Mais connaissez-vous l’origine de cette coutume ? Elle remonte aux Saturnales romaines, fêtes du solstice d'hiver, qui consistait à désigner le roi ou la reine d'un jour, au moyen d'une fève cachée dans un gâteau rond. Depuis le IVe siècle, ce même jour appelé Epiphanie, célèbre l'arrivée des Rois mages à Bethléem.

Le savoir-faire valdoisien à l’honneur

En janvier, tout est prétexte à la dégustation de cette gourmandise. Rendez-vous sans plus attendre à Saint-Ouen-l'Aumône. La boulangerie Poudres d’Or tient la première place du podium de la meilleure galette francilienne avec un premier prix en 2019. Bis repetita dès l’année suivante avec celui décroché par Jérémy Joaquim, son dirigeant. « Participer à ce concours organisé par le syndicat patronal des boulangers du Grand Paris a constitué un challenge pour toute l’équipe, ouvriers comme apprentis. Nous sommes évidemment ravis de cette reconnaissance de la profession », confie cet artisan exigeant formé à la pâtisserie à l’Ecole de Paris des métiers de la table.

Aux sources de la tradition

Mais quel est donc le secret de leur galette? «  Avant tout, de bons produits confie Julien Ridel, ouvrier pâtissier. Comme de la farine Label rouge ou du bon beurre pour réaliser un feuilletage croustillant et une bonne qualité d’amandes pour exalter le goût de la frangipane. » Mais surtout «  un sacré tour de main, poursuit Jérémy,  et beaucoup de travail. » En un mois, plus de 6 000 galettes sortiront du four. Pour autant, rien ne sera laissé au hasard, pas même l’esthétisme. Chaque pâtisserie portera la marque d’une quarantaine de coups de lame qui dessineront sur sa surface volutes et entrelacs.

Le plaisir de partager la galette ne serait rien sans cette petite fébrilité qui nous saisit dès la première bouchée. Qui découvrira ce petit trésor de porcelaine caché au fond de la garniture ? Pour ne pas gâcher notre joie, Jérémy aura dissimulé une fève dans chacune de ses galettes. Cette année, l’artisan a adopté une drôle de ménagerie, entre animaux du zoo et personnages irrésistibles de la Pat’ Patrouille.

Prêts maintenant à déguster? Voilà une galette irrésistible qui mériterait bien que l’on couronne à notre tour le savoir-faire et le talent des boulangers-pâtissiers des Poudres d’or !

 

Boulangerie Poudres d’or

51, rue du Général Leclerc

Saint-Ouen-l’Aumône

 

Plus d’infos sur poudresdor.eatbu.com