HISTOIRES SANS FIN

Depuis 2017, Thiphaine Sadoun écrit un nouveau chapitre de la vie d’un site emblématique de l’animation culturelle enghiennoise, anciennement connue sous le nom de La Cigale et la Fourmi, aujourd'hui Crocolivre. Ses atouts : la passion du livre et de la relation à l’autre, et une énergie débordante.

En descendant la rue du Général de Gaulle, passez le porche de cette charmante placette. Derrière la façade vert pomme de la boutique rebaptisée Crocolivre, Tipaine Sadoun vous ouvre grand les portes de la librairie jeunesse qu’elle a fréquentée enfant avant d'en devenir la propriétaire. « Quand j’ai appris qu’elle serait bien remplacée par un fast-food,  je me suis dit que si je n’y allais pas, ce lieu emblématique de la ville disparaîtrait. Je suis née ici, j’y ai grandi, travaillé. Je ne pouvais pas la laisser mourir.» Les livres c’est son trésor à elle et Thipaine ne se fait pas prier pour vous en faire découvrir les richesses. Plus de 15 000 références vous  y attendent. Des albums illustrés, romans, contes, livres musicaux, BD mais aussi un choix sélectif de jeux de société, d’activités créatives et de petite papeterie.

« La bourse de la fondation Lagardère décroché fin 2017, m’a permis d’aménager deux  espaces d’animation avec un accès indépendant. » Contes, lecture, spectacle, loisirs créatifs… la caverne aux livres où s’éparpillent les poufs multicolores ou encore la salle d’activités où officie sa maman, institutrice à la retraite se prêtent à toutes les curiosités enfantines. « Mon projet de fin de cursus à l'INFL, l’école de la librairie, et mon expérience de plusieurs années au Presse papier d’Argenteuil ont grandement contribué à l’adhésion à ces rendez-vous mensuels. Après 3 ans d’existence,  Crocolivre déroule ses projets, patiemment, comme un fil d’Ariane. Rien, pas même la crise sanitaire, n’a pu doucher l’enthousiasme de cette passeuse de savoir, aussi maman de 2 jeunes enfants. Son secret ? Faire preuve de créativité et  avoir toujours 15 idées d’avance.  « Les profondes mutations technologiques nous obligent à constamment innover.» Avec une présence forte hors-les murs.  « Crocolivre travaille également avec les mairies, écoles, médiathèques, à travers des rencontres, des lectures,  mais aussi le salon du livre jeunesse d’Enghien dont la première édition a été reportée en 2021.» 

Vous l’aurez compris. La magie du bouquin n’est pas près de se tarir avec la bonne fée littéraire de Crocolivre.

Crocolivre - 28 rue du Général de Gaulle

facebook.com/crocolivre/

crocolivre.net