Expositions itinérantes

Afin de permettre au plus grand nombre de Valdoisiens de se situer dans une histoire collective, l’ARPE travaille sur l’histoire récente du département, mène des actions auprès de Valdoisiens et réalise des expositions.

Ces expositions "clé en main" sont accompagnées de brochures et sont proposées gratuitement aux collectivités, aux associations et aux établissements scolaires du Val d'Oise ( elles sont payantes pour les structures hors Val d'Oise). 

Retrouvez ici la procédure d'emprunt des expositions. 

Le Val d'Oise, le Grand Paris

Une histoire partagée

1913 : la Commission d’extension de la capitale invente la formule Grand Paris. Très vite, les projets d’aménagement débordent la petite couronne pour concerner la Seine et Oise.

L’actuel Val d’Oise fait alors partie de ce département rural que le tout nouveau chemin de fer rapproche de la capitale. Paysans et artisans contribuent à son approvisionnement tandis que les Parisiens, assoiffés d’air et d’espace, découvrent un territoire préservé.

Après la seconde guerre mondiale, l’équilibre régional doit être repensé. La création des nouveaux départements reconfigure l’espace et ses acteurs. Grands ensembles, ville nouvelle, Parcs Naturels, aéroport international … le Val d’Oise est sur tous les fronts.

Aujourd’hui, il entend participer aux projets relatifs à l’avenir de la métropole.

Liens de réciprocité, conflits, réalisations collectives, volonté d’améliorer la qualité de vie des Franciliens : c'est cette histoire écrite avec la capitale, que l'exposition évoque, à l'aide de photos, d'enquêtes orales et de documents d'archives.

Présentation de l'exposition

Le catalogue d'exposition (PDF)

Le quizz Grand Paris

Des enquêtes policières : Ces enquêtes policières mêlent intrigues de fictions et faits historiques, elles sont proposées en accompagnent de visite de l’exposition Le Val d’Oise et le Grand Paris, une histoire partagée.  
1) Crime à Argenteuil, 1933 (questions, solutions)
2) Disparition en Val d'Oise, 1968 (questions, solutions)
3) Évasion à Pontoise, 1883 (questions, solutions)

Partie de campagne

Histoires d'agriculture en Val d'Oise

Richement illustrée de photographies anciennes et actuelles et d'extraits d'enquêtes orales collectées depuis plus de 20 ans en Val d’Oise, l'exposition Partie de campagne, histoires d’agriculture en Val d’Oise revient sur les grands bouleversements du monde agricole qui ont fondé l'agriculture d'aujourd'hui.

Elle témoigne des innovations techniques et des expérimentations menées durant près de deux siècles par les professionnels de la terre et permet de mesurer l'évolution de l'image du paysan.

De nos jours, alors même que ces agriculteurs n’ont jamais été aussi peu nombreux, l’agriculture continue sa constante mutation et se doit maintenant d'être multifonctionnelle : ainsi à côté de sa fonction productive, elle doit également satisfaire à des fonctions environnementales, de tourisme et de loisirs.

Une exposition itinérante qui donne des clés de compréhension pour imaginer l’agriculture de demain.

 

  • TOME 1 - Un siècle de révolution agricole (1845-1945)

À l'heure où les enjeux sanitaires et environnementaux interrogent les pratiques agricoles, l'exposition Partie de campagne. Un siècle de révolutions agricoles revient sur les grands bouleversements agraires de la période 1850 et 1945. 

Richement illustrée, l'exposition témoigne des innovations techniques et des expérimentations menées par les professionnels de la terre ainsi que des profondes transformations sociétales qui en découlent. Elle permet de mesurer l'évolution de l'image du paysan : de la représentation désuète, en sabot et outils archaïques, véhiculée jusqu'à la sortie de la Grande Guerre, à celle de l'agriculteur ancré dans la modernité.

Présentation de l'exposition
La catalogue d'exposition (PDF)
Le parcours-enquête cycle 3  + les réponses (partie 1)
Le parcours-enquête cycle 3 + les réponses (partie 2)
Le parcours-enquête cycle 3 + les réponses (partie 1 et 2)

Des métiers "bons pour elles" ?

Les métiers ont-ils un genre ?

51% des Valdoisiens sont des Valdoisiennes et parmi elles, 67% sont « actives ». Le travail féminin est une réalité et ne peut être perçu comme complémentaire, même si, en Val d’Oise comme ailleurs, les femmes ont toujours travaillé.

Cependant, certaines catégories socioprofessionnelles sont encore considérées comme « réservées » aux femmes : l’éducation, la santé, l’action sociale, le service aux particuliers, les secteurs souvent identifiés comme les plus précaires et les moins rémunérateurs. Rares sont encore les femmes chef-pâtissier ou ingénieur. Les stéréotypes perdurent et les idées reçues sont tenaces, malgré des avancées significatives mais limitées.

Des recherches historiques et des entretiens, menés par l’Atelier de Restitution du Patrimoine et d’Ethnologie auprès des valdoisiens, ont permis de produire l’exposition Des métiers « bons pour elles » ? afin de mieux comprendre comment certains métiers se sont construits en métiers « pour les femmes », et d’autres en métiers « pour les hommes » et quelles en sont les représentations.

Présentation de l'exposition
Le catalogue d'exposition (PDF)
Le parcours-enquête niveau 1 (école)
Le parcours-enquête niveau 2 (collège)

L'âne en guerre

L’exposition L’âne en guerre et autres animaux soldats invite le public, notamment les plus jeunes, à découvrir les ânes, chevaux et mulets, précieux auxiliaires aux côtés des Poilus tout au long du conflit. Parler des animaux soldats, c’est aussi aborder l’histoire des hommes et des femmes qui vécurent des moments difficiles et douloureux. Cette approche vise à évoquer, de manière sensible et inédite, le quotidien du front et de notre territoire afin de transmettre la mémoire du premier conflit mondial aux plus jeunes, pour qu’ils en perpétuent à leur tour le souvenir.

Inscrite dans le cadre du projet départemental Vivre entre le front et Paris, la Grande Guerre dans l’actuel Val d’Oise, cette exposition est labellisée par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Présentation de l'exposition
Le catalogue d'exposition (PDF)
Le parcours-enquête niveau 1 (école)
Le parcours-enquête niveau 2 (collège)

Tant de Guerre

1914/1918 : le Val d'Oise dans la tourmente

À partir de photos, de documents et de films d'archive collectés dans le département et au-delà, l'exposition Tant de Guerre présente en première partie les réalités de la vie sur le front et dans une deuxième partie la vie à l'arrière, en particulier dans le territoire du Val d'Oise.

En effet, situé entre le front et Paris, notre département est sillonné par les troupes ; il joue un rôle stratégique de défense de la capitale et de logistique des armées. Des hôpitaux auxiliaires accueillent les blessés ; les usines contribuent à l'effort de guerre ; les habitants subissent bombardements et privations.

L'exposition s'achève par l'évocation des divertissements proposés aux soldats et aux civils.

Inscrite dans le cadre du projet départemental Vivre entre le front et Paris, la Grande Guerre dans l’actuel Val d’Oise, cette exposition est labellisée par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Visite virtuelle de l'exposition
Présentation de l'exposition
Le catalogue d'exposition (partie 1) 
(PDF)
Le catalogue d'exposition (partie 2) 
(PDF)
La page Facebook

Au fil de la Seine...

 Gamins dans l'eau, bateaux sur l'eau

Mariniers, passeurs, lavandières ont longtemps animé les rives de Seine à Herblay et La Frette.

Avec l’arrivée du chemin de fer, le fleuve rassemble désormais populations locales et citadins en villégiature, autour d’activités sportives et de fêtes nautiques.

L'exposition Au fil de la Seine, Gamins dans l'eau, bateaux sur l'eau s'attache à évoquer quelques aspects de la vie en bord de Seine à La Frette et Herblay, notamment les plages, les baignades et le yachting, de la fin du XIXe jusqu'au milieu du XXe siècle. 

Présentation de l'exposition
Le catalogue d'exposition (PDF)

Au fil de l'Oise…

 Bateliers, peintres & canotier

L'exposition Au fil de l'Oise, bateliers, peintres & canotiers évoque la vie au bord de l'Oise entre les années 1850 et 1950 : l'aménagement d'écluses ouvre la rivière aux bateliers ; les villages se transforment en lieux de villégiature, s'équipent de guinguettes et de baignades, de clubs d'aviron et de voile. 

Présentation de l'exposition

Objets totems

Patrimoine de la vie ordinaire

En 2011, le Conseil général et l'association École et famille ont mené ensemble des ateliers collectifs encadrés par une ethnologue du Département afin de recueillir des témoignages autour des questions de patrimoine, d'identité et de transmission.

Ces ateliers de paroles voulaient favoriser la rencontre interculturelle et intergénérationnelle, questionner les modèles familiaux en faisant émerger les idées reçues pour les déconstruire, s'interroger sur les notions d'appartenance à un groupe, de respect des traditions, ou encore aux origines assumées et revendiquées.

Objets totems, patrimoine de la vie ordinaire présente sept portraits de femmes. Cette brochure et l'exposition qu'elle accompagne mettent en exergue des biens de la vie quotidienne qui ont une valeur d'usage et auxquels les attachent des liens affectifs. Ils prennent soudain une portée inestimable simplement parce qu'ils sont vus avec un autre regard.

L'exposition Objets totems, patrimoine de la vie ordinaire met en exergue des biens de la vie quotidienne, choisis par sept femmes, qui ont une valeur d'usage et auxquels les attachent des liens affectifs. Ils prennent soudain une portée inestimable simplement parce qu'ils sont vus avec un autre regard. 

Présentation de l'exposition
Le catalogue d'exposition
 (PDF)

Eaux usées, usages de l'eau

La plaine de Pierrelaye, une histoire singulière

1899 : les eaux usées de Paris et sa banlieue viennent irriguer la plaine de Pierrelaye, aménagée en champs d’épandage. Il faut en effet nourrir les parisiens plus nombreux et assainir la Seine, qui recevait jusqu'alors l’effluent des égouts de la capitale.

Tandis que la Ville de Paris acquiert sur Méry le domaine de la Haute-Borne, les cultivateurs de Pierrelaye se lancent progressivement dans les cultures irriguées. Pourtant, tout au long du XXe siècle, le principe d’épuration agricole ne cesse d’être l’objet de violentes polémiques.

Face à l'urbanisation, à la pollution et à la crise de l'agriculture péri-urbaine, les structures et les communes concernées ont engagé depuis plusieurs années des réflexions sur l’avenir de la plaine. Labellisé Grand Paris en 2012, la création d'un massif forestier fera du site, dans un avenir proche, un maillon de la ceinture verte régionale.

Eaux usées, usages de l’eau : la plaine de Pierrelaye, une histoire singulière retrace l'histoire de ces champs d'épandage.

Présentation de l'exposition
Le catalogue d'exposition (PDF)
Le parcours-enquête

École d'ici et d'ailleurs

D'ici et d'ailleurs, d'hier et d'aujourd'hui

En 2008-2009, des élèves de 6ème du collège Nicolas-Flamel de Pontoise ont participé à un atelier éducatif sur l'ethnologie de la vie quotidienne : l'école d’ici et d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui, afin d'aborder la diversité culturelle des familles, de favoriser le dialogue entre elles et de préserver le lien social.

Ces rencontres avec des femmes nées en France et d'autres arrivées d'Algérie, de Centrafrique ou de Turquie, ont permis aux enfants, d'une part de comprendre l'histoire de l'école et l'évolution des méthodes éducatives, d'autre part de découvrir un pan de l'histoire du Val d'Oise.

À travers l'approche pluridisciplinaire de différentes expériences vécues, ils ont pris conscience des liens utiles entre ressources, lieux, personnes. 

Présentation de l'exposition

L'invention du Val d'Oise

Voir l'image en grandCette exposition montre comment, dans un territoire devenu un immense chantier, les élus, leurs administrations, les entreprises, les associations locales et les habitants ont construit peu à peu le Val d'Oise.

Sa création a été décidée en 1964 et la première assemblée départementale s'est tenue en 1967. Issu de l’ancienne Seine-et-Oise, le Val d’Oise est un des plus jeunes départements de France. Il est aussi l'un des plus juvéniles : 29 % des Valdoisiens ont moins de 20 ans.

L‘Invention du Val d’Oise met en évidence les événements qui ont marqué durablement les mémoires et contribué à rapprocher les anciens et les nouveaux habitants du département. 

Présentation de l'exposition 
Le catalogue d'exposition (PDF)
Le parcours-enquête (cycle 3 - collège)

Grandes vacances

Les vacances représentent pour chacun d’entre nous un moment particulier, plus ou moins attendu, plus ou moins important. Faites du désir de repos, de rupture, d’exotisme, d’évasion, de retrouvailles, mais aussi d’inattendu, elles font la part belle au rêve. Leur attente et leur souvenir enchantent le quotidien…

L'exposition Grandes Vacances évoque la sociabilité ce temps si particulier, et les traces des premiers vacanciers dans le Val d'Oise : maisons de villégiature, campings, colonies de vacances, plages fluviales… 

Présentation de l'exposition