Studapart, une autre vision du logement étudiant

Depuis sa création en 2014, Studapart est passé du statut de start-up à celui d’opérateur du logement étudiant avec une offre de 100 000 logements dédiés aux plus grandes universités ou écoles françaises.

 

A l’origine de cette success story, le Valdoisien, Alexandre Ducoeur, et son condisciple de la Sorbonne, Amaury Roland . Nourris de leurs galères pour dénicher leur colocation étudiante, le tandem s’engage avec audace dans l’aventure entrepreneuriale.  « Après plusieurs mois de travail, l’arrivée dans la pépinière de Montmagny, et la formation de notre équipe, nous avons développé un service unique pour faciliter la recherche de logement des étudiants et les accompagner dans leur mobilité. »

Avec Studapart, chacun  des  établissements partenaires (dont l’Université de Cergy-Pontoise, l’ENSEA, l’EBI et l’ESIEE pour le Val d’Oise) met à disposition de ses étudiants une nouvelle solution logement. Qu’ils recherchent ou proposent une location, des co-locataires, une chambre temporaire… « Notre proposition est rassurante car les étudiants accèdent aux logements par l’intermédiaire de leurs écoles et échappent à la large concurrence présente sur des sites à plus large public. » Par ailleurs,  la caution morale associée à l’image de l’école favorise le retour de propriétaires habituellement frileux dans le marché du logement étudiant. Studapart apporte en plus des offres négociées de professionnels de l’immobilier (agences et résidences) qui viennent enrichir la base de données de l’école. En garantissant aux bailleurs la sûreté des loyers payés, elle permet aux étudiants français et internationaux de trouver un logement proche de leur campus.

En 6 ans d’existence, la jeune pousse  a bien grandi et  compte aujourd’hui près de 40 collaborateurs.  Prochaine étape du développement de la PME, l’intégration de son équipe support au sein de l’hôtel d’entreprises de la Turbine à Cergy. « Sur un marché qui a  une extrême sensibilité au local, l’expérience client est l’atout clé pour se démarquer », conclut Alexandre Ducoeur. Encore davantage dans la perspective de l’élargissement de sa cible de locataires aux jeunes salariés.

Plus d’infos sur studapart.com