L'inclusion numérique, tous concernés !

Alors que la question de l’accès aux droits pour tous est renforcée par la dématérialisation générale en cours, comment répondre aux besoins et aux demandes d’accompagnement à l’utilisation du numérique des publics les plus divers en bibliothèque ?

JEAN-YVES LACOTTE

L’inclusion numérique en bibliothèque fait partie des axes du projet numérique de la BDVO, et l’organisation de ces deux conférences visait à lancer la réflexion collectivement. Sandrine Ferrer, du cabinet de formation Euterpe consulting, a présenté le contexte national et valdoisien, ainsi qu’un certain nombre d’outils, que vous pouvez retrouver dans son support d’intervention.

Près de 50 personnes ont assisté à l’une ou l’autre des deux conférences organisées par la BDVO les 25 février et 3 mars derniers. Les participant·e·s n’étaient pas tous bibliothécaires ; certain·e·s venaient de services sociaux départementaux ou municipaux, ce qui a enrichi les échanges. Grâce à l’application Klaxoon et à un petit questionnaire en ligne, les participant.e.s ont pu faire part de leurs préoccupations majeures sur cette question de l’inclusion numérique : besoins, projets, interrogations…

Deux nécessités se dégagent des échanges :

  • Repérer les structures locales participant à l’inclusion numérique en explorant l’environnement de la bibliothèque afin de pouvoir orienter les publics en fonction de leurs besoins
  • Répertorier ce que la bibliothèque fait déjà en termes de médiation numérique au quotidien, de façon informelle, afin d’harmoniser les pratiques en équipe, de rendre l’offre visible et mieux la faire connaître aux structures partenaires

La BDVO se tient à votre disposition pour accompagner et faciliter ces démarches.

Le cycle de formation « Inclusion numérique » se prolongera tout au long de l’année 2020 avec trois stages. Les deux premiers, intitulés « Accueillir et accompagner les publics éloignés du numérique », identiques dans le contenu, proposeront aux stagiaires de travailler sur les profils de publics éloignés du numérique ainsi que sur les réponses les plus adaptées à chacun d’eux. Le troisième, intitulé « Les publics seniors et le numérique », proposera aux stagiaires de réfléchir collectivement aux attentes spécifiques des publics âgés.