Amélioration de la mobilité dans le Vexin par l’innovation centrée usagers

Dans le Vexin, un territoire essentiellement rural situé en périphérie d’agglomération, la mobilité soulève des problématiques complexes au sein de la population. Les habitants sont, par défaut, captifs de la voiture individuelle qui est utilisée autant pour de longues distances que pour des trajets de proximité.

Afin d’améliorer la mobilité sur le territoire, les élus du Conseil départemental du Val d’Oise ont missionné les services du Département pour connaître les besoins des habitants du Vexin et concevoir, avec la population, des solutions innovantes, qui soient alternatives à la voiture individuelle, et complémentaires aux transports collectifs.

Afin de répondre à cette demande, l’équipe projet a mis en œuvre une démarche innovante, centré usager, issue du design de service. Cette démarche permet de conduire une analyse des besoins auprès de la population tout en l’associant au processus et à la création de nouvelles solutions de mobilité. Elle a également pour objet de concevoir ou d’adapter ces nouveaux services, puis de les tester avant de procéder à leur déploiement éventuel sur le territoire.

Dans le cadre de cette démarche, trois projets sont en cours d'expérimentation sur le territoire :

"Plutôt Actif" - "Coup d’Pouce" - "Cmabulle"

Coup d'pouce

Constat : Beaucoup de villages n’ont pas la chance d’être situés le long d’un axe structurant qui bénéficie d’une meilleure desserte de la part des transports en commun, notamment pour rejoindre les agglomérations proches. Cela contraint les habitants non véhiculés à effectuer de longs trajets en car, avec des correspondances dépassant parfois les deux heures d’attente, pour des déplacements ne prenant qu’une demi-heure en voiture.

Leviers d’amélioration : Dans le Vexin, afin de rallier plus facilement les lignes structurantes, les mobilités solidaires telles que le covoiturage et l’auto-stop sont des leviers non négligeables au vu du nombre élevé de voitures sur le territoire. Ainsi, développer des services collaboratifs et encourager l’entraide, notamment sur de courtes distances, permettrait aux habitants de rejoindre plus facilement les plates-formes de mobilité telles que les gares, les gares routières et les lignes de car principales.

Solution expérimentée : « Coup d'Pouce » est un service de covoiturage spontané de proximité permettant de rallier deux arrêts de car proches. L’usager dispose d’une borne à affichage variable activée par un bouton pour se signaler aux automobilistes. Ce service est mis en place afin de rendre plus accessible les lignes structurantes et de pallier à la faible fréquence des cars. Ce service est testé sur les communes de Longuesse, Vigny, Nucourt et Cléry en Vexin.